Sujet: Baccano!  (Lu 2657 fois)

Hobes

  • Administrateur
  • Messages: 29927
Baccano!
août 07, 2013, 11:19:12 pm


Vu que je viens de terminer de mater la série ce week end et que j'ai trouvé ça pas mal du tout, autant vous faire partager mon ressenti. J'ai fait un pitch assez rapide qui spoile le moins possible mais sachez que le background historique crédible et réel bascule rapidement dans quelque chose de plus... occulte (des histoires d'alchimies) :

Citer
Synopsis : L'histoire se déroule dans les années 30 aux Etats-Unis et plus précisément à New York. La Mafia tient une place prépondérante dans la société américaine. Ici le groupe de mafieux qui nous intéresse est issu de la Camorra napolitaine. Une dizaine de personnes (dont certains mafieux) qui ne se connaissent pas, qui ont des desseins très variés, vont être amenées à se rencontrer de manière fortuite dans un train : le « Flying Pussyfoot ». Tout ne va pas se passer comme prévu, cette "rencontre" va être sanglante.

Donc en quelques mots :
- Très complexe du fait d'une narration décousue. Si vous êtes allergique aux flashback, vous allez décédés à la fin du premier épisode. Sinon vous allez adorer, comme moi.
- Beaucoup de personnages donc pas le temps d'approfondir les cas personnels de chacun. Un peu dommage mais on s'y fait.
- C'est violent, très violent, parfois trop pour moi (tout est prétexte a d'hémoglobine)
- Visuellement c'est très réussi, très propre, rien à dire
- L'opening est excellent. Bande son jazzy du plus belle effet, j'avais rien vu de tel depuis Cowboy Bebop (ouai carrément !)


D'ailleurs écoutez le de suite - c'est un ordre:

http://www.youtube.com/watch?v=Nm-r3y3sMgc



Si je vous donne un conseil : ne surtout pas s’arrêter au premier épisode qui est à part et pose les bases. Jusqu'au 8ème épisode je me suis posé des questions, ensuite on ne s'arrête plus. Donc je recommande par contre faut aimer l'hémoglobine

Nono

  • Gardien de l'arbre Mana
  • Messages: 7655
Re : Baccano!
août 07, 2013, 11:23:02 pm
J'avais commencé l'animé il y a quelques années mais j'avais vite lâché à cause de la narration.
Faudrait que je lui redonne sa chance un jour.

Bakappoi

  • Dovahkiin
  • Messages: 9968
Re : Baccano!
août 07, 2013, 11:44:30 pm
Tu as prévu de te faire tous les anime récemment sortis en bluray hobes? :nerd:

Hobes

  • Administrateur
  • Messages: 29927
Re : Baccano!
août 07, 2013, 11:47:00 pm
Juste quelques classiques et ceux qui passent bien niveau timing :napo:

Là c'est 13 épisodes de 20 minutes. C'est assez vite regardé.

Gabora

Re : Baccano!
mars 31, 2014, 12:03:54 pm
Isaac et Miria sont quand même vachement drole :D

Mais c'est vrai qu'au début, c'est assez dur de suivre ce qui se passe. Les points de vue multiple c'est sympa, mais c'est mieux quand on arrive a comprendre la trame.

Niveau violence par contre, il y a une scène en particulier qui m'a assez choqué, mais qui finalement est assez typique de certains animes japonais. Le premier Full Metal Alchemist m'avait fait le même effet avec la "chimère".

Très bon anime tout de même au final, beau et pas trop long. Rien que pour l'opening ça vaut le coup.

Hobes

  • Administrateur
  • Messages: 29927
Re : Baccano!
mars 31, 2014, 02:21:16 pm
J'étais tellement mal à l'aise aussi devant Full Metal Alchemist et la chimère :roll2: Gros travail justement sur ça (même si ça s'est délité sur la fin à mon sens).

Sinon l'anime Berserk (qu'a 17 ans, ça ne nous rajeuni pas) m'avait fait la même impression avec certains passages aux enfers assez glauque et des passages vraiment malsains.

Gabora

Re : Baccano!
mars 31, 2014, 02:30:18 pm
Ouais mais c'est Berserk, on lui excuse tout.  :love: Mais c'est vrai qu'il y a une certaine scène entre Guts et Casca qui est clairement dérangeante.

Mais de manière générale, la cruauté est parfois extrême dans les animes. Suffit de voir toute les scènes où les gamins se font agresser par les "racailles" à l'école, les animaux maltraités ou encore toutes les événements dans Kaiji  :crazy: Mais pour le coup dans Kaiji, c'est justifié, et la série est passionnante.