Forums HBGD

Forums => Le forum, le podcast et vous => Discussion démarrée par: HBGD le octobre 16, 2017, 07:02:51 pm

Titre: #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: HBGD le octobre 16, 2017, 07:02:51 pm
(Crédit pour l'image : Shin Megami Tensei IV (Atlus/Sega))

Disponible sur le site : http://www.hautbasgauchedroite.fr/fr/podcast/230/
Disponible sur iTunes : http://itunes.apple.com/fr/podcast/podcast-hautbasgauchedroite.fr/id543448774



Avec Hobes, Alphonse, Dimitri et notre invité Julien Bardakoff

Le programme :

00:00:00 Présentation de l’invité, du sujet (le Soft Power) et sommaire

♬ Crédits sonores : Okami - Reset (par Ayaka Hirahara / Capcom)

00:17:35 Partie 1 - Les jeux vidéo vecteurs de culture japonaise

- Le Japon en filigrane : acculturation et sentiment de familiarité
- Ce qui, de la culture japonaise, passe et ne passe pas. L'exemple de la traduction de Pokémon Rouge/Bleu et Or/Argent
- La culture japonaise comme base assumée du jeu : traitement de la mythologie japonaise et d'univers plus contemporain
- Le Japon exporte sa “culture vidéoludique” : des genres, l'Arcade, l'aspect social...

♬ Crédits sonores : Attack of the Friday Monsters! : A Tokyo Tale - I Am A Child (par Hideki Sakamoto / Level-5)

00:51:18 Partie 2 - L’impact culturel du Japon à travers le monde

- La place du Japon dans la culture otaku (avec l'ouvrage d'Hiroki Azuma, Génération Otaku : les enfants de la postmodernité)
- Tour de table sur les jeux japonais qui nous ont fait aimer le Japon :

. Les choix d’Alphonse (Phoenix Wright : Ace Attorney...)
. Les choix d’Hobes (Shin Megami Tensei, Root Letter...)
. Les choix de Dimitri (la saga Tales Of...)
. Les choix de Julien Bardakoff (Shinobi, Doraemon, Final Fantasy IV...)

♬ Crédits sonores : Tropico 5 - Chica Chica (par Johannes Linstead / Kalypso Media)

01:20:52 Partie 3 - Le cas de l’occident

- Les Etats-Unis, “premier exportateur de culture” : un savoir-faire différent, culture hollywoodienne...
- Quelques exemples dans le reste du monde : Never Alone, Year Walk, Guacamelee!, Tropico, Suikoden et Dynasty Warriors.
- Le cas français : pourquoi si peu de poids ? Qu'est-ce que serait un jeu "français" ?

01:48:28 Conclusion

- L’assimilation difficile au Japon de la culture américaine semble prendre fin
- Vers une homogénéisation culturelle / une standardisation ?

01:54:14 Petit aparté sur les podcasts d'actualités
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: glen le octobre 16, 2017, 07:04:14 pm
 :friends:
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: Steph le octobre 16, 2017, 08:09:56 pm
Ca fait vraiment, vraiment plaisir :)
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: slyt le octobre 16, 2017, 08:18:48 pm
J'ai envie de dire "welcome back" :')
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: Bhaal42 le octobre 17, 2017, 09:16:12 am
ça nous manquait pas mal quand même!
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: Titikaka le octobre 17, 2017, 02:00:53 pm
(https://i.pinimg.com/originals/5b/89/fc/5b89fcd27bf9537f77fbb7521332ef40.jpg)
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: AshenOne le octobre 18, 2017, 12:11:11 am
Merci les gars ! #coolHBGD
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: jinsayen le octobre 18, 2017, 10:38:04 pm
Ca fait plaisir de vous retrouver ! J'écoute ça de suite
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: Coca_Impact le octobre 18, 2017, 11:30:46 pm
 :kawai:
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: glen le octobre 19, 2017, 08:10:15 am
En parlant de soft power, j'ai lu récemment que la France était première en la matière au niveau mondial :napo:
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: Tortipousse le octobre 19, 2017, 10:13:07 am
Youpi !  :love:
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: slyt le octobre 23, 2017, 04:48:33 pm
Je reprends le boulot après 1 semaine de vacances, du coup, je peux (enfin) écouter le podcast. :youpi:

Alors déjà pour les remontrances : on n'a pas eu la fin de l'histoire de canarticho :'(

Sérieusement, encore un très bon podcast.

Pour les questions que vous posez à la fin, personnellement je suis pro-Alphonse pour la vision de la France à l'étranger.
Et puis, est-ce qu'on a une culture typique (en dehors de tout ce qui a trait aux arts) qui soit exportable ?
De manière générale, est-ce qu'on se donne les moyens (financiers surtout) de faire rayonner la culture française en dehors de la France, par le biais des JV.

Je pense par exemple à "Remember me" qui se passe dans un Paris futuriste. Dontnod n'est pas un gros studio certes. Mais il y avait quand même Damasio à l'écriture qui avait apporté un gros boulot (cf votre précédent podcast je crois). Et au final, pour des raisons budgétaires la majorité a été coupée. Ce qui a donné un jeu bancal (que j'ai apprécié pour autant). Ca aurait pu être quand même une vitrine.

J'ai cru un instant que vous n'alliez pas citer "Les chevaliers de baphomets". :o C'est à mes yeux, le rare JV (auquel j'ai joué) qui m'a réellement fait penser à la France.
J'ai pensé aussi à Sybéria, même si le début se passe dans les Alpes Suisses et non françaises.
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: Hobes le octobre 27, 2017, 07:03:58 pm
Beaucoup de titres qu'on aurait pu citer en effet ! Tu parles de Sybéria, j'avais pensé à l'Amerzone de Benoît Sokal. Le jeu se passe dans une Amazonie fictive mais les personnages sont français et l'univers faisait très Jules Verne (un petit côté L'île mystérieuse). On a quand même une culture très riche dans laquelle on peut puiser (sans tomber dans la copie conforme).
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: glen le octobre 28, 2017, 09:18:16 am
J'étais sûr que vous alliez parler de soldats inconnus : mémoires de la grande guerre, loupé :D

Très bon retour en tout cas, toujours aussi intéressant et bien préparé. En tant qu'invité Julien Bardakoff est un sacré client :lol:
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: samizo kouhei le octobre 30, 2017, 12:36:46 pm
Très content d'enfin vous réentendre !  :love:
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: johnsparrow le novembre 24, 2017, 09:16:41 pm
Salut salut Hobbes! Ca fait un bail! Ravis de pouvoir re ecouter les podcasts HBGD! Meme si les podcats d actu avec la team me manque  :cry2: tres heureux de vous ecouter a nouveau Hobbes et Alphonse  :D

Alors deja, podcast tres agreable a ecoute (comme toujours j ai envie de dire). PAs mal de blagues rigolotes, j ai pas arrete de puffer de rire en  ecoutant, et plein d anecdotes interessantes!! On apprend beaucoup de choses, j aime  :p

C est drole que vous parlez de la nouvelle zelande et du hobbit. Le saviez vous? Le realisateur du dernier Thor Ragnarok (film genial selon moi), Taika Waititi, est neo zelandais. Et pour le compte d air new zeland, il a realise une video de consignes de securite (oui oui) ou justement il joue enormement sur le fait que c est le pays de la terre du milieu! D ailleurs pas mal de guests de renom, et pas des moindres quand on connait LotR, jouent dans cette video! Epique!! https://www.youtube.com/watch?v=qOw44VFNk8Y

Alors comme ca vous avez invite LE createur des noms francais de Pokemon!!!! Enormissime!!! Et respect, vraiment!Et des versions que je prefere en plus (1ere et 2e generations). Je truve que ce sont les noms francais les plus memorables! Meme si j ai beaucoup aime ceux des versions noir/blanc a l epoque.
Tres interessante l anecdote sue les legendaires! Je l ignorais totalement! C est vrai que beaucoup de noms restent inchanges d une langue a l autre et je me demandais toujours ppurquoi. Hoho et Lugia, Mew et Mewtwo. Vous parlez de Raichu mais il reste inchange aussi non?
A l epoque etant tres jeune je pensais que canarticho tenais un "artichaud japonais" dans ses ailes! haha!
Le "vas te faire foutre mireille!" est juste epique!! hahaha!! grosse tranche de rigolage la  :lol: et le couo du bakakke!!!! serieux lol!!!!
Enfin, le coup des couleurs pour les villes d or et argent, j avais jamais fait gaffe.

Okami est un de mes best jeux ever. Une ode a la mythologie japonaise, fait sur wii et ps3. Mon dieu quel jeu. Vous en entendre parler a nouveau m a donne envie de le refaire tiens!
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: johnsparrow le novembre 24, 2017, 10:20:31 pm
Les jeux comme Yakuza, Persona, les Tales of,  Steins Gate (dedicace a Hobbes) entre d innombrables autres, nous permettent de decouvrir des pans de la culture japonaise, et c est parfais pour decouvrir ou approfondir notre connaissance sur un pays aussi mysterieux et magique que le japon. Enfin, je parle pour ceux dont ce pays titille leur curiosite.

Pour des elements de culture occidentale dans des jeux japonais. je me rappelle les eglises dans beacoup de JRPG, dont Dragon Quest ou l on y sauve sa partie, ou les Tales of ou l eglise est souvent un enemmi dans le jeu.

Never alone que vous mentionnez dans le podcast est un tres bon exemple aussi. Il faut que je me le fasse un de ces jours.
Une extension Assassin s Creed ou tu peux visiter l Egypte? Excellent! Et dlc gratuit en plus? bonne initiative d ubisoft pour le coup  :)

Pour des jeux ou la culture francaise serait diffusee, je pense a la periode de la revolution francaise, pan de l histoire assez connue de part le monde. Je veux dire, Napoleon est un personnage historique tres connu a l international, notamment au japon. Plus que Amelie Poulain ca je peux vous le dire! hehe!  ;) Marie Antoinette egalement je pense. Du coup des jeux sur la revolution ou les guerres napoleonnienne, ca doit se trouver un peu non? Je ne vois qu un Assassin s Creed et un total war, sans compter les jeux ludo educatifs ou les jeux de recherche d objet marie antoinette hehe! :D Ah! et Jean Reno est aussi connu au Japon! Ce n etait pas un Onimusha ou Jean Reno avait ete modelise dans le jeu?
Oui, comme vous le dites, le cinema francais est tellement pas sexy... Entre le drame social et la comedie a deux balles... C est pas la joie...
Ah! Et pourquoi pas des jeux adaptes de BD ou livres d auteurs francais? Nous sommes plutot bons dans ces domaines?

Aaaaaaaaaaaaaaaaawwwwwwwwww, tu m as fait un peu de peine avec ton monologue de fin hobbes... Il ne faut pas t en vouloir tu sais, si nous sommes si nombreux a ecouter et apprecier vos podcasts, c est que ton travail a paye et porte ses fruits! Franchement vous restez a ce jour le meilleur podcast de jeux videos ever! Je viens d ecouter un podcast americano japonais la, et franchement ils vous arrivent pas a la cheville.
C est cool de nous doner des news des anciens membres. Pippo chez MO5? Shin chez Bas Gros Point? je suis tres content pour eux, meme si j aurais voulu que vous continuiez avec votre equipe de base, Shin, Pippo, Myke, Futche, Spryte et les intervenants plus ou moisn reguliers. Aaaaaaaaaaaaah c etait le bon temps quand on y repense!  :)

Mais! Quand meme ultra ravis de savoir que tu vas continuer les thematiques avec Alphonse et Dimitri (bienvenu a lui!) chaque mois! Et des OST des escales en plus! Nickel!!! Merci encore pour tout hobbes! Et bon courage et bonne continuation!!! Les fans de la premiere heure seront au RDV pour chacun de tes podcasts!!  :D :D
Titre: Re : #228 - Transmettre et diffuser sa culture avec le jeu vidéo
Posté par: Cathelineau le mars 10, 2018, 02:42:02 pm
Sujet hautement intéressant.
Un peu d'uchronie : imaginer un instant que les Russes (nonobstant la période soviétique) avaient décidé de faire leurs propres animés et jeux à la même cadence que le Japon, eh bien on aurait eu une armée - non pas d'otakus - mais de russophiles qui se seraient "subitement" intéressés à leur culture, leurs traditions orthodoxes et plus généralement leur pays. Avec un pan entier de français qui auraient appris le cyrillique. C'est aussi ça le soft-power.

Je ne dis pas que le Japon n'est pas fascinant sans l'apport des jeux et mangas, mais tout de même, si on y réfléchit un instant, ça aurait changé beaucoup de choses.
Après il y a l'art et la manière de le faire. Il faut aussi une industrie solide, des moyens et voir sur le long terme. Quand on sait que le Japon vendait dans les années 80 ses animés pour une bouchée de pain ("au rouleau" comme disait l'un des comédiens du doublage), la stratégie a payé.

Ensuite, le plus dur, c'est aussi de faire dans la subtilité. Le Japon est une éponge à ce niveau-là : il absorbe toutes les cultures pour en créer quelque chose d'unique (qu'on aime ou pas, c'est un autre sujet). Et ainsi, on se retrouve pas seulement avec des références japonaises mais françaises, européennes et asiatiques dans l'ensemble, etc. Bref, ça mange à tous les râteliers. Et l'astuce, c'est d'apporter des éléments typiquement nippons dans une représentation qui ne l'est pas. Combien de fois ils ont "idéaliser" l'Europe avec des caractères japonais, une approche assez unique en somme ; ce qui permet aux aux étrangers de se familiariser avec leurs codes sans pour autant être réticent ou faire fasse à un "mur culturel".

On en vient naturellement à quelque chose qui manque chez nous, aux USA ou en Europe : la culture des créateurs. Trop souvent nos artistes ont voulu se démarquer en faisant fi de leur propre culture, oubliant leurs racines, passé, etc. Et c'est ça le malheur : on ne fait pas envie, on n'attire pas l'étranger vers soi, car les créateurs/artistes sont souvent incultes ou se sentent obligés de renier leur passé historique. Aucun développeur français ne ferait un jeu sur Napoléon : trop ringard, trop connoté, ça ferait polémique, etc. Les Japonais n'ont pas cette pudeur (et pourtant ils en ont beaucoup).
Autre soucis : le suivisme. Maintenant qu'une petite industrie française est en marche, on a trop tendance à faire du copier/coller du Japon et/ou américain (cf : Shiness). Ce qui est très dommageable car on a une manne inépuisable de grands artistes du passé qui nous permettraient de redigérer notre culture pour en faire également quelque chose d'unique. Mais là encore, le poids idéologique fait qu'on n'y arrive pas.
A ce titre, j'ai beaucoup aimé la patte artistique de Child of Light : pas japonisant, pas "animé" façon Pixar & co, non, de la fraicheur et c'est malheureusement trop rare.