Sujet: #137 - Thème - Steam est-il réellement l'ami du joueur ?  (Lu 8593 fois)

Hobes

  • Administrateur
  • Messages: 29812


(Crédit pour l'image : Steam Controller - Valve)

Disponible sur le site : http://www.hautbasgauchedroite.fr/podcast.php#P137
Disponible sur iTunes : http://itunes.apple.com/fr/



Avec Shin, Alphonse et Hobes

Ainsi que l'aimable collaboration de Michael Peiffert, Mavros Sedeño, Aurélien Regard, Arthur Prudent, Olivier Penot et Pierre-Etienne Travers dont les contributions ont permis l'élaboration de ce podcast


Le programme :

00:00:00 Introduction :

♬ Crédits sonores : Half Life 2 - Hazardous Environments (Valve)

00:03:37 L’apport de Steam au jeu PC

- Lancement du service et contexte :
. Un marché en crise miné par le piratage
. Des ambitions, des promesses et des doutes autour du dématérialisé
- Bref historique (débuts difficiles, ouverture et développement, Steam partout)
- Ce que Steam a changé pour le joueur :
. Gestion centralisée de tout l'univers de jeu (achat, installation, MAJ, communauté…)
. Accès à une quantité de jeu plus importante (fin des problèmes de stocks, variété plus importante...)
- Ce que Steam a changé pour les développeurs et éditeurs :
. Distribution directe (avec stockage, gestion de versions…)
. Mise en avant sur une plateforme avec des millions d’utilisateurs
. Toutes les fonctionnalités annexes (succès, workshop...)

♬ Crédits sonores : DOTA 2 - Main Menu 4 (Valve)

00:30:38 Comprendre la machine Steam : pourquoi elle est inquiétante par nature

- Steam en chiffres (un statut de leader, une transparence un peu floue)
- Steam, une plateforme très efficace
. Pourquoi Steam est si peu cher (cout marginal nul)
. Pourquoi Steam est si exhaustif (longue traine)
. Pourquoi Steam est tout-puissant (position centrale)
- Un modèle biface qui conduit au monopole

♬ Crédits sonores : Rogue Legacy - Trilobyte (par Gordon McGladdery / Cellardoor Games)

01:01:17 Steam et le joueur, l’indépendant et le AAA

- Le joueur s’y retrouve
- Une solution à double tranchant pour les indépendants :
. Une visibilité en question dictée en partie par les algorithmes de suggestions
. De la problématique du juste prix (dû aux soldes, bundles...)
- Les difficultés des acteurs majeurs à trouver leur place
- De la place pour la concurrence ? Où Steam est défaillant ?
- Quel Steam à l’avenir ? (orientation crowdfunding, communautaire, console...)

01:53:27 Conclusion

glen

  • Héros d'Hyrule
  • Messages: 11956

MykeHell

  • Libérateur de Mobius
  • Messages: 4920
Je me l'écoute dès que possible. :jap:

glx

  • Cobaye d'Aperture Science
  • Messages: 8
Je commence à peine à l'écouter, sujet très intéressant. 
Déjà pour revenir sur l'intro et la question de Kotaku :
ce que j'attend de Steam, notamment, c'est que tous les jeux soient compatibles Windows/Mac/Linux/SteamOS. Même si c'est plus la "faute" des développeurs que de Steam.

Je suis souvent frustré de ne voir un titre sortir que sur Windows.
Ça risque d'être un frein à l'adoption des Steam Machines, qui me font plus envie qu'une PS4/XboxOne (étant pourtant un joueur console).

Tulkas

  • Véritable Insurgé
  • Messages: 3467
Cool un sujet sur Steam  :love:
Je le télécharge et m'écoute ça demain matin.

Oncle Fernand

  • Rescapé de Rapture
  • Messages: 94
Moi qui ne vous croyais pas très PC, je suis content de voir ce sujet ! J'en suis à la moitié est c'est pas mal du tout !

Bhaal42

  • Sorceleur expérimenté
  • Messages: 2589
Tweet d'un des devs de Out There qui confirme que son jeu se vends mal plein pot: https://twitter.com/Mi_Clos/status/587886106068287488

Sinon il faut aussi dire que Steam facilite le suivi des promos avec la liste de souhait, qui t'envoie un mail, et te connecte sur l'appli mobile dès qu'un des tes jeux souhaités est en promo.

J'ai pas encore fini le podcast, mais je sais pas si vous avez parler du fait que steam est tellement gros que meme les editeurs qui proposent leur jeux dans le commerce n'offre au final qu'une clef Steam et le DVD pour charger le jeu un peu plus vite (Mais y'a toujours de MaJ à faire)

On peut voir ici le resumé des achats sur Steam https://store.steampowered.com/account/
Je suppose que beaucoup comme moi ont 3 fois plus de retail/gift (Humble Bundle/revendeur tiers) que du Steam Store

Tulkas

  • Véritable Insurgé
  • Messages: 3467
Ça a été très intéressant,

Par contre j'ai une remarque.
Dans les origines de Steam vous avez omis un point important qui est resté en travers de la gorge de beaucoup de joueurs PC.
L'abandon des joueurs par microsoft

Du jour au lendemain, ils sont partie faire leur petite console de salon, alors que c'était un des plus gros éditeur de jeu sur PC. Ils ont sortie des Forza, des Halo, des Fable et nous nada.
Pendant des années on a fait leurs fortunes avec Windows et acheté leurs jeux par millions et eux ils ont partie comme ça du jour au lendemain.
Et je pense sincèrement que pour beaucoup de PCiste, le pardon serra plus que difficile.

Et là presque arrivé de nul part, Steam arrive et nous a sauvé. Certes il était pas aimé comme vous l'avez si bien dit au début (comme tout super héros en faite), mais finalement si à l'heure actuel le jeu sur PC sait jamais  aussi bien  porté c'est bien grâce à eux.

 

3Dbidule

  • Cobaye d'Aperture Science
  • Messages: 1
Bonjour et merci pour ce podcast bien intéressant !

Petit retour suite à l'écoute.

GoG propose le remboursement jusqu'à 30 jours et l'a d'ailleurs rappelé suite à la dernière magouille de valve pour s'affranchir de la législation européenne.

GOG reaffirms their refund policy: « Hitting ‘Buy’ doesn’t waive your rights »

Source: http://www.pcgamesn.com/gog-reaffirms-their-refund-policy-hitting-buy-doesnt-waive-your-rights

Ensuite concernant ce auquel valve vous oblige à adhérer dans ses CGU il est bon de rappeler que:
Citer
En droit français, l’article L.132-1 du Code de la consommation définit les clauses abusives « Dans les contrats conclus entre professionnels et non-professionnels ou consommateurs, sont abusives les clauses qui ont pour objet ou pour effet de créer, au détriment du non-professionnel ou du consommateur, un déséquilibre significatif entre les droits et obligations des parties au contrat ».

Une clause déclarée abusive est réputée non écrite : elle sera considérée comme nulle sans pour autant invalider le contrat dans son ensemble.


Source: http://www.afjv.com/press0908/090827_cluf_jeux_video.htm

Valve ne l'ignore pas, mais compte bien sur le fait que personne ne s'amusera à lui faire un procès couteux pour le prix d'un jeu vidéo, d'où aussi l'idée que c'est pour ça qu'il évite de trop maltraité le consommateur.

Ceci étant dit, de mon point de vue, il n'en demeure pas moins que steam est une prison dorée comme l'a rappelé numérama:

Steam : tu signes, ou tu perds tout !

http://www.numerama.com/magazine/23647-steam-tu-signes-ou-tu-perds-tout.html

Steam ne rembourse rien en cas de désaccord

http://www.numerama.com/magazine/23750-steam-ne-rembourse-rien-en-cas-de-desaccord.html

De plus, il demeure assez compliqué pour le consommateur européen de poursuivre valve, je le sais d'autant plus que j'ai personnellement essayé auprès de la DGCCRF, avec pour résultat que valve ne relève, pas du droit français, mais américain et qu'il m'a donc été répondu que je devais déposer plainte là-bas.

Ceci étant dit, avec le récent arrêt facebook qui utilisait la même justification pour se soustraire à la loi française, les choses pourraient bien changer pour le plus grand bénéfice du consommateur.

La justice française pourra juger Facebook

Source: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/03/05/01016-20150305ARTFIG00009-facebook-pourrait-bientot-etre-juge-par-la-justice-francaise.php

J'en termine enfin avec le prix des jeux en version démat, certains devs et certains éditeurs cyniques et cupides trouvent normal de vendre leurs jeux au même prix que l'équivalent en version boite, personnellement je considère cette pratique hautement critiquable pour ne pas dire malhonnête, aussi je vois plutôt d'un assez bon oeil la politique tarifaire de steam lorsqu'elle pèse à la baisse sur les tarifs de vente des jeux qui, non seulement coutent bien moins chers à distribuer, mais surtout ne garantissent plus les droits élémentaires du consommateur qui paye pourtant pour un bien, mais qui n'en est plus le propriétaire au sens le plus élémentaire ( usus, fructus et abusus).

Aussi comme je le disais sur twitter, m'est d'avis que steam, dans sa forme actuelle, est sans doute l'ami du joueur, mais certainement pas du consommateur, c'est pourquoi comme le veut le principe énoncé par  Paracelse « c'est la dose qui fait le poison » je considère que steam c'est à consommer avec modération et je privilégie à chaque fois que je le peux des distributeurs vertueux et respectueux du consommateur comme GoG ou GamesRepublic (qui propose aussi des versions sans DRM+ clé steam).

Bhaal42

  • Sorceleur expérimenté
  • Messages: 2589
mais surtout ne garantissent plus les droits élémentaires du consommateur qui paye pourtant pour un bien, mais qui n'en est plus le propriétaire au sens le plus élémentaire ( usus, fructus et abusus).
C'est là le truc, c'est que sur Steam, tu achète un service, et pas un bien physique. Dès lors qu'un jeu est lié a un compte Online indissociable, tu n’achète qu'une licence d'utilisation d'un service sur Internet. et c'est avec ce genre de pratique que Steam s'extrait de certains lois sur la vente de biens sur Internet.

Hobes

  • Administrateur
  • Messages: 29812
Je suis souvent frustré de ne voir un titre sortir que sur Windows.
Ça risque d'être un frein à l'adoption des Steam Machines, qui me font plus envie qu'une PS4/XboxOne (étant pourtant un joueur console).

Ca commence à changer. Ce n'est pas encore systématique, surtout sur les gros titres, mais ça commence à changer. Suffit de voir la liste des dernières sorties Steam OS :
http://store.steampowered.com/search/?term=&sort_by=_ASC&os=linux&page=1#sort_by=Released_DESC&os=linux&page=1

C'est plus d'un jeu par jour et on retrouve entre autre Pillars of Eternity, Football Manager, Out There, Tropico 5, Hotline Miami...

Et merci à tous pour vous retours :jap:

Tulkas

  • Véritable Insurgé
  • Messages: 3467
Il ne faut pas oublier les gros jeux comme Dying Light et pour info The Witcher 3, Project Cars et Batman Arkham Knight sortiront aussi sur linux.

Sprite Oddity

  • Invité
Citation de: Shin
Je connais des gens qui refusent d'utiliser Steam.

J'en suis ! GOG forever.

Oncle Fernand

  • Rescapé de Rapture
  • Messages: 94
Vous avez rapidement abordé les moteurs de recherche qui permettent de trouver les jeux les moins chers en téléchargement sur des sites divers, mais n'oublions pas que le plus souvent ces sites revendent des clés Steam !
Clés Steam qui ne sont pas toujours très nettes, surtout quand on commence à se rapprocher de sites aux pratiques douteuses comme G2A.

De ce que j'en ai compris, il y a réellement 2 types de sources pour ces clés (je simplifie peut-être un peu trop):

Les fameuses "clés russes". Ces clés sont réputées moins chères et c'est vrai. Pour y habiter, je peux effectivement vous confirmer que 90% des jeux sont moitié moins chers sur le Steam store russe.
Ça vient parfois avec des limitations, le plus souvent peu contraignantes comme la nécessité d'être en Russie pour ajouter le jeu à sa bibliothèque, mais parfois un peu plus emmerdantes puisque certains jeux demande d'être en |Russie pour pouvoir lancer le jeu, ou limite carrément la langue au Russe. De ce point de vue Steam est bien moins chiant que d'autres plateformes comme Origin qui bloque systématiquement la langue (et jouer à Dragon Age en Russe c'est pas sexy...)
Ceci étant, la question que je me pose encore est comment achète-t-on une clé Steam à la base? Je parle bien du code, car à ma connaissance en passant directement par steam on ne voit jamais vraiment cette clé... Même si j'estime qu'on devrait pouvoir payer le même prix sur Steam partout, j'ai des doutes sur la légalité de ces clés car je ne suis pas convaincu qu'elles proviennent réellement de Steam.

L'option 2, ce sont des clés volées. J'accuse et je n'hésite pas, car je trouve ça proprement hallucinant que certains joueurs achètent sur ces sites parallèles et ne se posent aucune question quand la clé qu'ils reçoivent est un bête scan. Les théories sont nombreuses: boites de jeux tombés du camion ou retours au distributeurs pour défaut de fabrication (dans les deux cas la clés est à gratter dans la boite), voire même des clés volées directement aux développeurs (pas de scans dans ce cas, mais des vols bel et bien reconnus par certains éditeurs http://unknownworlds.com/blog/beware-shady-key-resellers-and-discount-steam-keys/). Je me doute qu'il est difficile d'agir contre ce genre de pratique, mais le manque de discernement et de maturité de certains quand ils se mettent en quête d'un jeu pas cher est vraiment consternant et n'aide pas à résoudre le problème.

Quand on ajoute à ça les pratiques de fidélisation de l'ordre d'un système de Ponzi de ces sites de revente (encore une fois je vise G2A), qui forcent les joueurs à aller spammer des liens à tout va sur les forums et les réseaux sociaux, je n'ai plus aucune hésitation quand je décide de ne pas leur faire confiance.

En me renseignant un peu, les deux seuls sites tiers (hors plateformes type GOG) à qui j'accorde ma confiance pour acheter des clés Steam sont Green Man Gaming et Humble Bundle/Store.

Gabora

  • Véritable Insurgé
  • Messages: 3325
Excellent Podcast, plein d'infos bien sympathique, et Alphonse toujours au top avec son regard d'analyste sur le sujet. (D'ailleurs, c'est t'y quoi ton job Alphonse ? )

Petite précision en revanche, on a tendance à croire dans le podcast qu'un UPLAY par exemple ne propose que des jeux Ubisoft, or il n'en est rien.

On peux actuellement y trouver Hotline Miami 2, Batman, Mortal Kombat, FF13, Alien Isolation ou encore Pillars of Eternity.

Ce n'est pas le cas d'Origin dans mes souvenirs, qui se concentre sur les jeux EA.