Forums HBGD

Forums => La taverne des joueurs => Discussion démarrée par: Hobes le janvier 27, 2016, 02:36:34 pm

Titre: Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Hobes le janvier 27, 2016, 02:36:34 pm
Oui ce ne sont que des rumeurs mais la fin de Xenoblade Chronicles X ne laisse guère la place au doute :o

Par contre les rumeurs actuelles se basent quand même beaucoup sur les infos lâchées par Tetsuya Takahashi auparavant (puisqu'on évoque un nouvel épisode de nouveau centré sur l'histoire).
Titre: Re : Xenoblade Chronicles X "2" (NX)
Posté par: Eiki le janvier 27, 2016, 05:30:40 pm
C'est quoi ces rumeurs de merde :vice: ? Tout ce que je vois, c'est des propos de Takahashi et rien d'autre :o .
Titre: Re : Xenoblade Chronicles X "2" (NX)
Posté par: Hobes le janvier 27, 2016, 05:38:18 pm
La source dont je parle :

Citer
TiLMENDOMiNATiON ‏@TiLMEN
RUMOR: Aliens told me that the successor game #XenobladeX2 is in development for NX. More story focused. #WiiU Savegame transfer included...
https://twitter.com/TiLMEN/status/691656059107307520
Titre: Re : Xenoblade Chronicles X "2" (NX)
Posté par: Bhaal42 le janvier 27, 2016, 05:40:10 pm
Ah Ah donc on pourra transférer ses save WiiU sur NX ... connaissant Nintendo, ça me fait peur!
Titre: Re : Xenoblade Chronicles X "2" (NX)
Posté par: Eiki le janvier 27, 2016, 07:07:06 pm
Ah ok, TILMEN :lol: . Autant dire que c'est du bullshit le coup de la save. Après, pour le reste, c'est même pas une rumeur, c'est des faits !
Titre: Re : Xenoblade Chronicles X "2" (NX)
Posté par: MykeHell le janvier 27, 2016, 07:32:38 pm
TILMEN par crédible pour un sou ?
Titre: Re : Xenoblade Chronicles X "2" (NX)
Posté par: Tulkas le avril 08, 2017, 07:44:56 am
Faut peut-être mettre a jour se sujet.

https://youtu.be/8jEamPqJQx0

Mitsuda est en plein dans en tout cas,
http://www.p-nintendo.com/news/la-bande-son-de-xenoblade-chronicles-2-sera-la-plus-grande-production-de-son-compositeur-247177
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: Hobes le avril 09, 2017, 02:37:00 pm
Hop j'ai changé le titre.

Toujours perplexe sur une sortie en 2017 par contre, mais j'espère malgré tout que ce sera le cas (quelle année 2017 ça aura été).
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: Tulkas le avril 09, 2017, 09:28:48 pm
Perso moi aussi je suis vachement perplexe pour le 2017.
Mais bon vu l'avancement du jeu, ils ne l'ont pas commencé après Xenoblade X et ça doit faire un bout de temps que le jeu est en chantier.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: Tulkas le juin 13, 2017, 11:43:21 pm
Faut pas oublier se bon vieux Xeno,

https://youtu.be/Xjpao-nD5YU

Du gameplay
https://youtu.be/NfGk6VMcJsw

Par contre je viens d’apprendre que le Character Designe est de  tetsuya nomura  :ouch:
Qu'est se qu'il vient faire là?
Titre: Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: Akṣobhya le juin 14, 2017, 01:24:06 am
Il vient pourrir le jeu après avoir en partit pourri Square Enix avec des projets irréalisables.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: Bakappoi le juin 14, 2017, 02:18:54 am
Pas impossible en plus :lol:
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: Tulkas le juin 14, 2017, 06:14:33 am
J’espère pas  :sweat:
Pour être honnête, je trouvait le Character Designe un peu à la Tale Of assez réussi pour une fois.
Se qui veut sans doute dire qu'il est plus doué dans son domaine que comme réalisateur.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: LordSinclair3DS le juin 19, 2017, 04:49:21 pm
Sortie internationale simultanée confirmée par Nintendo, y compris en Europe. Pour "Hiver 2017".
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: Tulkas le juin 19, 2017, 09:37:17 pm
Ho là là là là là là là là
Je suis trop hypé là
On voulait y croire, sans y croire totalement.
Mais avoir Xeno 2 aussi tôt dans le cycle de vie de la console c'est trop bon
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: Bakappoi le juin 19, 2017, 10:22:54 pm

Ho là là là là là là là là
Je suis trop hypé là
On voulait y croire, sans y croire totalement.
Mais avoir Xeno 2 aussi tôt dans le cycle de vie de la console c'est trop bon

Les reports ne rendent pas les coups :tapie:
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: Hobes le juin 21, 2017, 01:15:26 pm
Les persos imaginés/designés par Nomura dans ce Xeno :

(https://pbs.twimg.com/media/DC0upJIUMAE6vUR.jpg:large)
(https://pbs.twimg.com/media/DC0upvtU0AAMjQm.jpg:large)
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: Tulkas le juin 21, 2017, 03:44:15 pm
Je le trouve pas mal ses désignes,  en faite il ressemble beaucoup a celui de Xenoblade X et en plus cartoon.
D’ailleurs au début je trouvait que ça fessait très ales Of, sauf que les détailles et reliefs sont bien plus prononcé.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: Steph le novembre 17, 2017, 07:07:14 pm
J'en peux plus d'attendre, chaque nouvelle vidéo que je vois me rend encore plus impatient, surtout quand j'entends que la musique et l'exploration sont dignes du premier  :love: :bave2:
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2 (Switch)
Posté par: Tulkas le novembre 19, 2017, 12:27:32 pm
Moi j'ai arrêté de mater la moindre vidéo, même si j'ai bien conscience qu'ils n'ont rien montré.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Steph le décembre 09, 2017, 05:51:35 pm
J'approche les 30h.

Le jeu me laisse un sentiment étrange pour le moment. Techniquement c'est assez décevant, ça rame, les textures qui chargent, ça le fait pas trop pour un jeu de cette envergure. Heureusement j'adhère complètement à la direction artistique de l'univers, les différentes zones ont toutes leur charme pour le moment et certains endroits sont vraiment magnifiques.
Au niveau du scénario c'est assez paradoxal, c'est assez mal rythmé à cause de quêtes assez nazes, mais à côté de cela le jeu distille une trame de fond super intrigante via les cut scènes notamment, tout cela me rend très curieux.
La difficulté est aussi bizarrement dosée, les combats sont longs contre des ennemis de niveau équivalent au notre et on peut très vite se faire rouler dessus face à un groupe ou un monstre unique qui décide de nous agro et nous one shot. C'est frustrant.

En dehors de ça j'aime beaucoup mon expérience, le système de combat est excellent, j'aime le bordel qu'il y a l'écran, les nombreuses possibilités et le fait de ressentir cette sensation de groupe et d'entre aide. Les personnages sont cools (bon les Noppons sont super lourds mais on s'y fait) et il y a une grosse touche d'humour qui passe plutôt bien chez moi. Il y a forcément masse de choses à faire, de la quête à foison, du craft, la gestion des lames est intéressante et prenante et on a toujours l'impression de partir à l'aventure pour découvrir des lieux et trésors cachés.

A voir pour la suite, je suis au chapitre 5 et l'histoire continue de prendre une tournure très très intrigante.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Coca_Impact le décembre 12, 2017, 02:52:39 am
27h pour moi au compteur et....Chapitre 2 (chacun son rythme hein !  :lol: )

Je suis conquis, tout fonctionne. Le système de combat se révèle chaque heure plus profond et riche, je le trouve très intelligemment conçu : le système de "couche" est vraiment cool et tient en haleine même sur un combat de plus de 10 minutes (les auto-attaques permettes les arts de pilotes qui permettent les arts de lame qui permettent les combos de lames qui permettent les chain attack, le tout dans des cmbinaisons élémentaires; cumulés avec les combos arts de lames/altération d'état..IL y a sens cesse de quoi renouveler les combats (et quand on lâche la sauce finale et que tout s'enchaîne parfaitement, voir la barre de vie du bosse fondre est tellement jouissif.).)
Le jeu est hyper bien produit, les cinématiques sont nombreuses presque systématiquement doublées (avec les voix jap  :love:) et animées avec soin, c'est vraiment plaisant.
L'univers est ouf, autant que la DA, en totale admiration devant la grandeur des choses ! Techniquement c'est pas dingue (on s'y attendait ça n'a rien d'un déception pour moi), ça tient même mieux la route que ce que je pensais(très peux de textures vraiment LowRes, les LODs sont plutôt propres et le popping passi agressif; il y a du per object motion blur, une tentative d'imitation d'éclairage "physique", et une occlusion ambiante bien sympas) mais ça se fait au prix d'un résolution.........tellement basse  :burp: En potrable, on descend vraiment, vraiment bas dans les zones les plus chargées et ça pique. ça Aliaise pas tant que ça parce qu'il ont mis une Temporal AA vraiment agressive, ce qui donne l'impression de regarder une vidéo compressé  un peu bizarre, et une image hyper flou. C'est parfois un sacré carnage.
Pour autant je trouve qu'on passe assez facilement outre.

J'aime beaucoup les Interludes, ils ont vraiment aucune honte serieux  :lol:(Pyra qui fait la Maid :dubitatif:).J'en cherche un max, j'aime ce genre de petites interactions.

J'ai encore quelques petites remarques, mais j'attendrai la fin pour me prononcer pleinement.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Steph le décembre 25, 2017, 07:12:13 pm
Bon je l'ai terminé, du moins la quête principale... que dire... C'est un jeu qui me laisse un peu la même sensation que FF XV l'année dernière, à savoir un titre qui aurait pu être grand mais qui est bardé de défauts assez incompréhensibles niveau techniques et narratifs. Mais malgré tout, j'ai aimé, il a du charme, un univers et des personnages attachants et un gameplay qui sait être intéressant malgré son côté ultra bordélique.

Ca restera quand même probablement ma déception de l'année puisqu'il n'arrive pas à la cheville du premier qui reste un des mes JRPG préféré ever.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Coca_Impact le décembre 25, 2017, 07:40:38 pm
Tu trouves quoi d'incompréhensible techniquement ? Fallait bien faire des concessions pour que ça tourne. Docké, c'est relativement correcte, assez pour faire en faire abstraction et apprécier la DA.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Steph le décembre 25, 2017, 07:48:12 pm
Ca rame souvent + les textures qui pop, ce que je trouve incompréhensible c'est qu'il soit sorti en l'état, un coup de polish supplémentaire n'aurait pas été de trop je pense. Après je ne parle pas de qualité graphique, ça ne m'a pas dérangé.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Bhaal42 le décembre 25, 2017, 11:13:15 pm
Pour le manque de polish,  on sens le jeu qui a été sorti un peu forcé pour continuer le un gros jeu par  mois
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Tulkas le décembre 26, 2017, 08:24:25 am
Je sais pas si c'est moi qui me fait des idées, mais j'ai l'impression que depuis la dernière mise  jour le jeu force moins sur la résolution adaptative.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Coca_Impact le décembre 28, 2017, 04:53:26 am
je suis d'accord, mais je dirais qu'il a juste tendance à remonter la res' quand on arrêtes de bouger la caméra je sais pas trop.h
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Coca_Impact le février 06, 2018, 09:21:29 pm
Attention, je spoil.

C'est terminé pour ma part !!  :cry2: C'est terriblement éprouvant ce genre de RPG de longue halène  :lol: 120h de jeu actives au compteur; je suis donc loin d'avoir tout vu, mais je considère m'être fait une bonne idée de tout ce que le jeu propose en terme d’activités annexes.

Petit point sur la technique : Je reste quand même très très impressionné par ce qu'affiche le jeu. Voir les différents titans tous se taper sur la gueule à échelle 1:1  était vraiment très impressionnant entre autre. Je trouve d'ailleurs le jeu plutôt stable, il n'y a véritablement qu'a Gormott qu'il exhibe des baisses de Frame-rate qui dégradent l’expérience  (voir qu'a Torigoth). Le reste du temps, c'est très solide pendant l'exploration, et si les arts de lame donne du mal à la console, je trouve que ça rajoute au plaisir lorsqu'on lâche la sauce. Comme on l'a beaucoup lu, oui, vaut mieux jouer en Docké, parce que sionon la résolution en prend un sacré coup...(particulièrement à Gormott encore une fois).

J'ai été étonné de voir que le bande son à été jouée par un véritable orchestre et de vrais choeurs, TOUS les instrumentistes et chanteurs sont parfaitement crédités d'ailleurs (instrument, rôle [soliste, ténor etc...], et il y en a beaucoup), ce que j'applaudi très fort (Arms n'avait pas eu cette idée par exemple). Je tire mon chapeau aux trompettistes solistes (qui sont 3 il me semble) dont le son est tout bonnement magnifique (dans le thème d'overworld de jour de Mor Ardain par exemple). J'imagine pas le pactole que ça a du faire  :ouch:
La bande son est vraiment excellente, tous les morceaux font mouches et rendent l'exploration attrayante et plaisante. J'émet cependant un peu plus de réserve quand au sound designe d'exploration qui quand on sort de BOTW, et comparé à la BO, fait forcément un peu tâche (lorsque l'on passe prêt d'un feu ou d'une fontaine par exemple). En combat en revanche, c'est vraiment bien fichu, j'en arrivait à pouvoir feinter mes Arts de pilote juste au son, miracle incroyable étant donné le foutoir sonore qu'ils sont (et visuels aussi).

Je trouve le jeu très à part de part sa structure. Le rôle des bosses par exemple est assez différent de ce que j'ai pu voir. Ils font bien plus souvent office de moteur pour la narration et pour le Gameplay (il n'y a qu'a compté le nombre d'éléments de gameplay introduit pendant un combat de bosse...je dirais 4 ou 5 à vu de nez). C'est très appréciable d'ailleurs, rendre jouable les moves trop stylé des cinématiques est vraiment jouissif, permet de faire digérer progressivement la quantité monstre d'éléments, et de synchroniser la progression en puissance du joueur avec celle des personnages (Rex tout particulièrement, mais c'est aussi le cas pour Poppi ou Nia). C'est une dissonance ludo-narrative presque systématique dans les RPG, mais pas ici : c'est bel et bien la narration le moteur de progression principal du joueur, et pas le farm ( qui a son importance, mais dont on peu se passer sans trop de difficulté si on ne choisi de ne faire que la quête principale). L’inconvénient c'est que les bosses ne remplissent plus entièrment leur fonction...bah de bosse (ils régulent toujours la progression du joueur, plus que jamais même). Ils ressemblent plus souvent à des tutoriels qu'a de réels combats de bosses où l'on se dépasse et où triompher est un accomplissement.
Pour cela, il va falloir se tourner vers les créatures uniques dont le designe est pensé, contrairement aux bosses, pour exploiter pleinement le système de combat foisonnant (un première moitié de barre de vie relativement tranquille pour accumulé un maximum de sceaux, puis une seconde bien plus fougueuse dont on ressort rarement vivant à moins de déclencher un enchaînement de pilote finement préparer pendant la première partie du combat). Ces créatures uniques sont d'autant plus jouissives à abattre qu'elles "dominent" de par leur taille démesurée, un territoire, qu'elles surplombent majestueusement. Les abattre, c'est devenir le nouveau roi de la pampa. Ce sentiment est accentué par l'excellent level designe de chaque titan : on distingue souvent une zone, une arène, dessinée par des racines géantes, un lac gigantesque gelé, ou un cratère.... Cette zone comporte une faune et une flore propre gouverné par une créature unique qui domine le paysage. On peut ainsi visuellement (sans aucun artifice extra-diégétique) identifier les zones que l'on domine, marquées par l’absence de gigantesque silhouette dans le paysage.
Autre point original et très appréciable pour une J-RPG, est la verticalité des titans. Atteindre le point culminant d'un Titan est souvent récompensé par un toboggan naturel géant assez long pour prendre le temps de contempler les magnifiques étendues d'Alrest.
On sent que Monolith a bossé sur BOTW, il y a une certaine vonlonté, à l'instar de Zelda, de donner une consistance physique aux choses. Les objets ramassés, les fioles de PV, sont soumis à la gravité. Cela permet même un petit peu d'émergence : il faut bien choisir le lieu du combat, afin de ne voir aucune fiole de PV tomber dans le vide, d'éviter une projection malencontreuse qui nous ferai tomber dans la mer de nuage ou d'assez haut pour nous tuer. A l'inverse, projeter un ennemi dans le vide est tout a fait possible, signant son arrêt de mort. Il y a même des petits moments de plateforme (au creuset des esprits par exemple).

Je n'ai pas eu de problème avec le système de combat, au contraire, je continuais à comprendre des subtilités d'exécution après 70h de jeu, ce qui pour un RPG est diablement rare. Et puis j'ai ne crois pas avoir autant theory crafté dans un jeu. Il y a cette recherche du build optimal qui permettrais de faire un sceau de chaque élément pour donner un enchaînement de pilote complètement pété. résultat, on pense aux combos de lame pendant les combats, pendant l'exploration, dans les menus...et même en pendant la journée ! Je me suis vraiment amusé à chercher la combinaison la plus efficace avec mes lames uniques disponibles. Avoir une troisième forme pour poppi aurait bien aidé (je n'ai pas su l'obtenir), mais le problème n'était que plus amusant à résoudre. J'ai vraiment eu la sensation de constituer ma propre équipe, avec ses faiblesses, ses forces et même...son caractère,  sa dynamique de groupe social. Grâce aux interludes, mettant en scène les lames uniques avec les personnages principaux et via leur sociogramme , le jeu présente les lames comme des individus, avec leurs envies, leurs doutes, les peurs... C'est des interrogations souvent futiles, mais mine de rien ça donne une réelle consistance aux différentes lames, et un côté slice of life pas déplaisant au jeu.  Et l'affect pour les différentes lames rentre bien sûr comme paramètre dans l'équation du build parfait. Le groupe à une dynamique sociale et une dynamique de combat (comment les éléments, les types d'armes, les arts de pilotes, se combinent pour donner des combos mixtes, des combos de lames, et des enchaînements de pilotes [ce qu'il ne faut pas négligé, je me suis retrouvé à avoir un sceau de chaque élément, mais à ne pas pouvoir en détruire plus de 2....],tout enr espectant la sainte trynitée ). C'est vraiment cool et particulièrement en phase avec le propos du jeu.

Le jeu est par contre vraiment extrême dans ses partis pris; le plus évident étant le recours systématique aux compétences de lames pendant l'exploration. Se retrouver bloqué dans l'histoire principale pour cette raison là à quelque chose de vraiment frustrant, d'autant plus que les branches compétences de terrain sont les plus laborieuses à débloquer. 

En terme de narration par contre....le jeu est beaucoup plus inégal. Formellement tout d'abord, mais pas que. J'ai la dérangeante impression qu'ils n'avaient pas grand chose à dire. Et pourtant il y a temps d'indices, tant de pistes intéressantes entamées. En fait j'ai beaucoup de mal à identifier clairement un propos final, un fin mot de l'histoire. Si on ajoute les tendances racoleuses, l'accumulation alarmantes de clichés à priori il y a rien de bien glorieux. Pourtant il se dégage une envie, une énergie folle, un enthousiasme qui fait parfois penser à la fan fiction. Finalement, j'ai compris que le jeu faisait plus ou moins ce qu'il voulais, sans complexe et jusqu'au bout. ça donne des moments de franche réussite, de grande beauté contemplative aidé par une grande BO (je pense à l'arrivée dans "L'Elysium", et ce jardin d'enfant dans ce décore aride, la découverte de Morytha ou des citadins de Tantal, le camp de migrants à Indol [ce lancer de pièce "porte-bonheur" que l'on nous laisse lancer pas assez fort]et bien d'autres moments vraiment uniques), mais aussi une constante impression de déjà vu, et des motivations franchement bancales, du côté des gentils, comme des méchants, et des scènes qui frôlent les gênant....
Je ne sais pas encore bien sûr de quoi penser. Il est certain que le jeu est emprunt d'un écologisme fort, d'un remise en question des rapports de force qui régissent Alrest, qu'il propose un réflexion sur l'importance de la mémoire individuelle et collective dans la construction de l'identité et beaucoup d'autre choses; pourtant je n'ai pas eu l'impression que ça a tant que ça compter dans le dénouement.


Au finale, je trouve que le jeu est à l'image de Rex, toujours pleins d'optimisme, d'envie, d'idées, surexcité,  souvent niais, et certain de ce qu'il fait. Je ne sais pas si c'est un grand jeu, mais il est plein de caractère, et il valait définitivement le temps que je lui ait consacré.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Tulkas le février 25, 2018, 11:17:31 pm
Non mais sérieux, tu veux que je donne mon avis après toi ?
Bon, je vais faire se que je peux.

Déjà pour aller au plus simple c'est sans aucun doute le J.RPG ou j'ai passé le plus de temps de ma vie, grosso modo dans les 275H donc c'est dire a quel point je l'aime.
Mais je dois bien l'avoué des trois jeux xéno je pense sincèrement que c'est le moins bien, il a pas le coté ultra épique du premier avec ses méchants et ses héros aux top de la classe et son scénario qui vous tenait au tripe jusqu'au bout  et c'est pas faute d'avoir essayé dans se second volume de faire de même.
On sent quelque part la volonté de répondre au critique  faite a Xéno X sur son absence de scénario et de mise en scène alors que justement celui-ci s'en écartait pour faire la part belle a l'exploration et dieu sait à quel point il y arrivait.

Là j'ai presque eut l'impression qu'ils ont voulu absolument reprendre le concept de titan sans vraiment savoir quoi en faire scénaristiquement.
Alors j'ai bien vu les grandes ligne et l'intention final qui me semblait effectivement hyper intéressante.
Pourtant cette idée de revisité le mythe de Noé est pas mal du tout avec cette mer de nuage qui nettoie la planète de ses erreurs passé et des lames qui sont les vaisseaux de la culture et du patrimoine génétique de l'ancien monde.

Mais le scénario a beaucoup trop de trou, de flou et de revirement abusé pour le prendre au sérieux.

Autre point qui ma un peu énervé c'est le coté gatcha, ou il faut tiré ses lames à la loterie.
Je trouve déjà ça par principe assez pénible, mais surtout sa peut potentiellement bloqué son aventure seulement par manque de chance au tirage.
Certaine quête peuvent être totalement si on possède pas les bonnes lames (exemple culture Nopon).
Et c'est bien dommage que ses lames ne peuvent pas être obtenue autrement, certaine sont accessible à travers des quêtes  comme les lames sœur et c'est bien plus gratifiant. Ça aurait permit de rendre les objectif des quêtes annexe bien plus motivantes.   
Il y avait ici tout plein de possibilité intéressante qui n'ont pas été exploité.

Et dernier petit regret, c'est de na pas avoir de navire. Il est bien dommage d'avoir tout un océan à disposition et de ne pas avoir le moindre navire pour circulé de titan en titan, ce qui aurait sans doute permis un peu plus facilement de justifié le fait de se téléporter à ça guise alors qu'on passe son temps a chercher des moyen de transport.
A l'annonce du jeu, je me voyait déjà avec des bataille naval et des chasse au trésor au milieu des mers infesté de monstre géant.
Mais c'est plus un regret qu'un reproche.

Maintenant qu'on a passé les points qui fâche, passons aux points qui mon rendue heureux et mon fait passer tant d'heurs dessus.
Déjà le point fort de la série qui est et reste l'exploration. Explorer tout ses titans avec leur univers et leurs faunes est toujours un pure plaisir.
Surtout que ceux-ci malgré les dires  de certain sont magistralement bien rendu techniquement avec un énorme soucie du détail que se soit dans les villes, les plaines et les personnage. Je pense que techniquement il est un des J.RPG les plus beau du marché.

Et on a aussi des villes très très réussi, qui ne sont ni trop grand artificiellement et ni trop petit pour n’être que des villes fonctionnel.
C'est des villes qui sont très vivante avec pas mal de personnage avec qui  interagir se qui permet de débloquer des quêtes et avec pas mal de boutique parfaitement en accord avec l'ensemble des gameplay disponible dans le jeu qui permet bien entendu d'optimiser sont matériel mais surtout d'acheter des produit pour accroître le niveau de confiance et débloquer ou facilité d'autre mécanique de jeu.
 
De tout façon on va pas épiloguer des heures, l'exploration est encore une fois au top de se qui se fait.

Autre principe qui ma beaucoup séduit c'est le principe de lame, par delà même le principe de gameplay et les enjeux moraux que celles-ci implique c'est leur variété  esthétique et surtout leur personnalité qui sont toujours intéressante à découvrir.
En général toutes les lames rare ont une histoire qu'on débloque au fur et à mesure des relations qu'on développe avec celles-ci  et j'ai adoré tisser des liens avec celles-ci. Certaine sont bien barge comme la gothique possessive ou celle directement sortie des Spice Girls avec son concoure de fille la plus girly  ou alors des histoire plus sombre comme celle de Perçeval (elles sont plus rare).

Autre truc bien kiffant, c'est tout simplement sont gameplay qui n’arrête pas de s’enrichir et qui rende les combat toujours plus épique et badasse. Je rentrerai pas trop dans les détaille mais se qui est très appréciable c'est que malgré le nombre de possibilité et de truc à faire et a prévoir.  L'action reste on ne peu plus lisible malgré qu'on soit en temps réel et c'est trop bien.
C'est agréable d'avoir du temps réel et de ne pas avoir à bourriner  ou à mettre en pause pour activer tel ou tel stratégie.
Là c'et vraiment en temps réel avec de la stratégie et si vous partez en mode bourrin de base, vous allez trouver le temps très long. Des fois j'ai regretté que des combats soit déjà expédié alors que j'allais mettre un point final avec ma superbe attaque élémentaire à 3 sphères.
D'ailleurs en passant je signal que l'expérience est engendré par les point subit par l'adversaire et non son niveaux. Ça m'est arrivé d'engendré un max de points d'Xp sur des monstres de même niveau ou inférieur alors que j'exécutai une grosse attaque pour le finir.
Bien entendu il y a la possibilité de se construire une groupe de perso en jouant sur un multitude de paramètre, comme bien entendu son équipement, mais aussi les lames attribué à son personnage qui peuvent être  optimisé par son armes et des cristaux, ect,ect .....
Énormément de possibilité.
D’ailleurs je remercie le système de mercenaire qui est bien utile pour remplir les sociogramme des lames, le système de préférence pour monter l'attachement et les phase de récupération pour se faire un max de fric.

En faite au bout d'un certain temps on se rend compte que tout les mécanique s’emboîte parfaitement pour fait un tout qui marche aux petit oignions.

Il y a tellement a dire sur le jeu que je pourrait y passer des heures, mais avant de finir se serrai un crime de ne pas mentionner les musiques du jeu qui sont juste divine.
 https://youtu.be/q5NZukvYzcQ

https://youtu.be/0cNmgwQHgR4

https://youtu.be/E9LURbLHryg

Que du plaisir

Allez, j'attend la prochaine mise à jour pour m'y remettre.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Coca_Impact le février 26, 2018, 07:17:26 pm
Ho Merci de m'avoir remis a Nopon's life dans la tête !

En écoutant l'OST il y plein de morceaux géniaux qui ne me disait absolument rien.... Je regrette de ne pas les avoir connu (ou retenu) pendant mon temps de jeu.

Je suis content de d'entendre dire que c'est un accomplissement visuel  :o D'ailleurs c'et étonnant de voir à quel point le jeu tient la route à la première personne, je me retrouvais souvent à y jouer de cette manière, dans les villes notamment.
Titre: Re : Xenoblade Chronicles 2, moe moe
Posté par: Tulkas le février 26, 2018, 09:56:16 pm
Je pense qu'il y a beaucoup de monde qui sont passé a coté de cette possibilité.
Et c'est super sympa de pouvoir admirer les lames de plus prêt.