Sujet: Mobilité communicative et Ordiphones  (Lu 295701 fois)

Jb

  • Véritable Insurgé
  • Messages: 3895
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 13, 2013, 05:38:19 pm
On touche pas à Android OKER :viking:

Hobes

  • Administrateur
  • Messages: 29812
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 13, 2013, 06:23:23 pm
c'est cool

si t'arrives pas à comprendre qu'en affirmant que telle ou telle appli sur un store donné est noyée entre 30 applis de coussins péteurs, tu es tout simplement en train de porter un jugement sur la qualité général du store en question, je peux malheureusement rien pour toi

donc "ok"

et si tu parles d'un manque de visibilité dû au trop grand nombre d'appli en général, alors prend l'exemple le plus saillant, celui du plus gros store, non?

sinon moi en face de moi j'ai une clé usb

Je confirme que je n'ai porté aucun jugement de valeur sur les applis du store en question. S'il y a 30 applis ça ne veut pas dire qu'il y a 30 applis de merde. Il peut très bien y en avoir 30 excellentes, le problème n'est pas là.

Le but pour un dev c'est de vendre son appli. Donc il faut se démarquer. Si t'es sur Windows Phone t'as de la chance, le store est moins fourni donc automatiquement tu as une chance d'être vu. Ensuite ça passe par la réalisation d'un produit de qualité. Mais si c'était le seul critère ce serait trop beau. Généralement ce qui joue surtout c'est le prix. Et sur les 30 applis de coussins péteurs, plusieurs d'entres elles seront gratuites sous Android (attention encore une fois je ne juge pas de leur qualité, gratuit ne signifie pas forcément moins bon produit).

Si tu me rétorques encore que mon argument du gratuit est invalide... j'ai fait le test avec coussin peteur :nerd:

Tu en as une trentaine sous Android, toutes gratuites sauf une à 0,99€.
Tu en as 7 sous Windows Phone... dont 5 à 0,99€, deux autres gratuites.

Tout ça corrobore assez les études régulièrement faites par différents médias sur les habitudes des utilisateurs de smartphones. M'autoriseras-tu à utiliser celle du Journal du Net (réalisé auprès d'un échantillon de 9 026 utilisateurs) qui me parait plus sérieuse que le lien que j'ai mis au dessus ?

Citer


C'est sans doute ici que se creuse le fossé de la monétisation avec l'iPhone. Seuls 19% des personnes interrogées ont déjà fait un achat in-app, hors gaming. Ils sont 47% du côté d'Apple. Et lorsque les utilisateurs d'Android consentent à mettre la main au portefeuille, ils le font avec parcimonie. 51% d'entre eux n'ont jamais dépensé plus de 2,50 euros, précise l'étude.

http://www.journaldunet.com/ebusiness/internet-mobile/android-google-play-surikate/achats-in-app-android.shtml


Ce "constat" (bon d'accord ce sondage) montre bien que les utilisateurs d'Android dépensent moins.

C'est également vérifié par les sorties de grosses applis qui sont payantes sous iOS mais gratuites sous Android.

C'est donc pour ça que j'ai pris Android et non iOS comme exemple. Pour cette concordance d'un marché étoffé et du faible nombre de gros acheteurs. Non car je ne doute pas qu'il y ait plus encore d'applis de coussins péteurs sur le store d'Apple. Et peut-être que ces applis sont encore meilleur qu'ailleurs, c'est fou !


Enfin si j'ai dit que j'avais un iPad devant les yeux, c'est parce que j'utilisais un iPad.



Plus précisément je jouais à Spaceteam. Donc oui l'apple store je connais merci.


Edit : Et le marché Windows Phone c'est plus de 15 millions d'utilisateurs actifs. Petit ou pas par rapport aux autres plateforme, c'est non négligeable quand tu penses à réaliser un projet.

glen

  • Héros d'Hyrule
  • Messages: 12911
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 13, 2013, 06:37:09 pm
Et ben, elles doivent être belles les plaidoiries..  :cl31:

Ashura

  • Invité
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 13, 2013, 07:32:16 pm
Bon je tente de mettre en vente mon Galaxy S à 110€, c'est à peu près le prix auxquels ils partent en ce moment. Si je trouve un acheteur, go S3 :ofou:

Sodeg

  • Invité
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 14, 2013, 11:21:36 am


:mdr:

Gmooron

  • Champion d'arène
  • Messages: 6781
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 14, 2013, 11:23:45 am
Photo qui vient d'un mec qui essayait de hacker le bootloader :baille:

Jb

  • Véritable Insurgé
  • Messages: 3895
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 14, 2013, 11:53:47 am
"Insert your Windows installation disc" :dlrhmm:

glen

  • Héros d'Hyrule
  • Messages: 12911
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 14, 2013, 01:02:59 pm
soda :nerd:

Sodeg

  • Invité
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 14, 2013, 01:42:08 pm
Photo qui vient d'un mec qui essayait de hacker le bootloader :baille:

et donc? :baille:

Alphonse

  • Libérateur de Mobius
  • Messages: 4233
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 14, 2013, 03:22:17 pm
La fin est proche :sol:

Citer
Incertitude autour des ventes de l'iPhone 5



Apple a revu à la baisse ses commandes auprès de sous-traitants asiatiques, indiquent la presse et des analystes. Le dernier iPhone ne se vendrait pas aussi bien que prévu.

L'iPhone 5 pourrait ne pas être le succès attendu par Apple. Trois mois après la sortie du nouveau téléphone, les commandes de certaines pièces auprès de sous-traitants ont été presque divisées par deux par rapport au rythme initial. L'information, dont débattent les analystes depuis décembre, a été confirmée dimanche par le Wall Street Journal et par le Nikkei . Le quotidien économique japonais donne l'exemple d'une usine de Sharp de fabrication d'écrans, dont la production a été réduite de 40%. D'autres composants sont aussi concernés.

L'ampleur de cette variation dans la production, qui peut servir d'indicateur des ventes à venir, n'augurerait rien de bon pour Apple. Si les achats d'iPhone baissent généralement entre le trimestre de Noël et le début de l'année suivante, cela n'atteint jamais de telles proportions. L'iPhone était passé de 37 à 35 millions de ventes au cours de la même période l'an dernier, un repli à peine supérieur à 5%. Plus inquiétant, cette correction intervient en plein milieu du cycle de vie de l'iPhone 5, dont le remplaçant est attendu, au mieux, que vers le milieu de cette année.

Pour le Wall Street Journal, l'explication est simple: «Les ventes du nouvel iPhone n'ont pas été aussi fortes que prévu et la demande pourrait diminuer.» Après le lancement en fanfare, l'engouement serait retombé. «On sent que l'effet de mode est passé», témoigne au Figaro un opérateur français, chez qui les ventes d'iPhone 5 à Noël ont été inférieures à celles de l'iPhone 4S fin 2011. Les clients, notamment en Europe et en Asie, préféreraient les smartphones Galaxy de Samsung, moins chers et aux écrans plus grands. Résultat, la part d'Apple dans les smartphones était de 14,6% au troisième trimestre, contre 31,3% pour son concurrent, selon IDC.

Déjà des rumeurs sur le successeur de l'iPhone 5
Malgré ces signaux, il est encore un peu tôt pour conclure à l'échec de l'iPhone 5. Aux États-Unis, les opérateurs AT&T et Verizon viennent de faire état de ventes très solides. Fin décembre, les analystes se montraient déjà divisés sur les remontées en provenance de sous-traitants asiatiques. Pour Merrill Lynch, il y aurait eu une surproduction de certaines pièces lors du lancement de l'iPhone 5, mais pas d'inquiétude autour de la demande. Morgan Stanley prévoyait encore 50 millions de ventes d'iPhone (4 et 4S compris) sur le trimestre de Noël - un record - et 43 millions pour le suivant. Apple publiera la semaine prochaine ses résultats du dernier trimestre 2012.

Ces doutes autour de l'iPhone 5 coïncident quoi qu'il en soit avec toute une série de rumeurs autour de son successeur, qui interviennent un peu plus tôt que d'habitude. Apple reviendrait à un lancement autour des mois de mai ou de juin, et non en septembre ou en octobre, croit savoir Brian White de Topeka Capital. Face aux smartphones Android, Apple offrirait aussi plus de choix en termes de tailles d'écran et de couleurs et introduirait un modèle moins cher. Pas question, toutefois, de se lancer «dans une poursuite aveuglée de parts de marché» qui affecterait les marges du groupe, a déjà prévenu son directeur marketing, Phil Schiller.
 

Alcatel a déjà gagné.

Sinon Sony commence à remonter la monte dans les smartphones niveau volume. Ils ont montré ça au CES, sympa


pippoletsu

  • Héros d'Hyrule
  • Messages: 22107
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 14, 2013, 03:45:45 pm
Si c'était pas sous Android, je serais retourné chez eux depuis longtemps :maldini:

Leonfr24

  • Protecteur d'Hillys
  • Messages: 897
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 14, 2013, 06:02:10 pm
Faudrait que Sony sorte un Nexus, un paquet de geek attend cela. Motorola aussi mais ça devrait arriver.

Iena

  • Ingénieur sur l'USG Ishimura
  • Messages: 161
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 14, 2013, 06:57:04 pm
C'est vrai que le Galaxy est impressionnant

Coch

  • Adepte du Hadoken
  • Messages: 578
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 15, 2013, 12:20:57 am
La fin est proche :sol:

Citer
Incertitude autour des ventes de l'iPhone 5



Apple a revu à la baisse ses commandes auprès de sous-traitants asiatiques, indiquent la presse et des analystes. Le dernier iPhone ne se vendrait pas aussi bien que prévu.

L'iPhone 5 pourrait ne pas être le succès attendu par Apple. Trois mois après la sortie du nouveau téléphone, les commandes de certaines pièces auprès de sous-traitants ont été presque divisées par deux par rapport au rythme initial. L'information, dont débattent les analystes depuis décembre, a été confirmée dimanche par le Wall Street Journal et par le Nikkei . Le quotidien économique japonais donne l'exemple d'une usine de Sharp de fabrication d'écrans, dont la production a été réduite de 40%. D'autres composants sont aussi concernés.

L'ampleur de cette variation dans la production, qui peut servir d'indicateur des ventes à venir, n'augurerait rien de bon pour Apple. Si les achats d'iPhone baissent généralement entre le trimestre de Noël et le début de l'année suivante, cela n'atteint jamais de telles proportions. L'iPhone était passé de 37 à 35 millions de ventes au cours de la même période l'an dernier, un repli à peine supérieur à 5%. Plus inquiétant, cette correction intervient en plein milieu du cycle de vie de l'iPhone 5, dont le remplaçant est attendu, au mieux, que vers le milieu de cette année.

Pour le Wall Street Journal, l'explication est simple: «Les ventes du nouvel iPhone n'ont pas été aussi fortes que prévu et la demande pourrait diminuer.» Après le lancement en fanfare, l'engouement serait retombé. «On sent que l'effet de mode est passé», témoigne au Figaro un opérateur français, chez qui les ventes d'iPhone 5 à Noël ont été inférieures à celles de l'iPhone 4S fin 2011. Les clients, notamment en Europe et en Asie, préféreraient les smartphones Galaxy de Samsung, moins chers et aux écrans plus grands. Résultat, la part d'Apple dans les smartphones était de 14,6% au troisième trimestre, contre 31,3% pour son concurrent, selon IDC.

Déjà des rumeurs sur le successeur de l'iPhone 5
Malgré ces signaux, il est encore un peu tôt pour conclure à l'échec de l'iPhone 5. Aux États-Unis, les opérateurs AT&T et Verizon viennent de faire état de ventes très solides. Fin décembre, les analystes se montraient déjà divisés sur les remontées en provenance de sous-traitants asiatiques. Pour Merrill Lynch, il y aurait eu une surproduction de certaines pièces lors du lancement de l'iPhone 5, mais pas d'inquiétude autour de la demande. Morgan Stanley prévoyait encore 50 millions de ventes d'iPhone (4 et 4S compris) sur le trimestre de Noël - un record - et 43 millions pour le suivant. Apple publiera la semaine prochaine ses résultats du dernier trimestre 2012.

Ces doutes autour de l'iPhone 5 coïncident quoi qu'il en soit avec toute une série de rumeurs autour de son successeur, qui interviennent un peu plus tôt que d'habitude. Apple reviendrait à un lancement autour des mois de mai ou de juin, et non en septembre ou en octobre, croit savoir Brian White de Topeka Capital. Face aux smartphones Android, Apple offrirait aussi plus de choix en termes de tailles d'écran et de couleurs et introduirait un modèle moins cher. Pas question, toutefois, de se lancer «dans une poursuite aveuglée de parts de marché» qui affecterait les marges du groupe, a déjà prévenu son directeur marketing, Phil Schiller.
 

Alcatel a déjà gagné.

Sinon Sony commence à remonter la monte dans les smartphones niveau volume. Ils ont montré ça au CES, sympa




Oué VIVEMENT :leuv2: http://www.slate.fr/lien/67183/fin-iphone


Ashura

  • Invité
Re : Mobilité communicative et Ordiphones
janvier 16, 2013, 12:01:06 am
Putain j'ai vu un Note2 cet aprem et voilà, j'ai envie :eboue2: écran superbe, y a pas d'autre mot.