Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Yo Riso

Pages: [1]
1
La taverne des joueurs / 1 video_8h_800 jeux retro
« le: avril 10, 2018, 09:03:54 pm »
Pour fêter la fin de ma chaîne, je vous offre 8 heures de vidéos, 800 jeux traités avec la liste alphabétique qui va bien, faites vous plaisir !

La Giga Retrospective
http://www.youtube.com/watch?v=UsM3h6fwOhQ

2
N'importe quoi général / Passez tester notre point n click !
« le: novembre 30, 2015, 12:39:19 am »
Salut tout le monde, je vous mets le lien de notre version beta, comme j'ai participé à un concours de création  de jeu vidéo en tant que graphiste sur une partie des persos, rooms et animations ( le MAGS ), plus exactement de point and click sous l'éditeur de jeu "AGS".
En l'occurence, il est tard et on rentre en phase de béta test sur le fil du rasoir, il nous reste moins de 24h pour tester le jeu dans sa version FR, le jeu est pratiquement complet et entièrement fonctionnel, ne manque que deux petites choses à implanter mais vous devriez pouvoir y jouer de bout en bout.
Pour ceux qui voudrait le tester et nous laisser vos retours sur d'éventuels bugs , n'hésitez pas , vous nous rendrez un fier service et votre nom apparaitra dans les crédits, c'est la moindre des choses ^^
voici le lien du jeu, en premier lieu amusez vous bien en le testant ;)

http://marionpoinsot.fr/fichiers/freakchicbeta.zip

laissez moi un petit message sur les éventuels bugs ainsi que vos remarques sur le jeu sur mon mail , en mettant comme titre "rapport de bug freak chic", d'avance un grand merci
yo.riso@gmail.com

3
N'importe quoi général / Des pixels et des pixels
« le: octobre 19, 2015, 12:28:10 pm »
Salut, je posterai mes travaux petit à petit !
On démarre avec un cycle de marche réalisé il y a déjà trop longtemps

et voici un premier mockup de niveau, c'est très provisoire mais ça va m'aider pour trouver l'inspiration pour continuer le tileset avant d'attaquer le leveldesign.

et voici un boss de milieu de parcours en quelque sorte ;)

A bientôt 

4
La taverne des joueurs / Dragon Ball Xenoverse (Multi)
« le: mars 07, 2015, 05:26:22 pm »
Salut, allez je vous donne le format texte de ma futur review , ce n'est que mon humble avis sur ce jeu qui est très clivant, prenez votre radar de dragon ball et faites le plein de senzus, nous partons dans les contrées d'Akira Toriyama.
Dragon Ball Xenoverse va t il redorer le blason de kamesennin ?
Depuis que la série existe j'ai appris à me méfier concernant les jeux de cette licence chère à mon coeur. Je vais essayer d'être le plus objectif possible.
De prime abord le jeu semble être comme d'habitude un jeu de combat mais il n'en est rien c'est un MMO RPG tendance Beat'm'All.
Il est jouable en solo et en online et dans une moindre mesure en local, allez, rentrons dans le vif du sujet, Xenoverse s'inspire clairement de Feu Dragon Ball Online, deux des principaux antagonistes de l'épisode en sont issu. La particularité majeure du titre et le premier élément de fan service significatif est de vous proposer de créer un héros parmi 5 races de combattants disponibles, Sayens, Terriens, Majins, Nameks et race de Freezer. Chacune d'elle représente une classe complémentaire et dispose d'avantages et d'inconvénients qui favorisent le teamplay lors des affrontements multi en PVP ou PVE.
Les protagonistes crées sont vraiment fidèles à l'esprit de Dragon Ball même si on regrettera de ne pas avoir plus de coupes de cheveux ou de ne pas avoir les trois yeux façon Ten Shin Han. L'histoire ne dit pas si en tant que Namek vous êtes l'enfant du doyen Saichoro ou de Muri, et pouvoir incarner un démon de la famille du froid du côté des guerriers Z est déroutant au début. Vous pourrez aussi avoir autant d'avatars supplémentaires qu'il n'y a de boules de cristal si vous les trouvez.
Une fois ceci fait vous intégrez la police du temps dirigé par la Kaiohin du temps et épaulé par Trunks du futur. Vous allez y avoir pour mission de remettre de l'ordre dans les parchemins du temps pour corriger les aberrations apparues de façon mystérieuse. Vous allez revivre la saga sous un nouvel angle, ce n'est pas l'idée scénaristique du siècle mais certains passages seront cocasses.
Concrètement au démarrage du jeu vous avez le choix entre jouer en solo ou en online, dans tout les cas il faut se connecter au serveur, premier grief à ce sujet, très souvent vous ne pourrez accéder au jeu qu'en solo à cause de serveurs presque toujours en rade du moins sur PC en tout cas. Mais n'ayez crainte le online fonctionne mais c'est seulement que vous ne pourrez pas vous retrouvez au milieu des 200 autres joueurs de votre instance dans la ville/hub Toki toki. Le jeu ne possédant pas de menu c'est en vous déplaçant dans la cité que vous accéderez aux différentes activités et services du titre, c'est un peu rébarbatif puisque tout ne se trouve pas au même endroit.
Nous avons donc le mode story accessible à la bibliothèque du temps qui vous permettra de débloquer les personnages vaincus et d'ainsi étoffer votre roster qui malheureusement est un peu léger, je soupçonne les dlc de combler cette lacune par la suite mais une cinquantaine de persos dans la version de base du jeu c'est pas terrible.
Dans un coin de la carte, un bureau des tournois vous permet d'accéder aux partie 1v1 en local et juste à côté un championnat du monde devrait être disponible ultérieurement, c'est un aspect Tournoi qui devrait augmenter la durée de vie du titre par la suite. De plus si ces combats sont accessibles à plusieurs spectateurs ils pourraient éviter le syndrome antijeu de certains joueurs peu inspirés pendant les sessions de PVP.
Ailleurs sont accessibles pour le PVP ou PVE, les parties de 1vs1 à 3vs3 en ligne ou hors ligne, et à proximité les quêtes parallèles pour le PVE jusqu'à 3 joueurs contre 3 ordis pour grinder en solo ou avec ses amis. C'est dans ce mode que vous obtiendrez du skill et surtout des récompenses comme des nouvelles tenues ou techniques. Par contre le loot étant soumis à une RNG plutôt calamiteux, attendez vous à devoir souvent refaire la même mission pour espérer obtenir l'objet tant convoité.
Et n'oublions surtout pas le marché ou on peut acheter et vendre des accessoires, des objets d'assistance, des techniques et surtout de nouvelles tenues mais aussi faire un peu de craft avec les matériaux ramassés pendant les missions. Le défaut des costumes est que ces derniers apportent des bonus et malus de skills qui peuvent être désavantageux par rapport a notre style de jeu.
C'est en vous déplaçant que vous rencontrerez parfois des mentors allant de krilin à Cell en passant par Ginue et qui vous apprendront leur techniques spécifiques, vous pourrez aussi faire certaines quêtes parallèles seulement accessible à travers certains personnages et que seul votre avatar pourra réaliser, parce qu'en règle générale à part aussi pour le mode story tout les autres modes sont jouables avec les persos de votre roster. Il y a donc moyen d'équilibrer les forces en présence selon la situation.
Venons en au gameplay de ce Dragon Ball Xenoverse. Disons le franchement, Dimps voulait certainement que son jeu soit accessible au plus grand nombre parmi les fans, il peut sembler casu au premier abord et ce n'est pas complètement faux. De toute façon ce n'est pas un versus fighting et donc exit la technicité d'un Budokaï 3, on se rapproche plus d'un Battle of Z amélioré.
La prise en main est presqu'immédiate et le fun arrive très vite mais l'ennui aussi peut rapidement poindre le bout de son nez. La faute à dimps qui n'a pas cru bon de faire un tutorial digne de ce nom pour permettre d'entrevoir toutes les subtilités du titre.
Mais le jeu souffre aussi de quelques défauts d'équilibrage, par exemple dans les combats pvp, l'utilisation des objets de soins n'ont aucun intérêt si ce n'est de tuer le combat lui même, à moins que le gagnant ne soit plus celui qui a le plus de vie à la fin mais celui qui a causé le plus de dégâts lors de l'affrontement, mais ce n'est pas le cas.
Libre à vous de faire des expérimentations pour mieux cerner une partie du gameplay.
Nous avons donc 3 jauges, la santé, le ki et l'endurance, le fait de devoir gérer le ki pour les attaques spéciales et ultimes et l'endurance pour se mouvoir rapidement et parer apporte une gestion tactique pas négligeable dans les affrontements.
Le jeu peut tout de même sembler binaire à cause du couple coup faible/coup puissant qui sert à réaliser des combos de façon plutôt simpliste, quelques quarts de cercle auraient contenter certains mais est-ce si important quand le coeur du gameplay est ailleurs. Une touche vous permet de faire des minis téléportations usant votre endurance, c'est très utile pour éviter certains assauts et cette animation est vraiment dans l'esprit de l'anime.
Nous avons aussi la parade qui peut être brisé en maintenant enfoncer le coup puissant et pour finir avec les coup de base le lancé de kikohas qui ne consomme pas d'énergie et permet de spammer un peu, l'opposant n'aura aucun mal à les dévier de façon automatique en se déplaçant lentement.
Vous pouvez vous mouvoir plus ou moins rapidement et vous locker à vos ennemis pour les cibler, il faudra que vous maîtrisiez votre approche en jouant sur l'altitude, ce n'est pas complètement automatique.
Reste les 4 coups spéciaux et les 4 coups ultime complètement configurables à votre guise en fonction des techniques dont vous disposez, elles usent plus ou moins votre ki.
La notion de timing est super importante, vous êtes vulnérable le temps de la préparation de ces attaques, une fois lancé on ne peut pas les arrêter mais on peut toujours les esquiver. C'est ainsi que chaque personnage est unique et on entrevoit finalement la richesse du titre. Vous pourrez donc crée le guerrier Z qui vous ressemble et ça c'est classe.
N'oublions pas de parler de l'aspect MMO RPG. Comme la gestion des serveurs est problématique en ce moment, on ne peut pas vraiment remarquer si le jeu s'apparente à un monde persistant mais apparemment pour les fois où ça marchait vos amis et les amis de vos amis crée une sorte d'écosystème façon MMO.
Evidemment c'est un MMO au rabais puisque le jeu est plus un lobby qu'autre chose, en plus il n'y a pas de channel texte mais juste des mots prédéfinis, par contre une fois dans les écrans de précombat et pendant les combats on peut accéder à un chat vocal plutôt fonctionnel. L'aspect RPG même s'il reste basique est présent avec la progression des skills, au nombre de 6, Santé, Ki, Endurance, Attaques de base, Super Frappes, Super Kikohas, le choix dans les techniques, les différents objets et les possibilités de crafting.
En jeu les graphismes ne sont pas exceptionnel mais ils collent vraiment à l'esprit de la série, on est plus proche d'un tenkaichi que des derniers raging blast et c'est tant mieux. C'est un jeu cross-gen donc ne vous attendez pas a de grandes différences entre les consoles et la version PC, le test est basé sur la version PC détail a fond et ça tourne nickel, c'est tout de même encore plus speed sans mon logiciel de capture, par contre même avec une 780 j'ai tout de même des chutes de framerate de temps en temps sans raison particulière, disons que les shaders pour les kikohas  semblent faire pédaler le moteur havok parfois.
Je trouve les personnages vraiment réussi et la variété de costumes fait plaisir à voir, ça va de la tenue de bulma des debuts en passant par celle de C16, du fan service ultime. Concernant les animations des divers coups et mouvements, ils tapent dans le mille, on se croirait dans le dessin anime c'est indéniable, le cell shading est maîtrisé après si on pouvait donner l'illusion d'être devant des celluloids se seraient génial mais faut pas rêver. Pour les décors, je ne comprends pas, plutôt que de rester sur de l’aplat de couleur façon cell shading comme pour les personnages, l'équipe de dimps a opté pour de la diffuse franchement crade, on est très loin de l'esprit de l'anime et pourtant des endroits sont réussis comme la salle du temps, tout n'est pas à jeter mais la direction artistique a connu d'après moi quelques errements.
Le rendu des kikohas est je trouve plutôt intéressant, et vu la quantité d'attaque c'est un aspect qui a été particulièrement soigné, par contre les dégâts au sol et autres cratères sont sympa mais ils disparaissent presqu'intantanément c'est vraiment naze, par contre certains bâtiment sont destructibles mais pas la totalité du décor, c'est un aspect qui est vraiment loupé sur ce jeu.
 Dommage que l'on ne puisse pas rentrer dans le palais de Kamisama, l'intérieur du vaisseau de Freezer même s'il est difficilement exploitable est amusant à arpenter.
Le mode histoire amène son lot de cinématique avec votre propre personnage et ça c'est classe mais dommage que la voix que l'on choisi au début pour vos cris en combat ne s'entende pas pendant ces petites cutscenes. Les passages en format anime sans être du niveau d'un film ou de la série sont tout de même un autre élément de fan service qui donne l'illusion d'être dans une histoire à part entière et ça aussi c'est vraiment cool. Pour les doublages on a le droit aux voix anglaises et surtout japonaises et ça c'est primordial évidemment, couplé avec le sous titrage fr et c'est parfait façon vostfr.
Dommage que le lypsinc soit inexistant dans les cinematiques. Les sons des impacts et des attaques sont ceux de l'anime et ça renforce l'immersion pendant les combats, pour les soundtracks, les musiques dans l'ensemble n'ont rien d'exceptionnel, on a droit a une version remasterisée de Chala head Chala, pas de prise de risque de ce coté là, je regrette l'époque des Butoden sur Super Nintendo.
J'ai mis 30 h pour finir le jeu et atteindre le lvl 62, et c'est finalement dans les quêtes parallèles pour l'instant que j'ai passé le plus clair de mon temps, à cause d'une mécanique que j'ai malgré les apparences mis du temps à vraiment maîtrisé. La faute à Dimps qui n'a pas su expliquer vraiment la philosophie du jeu et toutes les subtilités. Du coup j'ai lors des premières difficultés opté pour l'option grind. De plus je n'en ai finalement pas parler mais l'IA est quelque peu foireuse et avec un soupçon d'antijeu vous pourrez venir à bout de n'importe quelle difficulté, le jeu n'est clairement pas difficile.

Une fois le mode story fini vous permettant d'avoir presque tout le roster, je vous conseille vraiment de jouer entre amis et surtout en 3 vs 3 parce que le jeu est vraiment prévu  pour se jouer comme ça.
Ce n'est pas un versus fighting tenez vous le pour dit, le teamplay est vraiment l'aspect le plus intéressant du titre, mais par contre les serveurs sont pitoyables a l'heure actuel, donc entre l’impossibilité d’être en online au moins la moitie du temps et des combats qui lag de temps en temps c'est très préjudiciable je trouve .
Pour finir le jeu possède un système de classement que je n'ai pas vraiment saisi mais ça ne m'intéresse pas non plus donc finalement même si le jeu plaira au plus grand nombre, certains seront déçus, ceux qui attendaient un challenge à la Budokai avec des combinaisons de combos doivent fuir ce titre mais ils se rabattront désormais sur le très attendu Extreme Butoden prévu sur 3ds. Par contre ceux qui comme moi sont satisfait de cet aspect MMO RPG tendance PVPVE alors venez savourer ce dragon ball même s'il est plein de defaut et mon verdict sera donc une note de.....73% encore faut il que vous soyez un fan, si le prochain devenait un véritable MMORPG dans un monde persistant avec une seule grande et unique map sans instance alors ce serait fabuleux et sur ces bonnes paroles pour ceux que ça intéresse j'ai commencé un doujinshi en format anime se déroulant juste après le 22ème Tenka Ichi Budokai.

petit recap :
Les points positifs :

- La personnalisation de votre guerrier Z
- Le teamplay qui est la grande force du jeu
- La prise en main presqu'immediate
- Le charactere design fidèle à l'anime
- La durée de vie conséquente


Les points négatifs :

- Serveurs en mousse sur PC
- Le Random Number Generating des loots et des apparitions de boss discutable
- Grinder n'est pas jouer
- Textures des decors salasses et destruction trop partielle
- Pas de channel pour communiquer comme dans un vrai MMO RPG
- L'utilisation des objets de soins en PVP




5
La taverne des joueurs / Les Gaming Video Awards du 30 Janvier 2015
« le: février 01, 2015, 04:36:40 pm »
Les GVA ou Gaming Video Awards, c’est une cérémonie qui a récompensé le 30 janvier 2015 pour cette deuxième édition les meilleurs YouTubers/Video Makers francophone de l’univers du Gaming.
Au départ il y a 11.000 youtubers en lisse et au final 20 prix à remettre.

Prix du Jury

Catégorie Junior : PuNkY
Catégorie Bronze : Mamytwink
Catégorie Argent : Bibix
Catégorie Or : DaRKFuNeRaL97two
Catégorie Platine : JoueurDugrenier

Meilleure vidéo Autre

Catégorie Junior : YO Riso
Catégorie Bronze : Coopgameplays (Amixem)
Catégorie Argent : BeastModeIII
Catégorie Or : Unsterbliicher
Catégorie Platine : JoueurDugrenier

Meilleure vidéo Gaming

Catégorie Junior : PuNkY
Catégorie Bronze : Mamytwink
Catégorie Argent : Bibix
Catégorie Or : HS FR Strategy
Catégorie Platine : JoueurDugrenier

Meilleures Chaînes

Chaîne Junior : PuNkY
Chaîne Bronze : Hugo Délire
Chaîne Argent : Bibix
Chaîne Or : DaRKFuNeRaL97two
Chaîne Platine : JoueurDugrenier

Et comme vous pouvez le constater je fais parti des gagnants, je vais pas bouder mon plaisir, que mon travail soit reconnu par la profession présente dans le Jury me fait beaucoup plaisir.

Et si cela a titillé votre curiosité à mon sujet je vous invite à passer sur ma chaîne, entre amoureux du jeu vidéo on se comprendra ;)

6
La taverne des joueurs / Running With Rifles ou la folle guéguerre (PC)
« le: décembre 18, 2014, 02:33:02 pm »
Cette semaine je vous parle d'un jeu indé en développement depuis 4 ans maintenant et il va très prochainement passer en gold, il a pour théâtre d'opération un conflit fictif en vue top-down entre 3 factions bien distinctes, les "greenbelts", les "greycollars" et les "brownpants"  et je veux donc parler de "Running With Rifles.  Alors un studio indépendant peut-il rivaliser avec les ténors du genre sur le terrain du jeu militaire d'affrontement de masse , tentons d'y répondre .
Tout d'abord intéressons nous au gameplay, la prise en main est on ne peut plus simple, vous vous déplacez dans les 4 directions et en diagonale, vous visez avec la souris, vous pouvez tirer, donner un coup de couteau, lancer des grenades de plusieurs types ainsi que poser du C4, des mines et des claymores, vous avez la possibilité de switcher entre vos deux objets principaux, par exemple une arme et une trousse de soin mais ça peut etre un fusil à lunette et un bazooka , vous pouvez ramasser des objets au sol par simple pression d'une touche ou alors en accédant à l'inventaire en restant appuyer pour plus de contrôle. Attention à ne pas être en surcharge pour ne pas être ralenti et perdre en précision de tir. De base vous courrez mais vous pouvez marcher, ainsi que vous déplacez accroupi ou en rampant et la précision va de pair avec les 4 vitesses de déplacement. Lorsque vous êtes derrière un petit muret ou un rocher et que vous êtes accroupi si vous tirez votre soldat se met automatiquement debout le temps de la salve, ceci rend les assaut très nerveux, de plus si votre arme possède un trépied vous pourrez vous servir du parapet pour ainsi rester debout mais si vous n'avez rien pour caler l'arme alors votre personnage se jettera au sol pour viser perdant de précieuse secondes. On accède au soutien radio en restant appuyer sur la touche correspondante et selon votre xp plusieurs options s'offre à vous et aussi selon le nombre de Ressources Points que vous pouvez dépenser. Pour finir une touche permet d'assigner un ordre de ralliement et une double pression fait l'exécuter au pas de course. Plus vous aurez d'XP et donc un grade élevé et plus vous pourrez avoir une escouade nombreuse allant jusqu'à 10 soldats max, ils peuvent être soit de type assault, infiltration, destruction ou standard. Pour connaitre votre niveau d'XP et de RP il suffit d'allez dans l'inventaire.
Il existe une grande variété d'armes selon l'armée choisi, ce sont les armes disponible dans les armées américaine, allemande et russes, mais aussi anglaise, française, chinoise, italienne, israelienne, d'afrique du sud, en gros il y a des armes des 4 coins du monde. elles vont de l'arme d'infiltration jusqu'à l'arme d'assault en passant par le sniper, il y en a évidemment pour tout les goûts, des armes lourdes comme des mortiers et des mitrailleuse sont disponibles et je vous laisse le soin de les découvrir plus en détail.
Dans RWR il n' y a pas de barre de vie en général une balle équivaut à la mort et vous revenez à la vie dans la peau d'un nouveau soldat au plus près du lieu de votre mort ou en choisissant vous même sur la map le lieu du respawn à l'un des emplacements jaune dispo, certains items comme le flare permettent de créer un point de spawn pour le joueur qui se parachutera à cette endroit si il n'y a pas d'ennemis proche.  Si vous êtes blessé mais encore en vie on peut vous administrer les premiers secours et vous vous relèverez, un gilet par balle vous offre 3 extra life et il existe aussi un gilet pareballe d'elite encore plus efficace.
On peut entreposer ce que l'on trouve dans les stash qui sont des sortes de caches d'armes, armes ou items comme les cigarettes, le chocolats, etc , en gros ce sont des storage qui vous permettent de conserver du matos de map en map et vous pouvez aussi ensuite le revendre dans les armory ou vous pouvez y acheter du meilleur matériel, c'est là que vous poserez les briefcases pour gagner de nouvelles armes à acheter aussi. pour le moment les valuables se vendent contre des RP mais il devraient y avoir un marché noir à terme pour pouvoir les troquer contre des armes spéciales.
Depuis la toute dernière mise à jour chaque camp possède désormais ses propres véhicule, ils vont du transport de troupe ennemi qui une fois volé offre un bonus de RP en passant par le véhicule blindés, le tank, le patrouilleur maritime, le truck de brouillage, le zodiac, la jeep, certains sont aussi des spawns mobiles comme le spawn truck,  etc...
Sous ses faux airs de jeux d'arcade RWR est en réalité un jeu de guerre réaliste si on met de côté le fait de pouvoir sauter de n'importe quelle hauteur par souci de gameplay plus nerveux et le fait que l'arme principale à des munitions illimité ce qui est louable pour jamais se sentir inutile et de toute façon on meurt plus vite que son ombre dans RWR, recharger c'est la santé qu'il disait. Par exemple on se déplace à une vitesse différente en fonction de l'arme que l'on porte,  chaque arme possède sa propre ballistique donc sa propre vitesse de dispersion des projectiles qui perdent de l'efficacité selon la distance. La précision depend de la position de tir et bien sûr de l'arme. Il faut aussi prendre en compte le dénivelé et donc il est toujours préférable de tirer en hauteur. La composante infiltration est très encouragée puisque même si les armes de ce type ont une probabilité faible de tuer, elles font un one shot si la cible n'est pas averti de votre présence. Pour la détection de votre soldat s'il court en plein jour il sera visible de plus loin et fera une cible de choix pour un sniper et inversement s'il est immobile en position couché de nuit il sera quasiment impossible de le détecter.
Mais que serait la guerre sans une IA digne de ce nom ?  Il faut savoir que le jeu comporte pas moins de 12.000 lignes de codes qui lui sont consacrée. Alors bien sûr il y a toujours des aberrations comme les véhicules qui vous foncent un peu trop dessus comme la jeep même si c'est le côté folklo recherché et certains comportements erratiques difficilement compréhensible. Tout de même lorsque l'ennemi vous prendra à revers vous ne le remercierez pas mais vous aurez au moins l'impression de ne pas être pris pour un imbécile.
Au sujet de la map, elle permet de représenter visuellement les directives de votre commandant et les infos de vos forces terrestres, on y voit l'objectif du moment sous forme d'une cible, la direction de l'offensive qui commence, les alertes d'escarmouches, les mouvements de troupes ennemis repérés, l'emplacement du joueurs et des alliés, les points de spawn et les portes de sorties de map, ainsi que les différents marqueurs de véhicules, de radars, de ressources et d'armes stationnaires.
Faisons maintenant le tour des modes de jeux disponibles, au démarrage du jeu vous pouvez soit démarrer une campagne solo soit une partie rapide, dans la campagne solo vous incarnez l'une des trois armées, dans une succession d'affrontements couvrant 10 map qu'il faut accomplir dans l'ordre de son choix et c'est là que le jeu peut être considérer comme un open world, au bout de la 7ème map terminé, vous pouvez atteindre les 2 dernières map finale, une pour chaque camp ennemi que sont donc les greycollars et les brownpants, vous pouvez à tout moment passer votre partie solo en partie en ligne, ce qui en fait une partie coop. Apparemment c'est la bande passante qui limite le nombre de joueurs en coop, le record est de 54 jusqu'à présent. Pour chaque joueur qui rejoint la partie, l'équipe adverse se voit ajouter un bonus de soldats contrôlé par l'ordi allant de 4 à 8 selon la carte et un petit malus pour sa propre équipe.
Le "quick match" quant à lui est un mode bac à sable où l'on peut choisir la map de départ et le nombre de bases à conquérir, si on passe la partie en ligne cela devient du PvPve, les joueurs pouvant choisir parmi les trois armées disponibles et étant épaulé par l'IA dans chaque camp, la partie se déroule sur cette unique map et se termine quand l'un des camps l'emporte.
Que ce soit pour la campagne ou le quick match le but en règle général dans RWR est de conquérir une map dans sa totalité, pour se faire il faut prendre le contrôle des différentes zones dirigées chacune par des bases, on conquiert une portion de map en ayant plus de 66% des troupes de son armée dans la zone de capture, une fois le nombre de soldats atteint un compte à rebours s'enclenche et une fois terminé on passe à la zone suivante jusqu'à la dernière, il est à noter que l'on peut reperdre une zone conquise. Contrôler une zone fait gagner des ressources Points, faire des kills de joueur ennemi aussi mais pas de bots, vous gagnez de l'xp dans tout les cas mais  il faut savoir qu'elle dépend de la partie et donc du serveur où vous jouezet n'est pas transférable, donc plus vous jouerez sur un serveur particulier et plus vous gagnerez des ressources points  ce qui vous permettra d'avoir un meilleur équipement ainsi que des privilèges comparé au simple troufion de base grâce à l'XP gagné également. Une fois la map entièrement conquise une ou plusieurs portes de sorties deviennent accessibles pour continuer la campagne sur d'autres théâtres d'opération.
Durant la campagne et les parties quick match, chaque camp se voit dirigé par un commandant IA qui donne des directives et des informations sur l'avancement des opérations par l'intermédiaire de la map de façon dynamique. Comme la conquête des bases ennemies peut être compliqué il est intéressant d'accomplir des missions annexes qui peuvent à terme faciliter la tâche pour l'objectif final.
Vous pouvez ainsi vous la jouer infiltration et passer derrière les lignes ennemies et du coup actualiser la map pour le compte de votre camp en faisant apparaître les unité spéciale et les structures que vous identifierez.
Vous pouvez saboter les infrastructures comme les tours de brouillage "radio jammer" qui empêchent d'utiliser votre soutien radio dans un périmètre donné, ou alors détruire les tours radar pour paralyser l'ennemi qui n'aura plus d'infos sur sa map et ne pourra plus donner de directives pendant 3 mn, c'est pendant ce laps de temps que la base de ce secteur ne produit plus de renfort et que l'on peut conquérir le secteur plus facilement, mettez aussi hors d'état les radars mobile "comms truck" et Anti-air emplacements qui empêchent le larguage de renforts de parachutistes.
Des missions de sauvetages de deux types sont disponibles, défoncer les portes de prison et libérer les prisonniers en transit dans des bus pénitentier, c'est bénéfique car cela aura pour effet d'obtenir un afflux ponctuel de vétérans.
Pour finir vous pouvez récupérez les malettes briefcases que vous trouverez , en les amenant à l'armory cela débloquera de nouvelles armes ou équipement pour votre camp. En amenant de 5 à 10 armes ennemies d'un même type dans l'armory les rend accessible pour un temps de 3 heures de jeu. Si vous ramenez le cargo truck a une armory vous récupérerez un bonus de RP ainsi qu'un unlock similaire à celui du briefcase.
Il existe d'autres modes de jeu qui ne sont accessibles qu'en serveur dédié, nous avons le mode "Team Elimination" qui se joue sur une map spécifique, en gros c'est la dernière équipe debout qui l'emporte, il n' y a donc pas de respawn et il existe une variante où il faut détruire un objectif pour l'emporter.
Le mode "Invasion" qui est très similaire à la campagne solo, le serveur SASinvasion est d'ailleurs le plus populaire avec jusqu'à 54 joueurs en même temps.
Le mode Deathmatch qui est donc le chacun pour soi, c'est le PvP pure avec uniquement des joueurs, très similaire il y a aussi le mode "minimodes" qui prend des portions d'une map existante ,2 cartes ont été modifiées pour ça,  tu peut y faire des shorts rounds de team deathmatch, du king of the hill et du teddy hunt une sorte de capture the flag et bientôt d'autres minimodes comme le delivery et objective destroy. Dans ces  minimodes les round se joue sur une partie restreinte avec seulement 2 à 3 bases ce qui permet d'avoir du PvP plus regroupé.
Je n'ai pas encore parlé de la direction artistique, graphiquement le jeu se servant d'une technologie voxel semble avoir fait le parti pris des performances pour des affrontements de masses, alors c'est pas moche et même le jeu possède une identité forte finalement, il est sûr et certains que ça ne plaira pas à tout le monde pour autant. Par contre les environnements sont suffisamment variés pour que la douzaine de map vous dépayse et pour qu'elles offrent un level design jamais identique.
Au sujet de la musique il n'y en a qu'une et c'est pendant le menu, le sound design fait le job pour donner vie aux affrontements, ça siffle , ça gémit enfin bref c'est la guerre, par contre il manque quand même des doublages pour les  troupes et pour le commandant, ça fait un peu vide de ce côté là , les différentes bulles de texte au format comics apportent quand même un certains charme à l'ensemble.
Pour conclure on peut dire que ce jeu est une véritable bouffée de fun, on ne voit pas le temps passé quand on y joue, entre les armes au caractéristiques techniques particulières, les diverses fonctions des véhicules et les différentes options de soutien radio allant de la frappe aérienne plus ou moins puissante, l'envoi de parachustistes en renforts et la multitude d'items spéciaux à découvrir, ainsi que la multitudes d'armes pour autant d'approches tactiques différentes,  le jeu possède donc une grande profondeur .
Bien sûr certaines choses pourront agacer, comme des graphismes au ras du sol, ça peut aussi sembler déroutant que le perso ne se tourne pas dans l'axe de visée, le fait de ne pas non plus pouvoir tourner la vue de la caméra à 360° est dommage aussi . L'absence totale de voix pour les soldats et le commandant détonne un peu , et l'ia semble par moment délirer quand des troupes pilotent des véhicules. Le fait que le jeu soit depuis longtemps en early access fait que les serveurs dispo sont un peu moins nombreux sans oublier que beaucoup jouent en solo mais gageons que les serveurs devraient très vite se reremplir avec la release prévu pour le courant de février, il manque aussi un tutorial intégré au sein du jeu, cela permettrait de mieux cerner les tenants et les aboutissants du titre et de ne pas perdre en route des joueurs n'ayant pas compris tout l'intérêt de ce jeu, dans le genre affrontement fun et massif on a rarement fait aussi bien.

Alors si vous voulez vous manger des barres de fun en mode chair à canon mais que vous pensez aussi pouvoir vous la jouer Rambo ou Solid Snake, alors ce jeu de guéguerre est fait pour vous.
Running With Rifles est un jeu Top Down en Open World avec du coop, du PvP et du PvPvE, c'est clairement "Le Jeu Indé à ne pas laisser passer !!!"

■ Les points positifs

- Une prise en main presqu'immédiate
- Du coop et du PvP d'envergure
- Des maps variées
- Une IA qui peut surprendre dans le bon sens
- Une ambiance méga fun
- En constante évolution
- Le jeu est fortement modable avec Inkscape en tant qu'éditeur
- Un "Zombie Mode" est en préparation pour l'après "Release"


■ Les points négatifs

- Une seule musique et uniquement au menu
- Des graphismes "voxel" simplistes
- Pas de doublage vocal pour les troupes et le commandant
- Support manette inexistant qui pourtant éviterait les lacunes d'un contrôle à 8 directions ( zig zag intempestif sur des routes qui ne sont pas à angle droit )
- IA par moment erratique pour les véhicules
- Franchissement d'échelles parfois hasardeux ( variation de directions selon l'angle de l'échelle qui peut dérouter )
- Pas de tutoriel ingame et pas de guide en FR pour le moment

Le jeu est disponible sur Steam
http://steam.runningwithrifles.com/
et Desura
http://www.desura.com/games/running-with-rifles
pour la somme de 14,99€

Une version démo est aussi disponible permettant de se faire un aperçu sur le site des développeurs
http://www.modulaatio.com/runningwithrifles/?page_id=22

■ L'endroit où on peut voter pour les "indie of the year awards
http://www.indiedb.com/events/2014-indie-of-the-year-awards/top100#vote16486

■ Le wiki en anglais qui aura été d'un grand secours, une version française devrait sortir en février
http://runningwithrifles.gamepedia.com/Running_with_Rifles_Wiki

7
Vous êtes donc parachuté à la tête d'un refuge qu'il va falloir diriger d'une main de fer dans un gant de velours. Les situations auquel vous serez confronté iront du conflit entre les différents membres de votre communauté jusqu'aux multiples sollicitations de leur part. Ce jeu est un rpg similaire à fallout pour ce qui est des combats et c'est un jeu de gestion pour la partie amélioration du refuge faisant penser à Xcom.
Il va s'en dire qu'après s'être occupé du bon fonctionnement de son refuge, l'exploration est l'autre activité importante du jeu, l'une ne va pas sans l'autre, il faut trouver des ressources, de nouveaux membres en sortant dans le field et il faut revenir en un seul morceau.
Ce refuge fonctionne comme un hub central et la carte s'articule autour d'une multitude de petites maps de plusieurs types représentant toutes les lieux que vous pourrez visiter, cela va des centres commerciaux plus ou moins vastes, aux cliniques, décharges automobiles, fermes horticoles, hameaux, maisons isolés, resorts et j'en passe et des meilleurs, la liste est vraiment très longue. Les différents lieux sont plus ou moins dangereux, certains seront totalement déserts mais c'est assez rare et d'autres seront de véritables coupe gorges ou nid à zombies. Le but de vos sorties sera de faire le plein de ressources en nourriture et en éléments de construction ainsi que d'items spécifiques comme par exemple un appareil pour faire des tatouages ou un microscope pour d'éventuel recherche sur le virus, et beaucoup d'autres objets de valeur. Tout ce qui peut améliorer la vie dans le refuge et qui fera monter le moral est bon à prendre, si votre communauté est heureuse ça vous fera un souci de moins pour la suite.
Surveillez donc vos réserves de nourriture qu'elle soit fraîche ou non périssable, au pire il vous restera toujours les rats et les insectes mais je vous conseille de ne pas en arriver là. Une autre donnée à surveiller est le fuel pour les générateurs électrique et au cas où vous auriez un véhicule pour vos sortie dans le monde extérieur, préférez les chevaux qui ne consomment pas tant de nourritures que ça, prévoyez aussi des antibiotiques qui seront très importants si vous avez des infectés pour ralentir ou stopper l'infection et en tout cas sans médicaments ce sera la mort assuré au bout de 3 jours pour ceux qui seront mordus. Alors entre renforcer les barrières de sécurité contre les assauts des zombies et des pillards, améliorer la vie au sein du refuge et sauver le plus de gens possible que vous rencontrerez en leur permettant de vous rejoindre, la gestion du refuge devrait vous occuper pendant un long moment avant de voir le bout de l'aventure.

Une fois dans le field, c'est à dire à l'extérieur du refuge, la chose la plus importante est de faire le moins de vacarme possible pour ne pas risquer vos vies de façon stupide.
Les ennemis sont de plusieurs types, tout d'abord les z, mais vous pouvez aussi tomber sur des meutes de chiens errant, quand ils aboient c'est à 200db dans le jeu et croyez moi ça rameute les zombies, certains chien docile pourront rejoindre votre refuge, j'en ai deux pour ma part, lightning et pepper et j'ai même trouvé un chat. Les autres survivants que vous croiserez s'ils ne vous rejoignent tenteront de vous abattre, ils sont de plusieurs types, les looters qui sont vos alter ego, les coyotes des bandits façon biker, les survivalists para militaire, des flics peu coopératifs et des militaires bien armés, mais apparemment il y a aussi des mercenaires suréquipés que je n'ai pas encore rencontré. Le jeu se déroule en temps réel jusqu'à ce qu'une menace vous identifie ou que vous passiez en mode combat vous même, pendant cette phase vous utiliserez vos points d'action pour toutes les actions possibles...un clic droit sur un allié ou un ennemi fait apparaitre les actions contextuel, comme soigner, échanger, permuter d'emplacement, viser l'ennemi et même un membre de sa propre équipe au cas où vous devriez élinminé un concurrent au poste de nouveau leader de la communauté, à utiliser avec parcimonie cela va s'en dire.
Selon l'arme vous aurez plus ou moins de portée pouvant ou non donner des coups en diagonale par exemple, il y a les coups de base et aussi des coups spéciaux plus gourmand en points d'action mais aussi plus dévastateur.
Pour faire moins de bruit privilégiez des armes blanche mais ce n'est pas aussi simple, certaines armes sont très bruyante, une fois le silencieux crafté cela amènera d'autres possibilité d'approche, forcer des portes est bruyant aussi donc préférez crocheter dans la mesure du possible si vous avez un bon serrurier dans l'équipe, hormis les armes vous pourrez aussi user de subterfuges avec des pétards, des bruiteurs sonores, des coktail molotov, fumée étourdissantes, etc...
Selon vos skills vous aurez la possibilité de donner des instructions comme ne pas paniquer ou courir plus vite etc.... Concernant la progression de l'expérience n'oubliez pas de vous assigner vos points de skills gagné en achevant les objectifs de la "to do list", en effet ce n'est pas en tuant les z ou les ennemis que l'on gagne de l'xp dans "dead state", les alliés du shelter augmentent quant à eux leur skill petit à petit de façon automatique en restant en vie de jour en jour et en fonction de ce qu'ils font.
C'est en appuyant sur la touche "C" que l'on voit les skills de son perso mais aussi de ses alliés mais à leur sujet cela ne marche que dans le field, je ne sais pas pourquoi ça n'affiche pas leur skills dans le refuge, du coup lorsque l'on veut les équiper il faut jongler entre le storage où l'on gère l'inventaire de tout les membres et le job board à la cafétéria où leur skills sont aussi affiché pour ainsi trouver la meilleur combinaison possible d'équipement, par la suite avec le poste radio portatif vous pourrez accéder au job board dans le field et donc aussi au storage du refuge et ce ne sera plus un souci.

Pour vos déplacements sur la carte du monde, vous avez trois choix de locomotion, tout d'abord à pied, c'est lent mais ça ne coûte rien, mais la priorité sera de trouver des chevaux, il faut les nourrir mais c'est préférable à l'utilisation d'un véhicule qui apporte plus de capacité de chargement et qui va plus vite encore mais il consomme du fuel et je préfère le conserver pour le générateur électrique, ce dernier est primordial pour le moral, il faut aussi que quelqu'un s'occupe de la maintenance pour éviter les pannes, d'ailleurs il y a plein d'activités subalterne et d'autres plus importante, donc plus vous aurez d'alliés dans le refuge plus il faudra les nourrir mais mieux ce sera pour son fonctionnement global.
les intéractions entre les alliés du shelter sont assez poussés et selon qui est présent il se passera inévitablement des conflits, entre le prêtre et la bikeuse, le flic et l'ex cambrioleuse, le flic sorti de l'école et le vétéran, etc...
Chaque fois que vous rentrez au refuge est comptabilisé les ressouces collecté, une fois que vous décidez d'allez vous couchez un menu apparaît avec les infos concernant le moral et l'état des stocks, ensuite au matin certains membres viendront vous solliciter personnellement et il se peut qu'il y ai des réunion de crise, à vous de faire les bons choix dans les dialogues, certains groupes extérieurs viendront aussi vous demandez des services ou pour vous menacer .
Hors du refuge il est possible de commercer avec d'autres groupes de survivalistes non hostiles mais c'est assez rare d'après moi.
Au sujet des blessures causé par des z, les griffures sont inoffensives mais les morsures peuvent vous contaminer sauf pour le perso principal.

Au sujet de l'aspect visuel, L'angle de la caméra est trop restreint en plus on ne peut pas trop zoomer mais c'est certainement pour ne pas voir la faiblesse de la modélisation, dommage de ne pas avoir plus de détail, c'est ce qui fait que le jeu n'atteint pas le haut du podium. Par contre au sujet de la diversité des environnements on n'est servi et ça va du cocasse au très sordide, chaque nouvelle map est prétexte à de nouvelles mises en scènes macabres, on peux s'imaginer le déroulé des événements ayant eu lieu lors du pic de l'épidémie, entre les embardés des véhicules encastrés dans les devantures, les suicidés et les marres de sang vous en aurez pour votre grade de survivant.
Pour ce qui est des animations, ça reste correcte, on comprend les variantes entre les coups et c'est l'essentiel.
Au sujet de l'ambiance sonore, c'est du caviar ,elle varie selon la situation, chaque type de map possède sa propre musique et mis à part celle du refuge qui devient lassante c'est vraiment un aspect très réussi du jeu.

Concernant la durée de vie, par rapport à la fin du jeu, disons qu'au bout de 45 heures de jeu j'ai découverts un seul élément probant me permettant d'en voir le bout, mais j'ai quelques autres pistes et je dirais que je suis à un peu plus de la moitié du temps de jeu si j'en crois les infos glané sur les forums. Pour la compréhension général et pour les anglophobes comme moi il serait d'ailleurs souhaitable d'avoir une traduction, le jeu étant très accès sur les interactions entre membre, il peut arrivé de répondre à côté lors de certaine conversation mais en règle général c'est de l'anglais basique et quand un membre donne une info lié à un lieu il apparaît sur la carte et donc on passe rarement à côté d'infos importantes.

Les choses qui m'ont un peu déplu pèle-mêle, des déplacements capricieux pour les membres de l'équipe dans des pièces exigus, le fait de ne pas pouvoir récupérer les carreaux d’arbalète alors qu'on trouve toujours des flèches sur les zombies.
On ne peux pas non plus cliquer sur un perso à l'écran , il faut le faire par les portraits sur la gauche ce qui peu ergonomique.
Le fait de ne pas pouvoir tourner les alliés à sa guise pour mieux gérer leur champ de vision est handicapant.
Lors des combats on ne peut pas se baisser pour être moins visible, donc pour la furtivité mieux vaut arriver tout simplement dos à l'ennemi.
Pour ce qui est de la visibilité dans les maps le fait de ne pas avoir de transparence sur les arbres semblent fait exprès cela évite de voir trop bien la menace tapie entre les feuillages par exemple, donc soyez vigilant.
Par moment l'inventaire du storage fait des sienne et on ne peut plus accéder aux différentes catégories que sont les armes, munitions, médicaments etc il faut alors cliquer sur l'onglet tout les items en même temps et c'est du coup le fouilli, pas de possibilité aussi pour tout ranger comme ou veux.
les alliés se trouvant au refuge ne vaquent pas à leurs occupation, il reste donc figé au même endroit et on ne les voit pas effectué les tâches qu'on leur attribue non plus ce qui nuit à l'immersion.
Finalement il manque une belle couche de polish pour en faire une release vraiment gold, on a déjà eu droit à quelques hotfix et patch et il est préférable de faire de fréquente sauvegardes tout de même.

Mention spéciale pour le centre commercial de type "Mall" on se croirait dans le film "Dawn of the dead".

8
Les livres dont vous êtes le héros ont bercé la jeunesse de nombreux rôlistes des années 80 et 90. C'est d'ailleurs ce qui m'a permis par la suite d'être un Maître de Jeu potable. Que vous connaissiez ou non cette époque, l'oeuvre que je vous propose cette semaine fait la jonction entre la lecture à multiples embranchements et les mécanismes d'Action RPG en vogue de ces dernières années. Si vous aimez l'inconnue alors tentez l'aventure du Seigneur Kaï "Loup Solitaire", en tout cas des fois il vaut mieux être seul que mal accompagné mais on ne fait pas toujours comme on veut.

Cette fois ci on s'intéresse à un monument pour tout fan de livre dont vous êtes le héros, je veux parler de la saga Loup Solitaire de Joe Dever.
Le genre semble renaître de ses cendres avec la sortie récente de "The Forest of Doom" de Ian Livingston cofondateur avec Steve Jacskon de la série "Défi Fantastique", par contre là où ces derniers reste fidèle à la mécanique d'origine le studio italien associé à Joe tente de se mettre à la page si je puis dire.
"Joe Dever's Lone Wolf HD Remastered" est à la base un jeu tablette en 4 épisodes, le dernier vient tout juste de sortir et la version PC se voit gratifier de la totalité de l'aventure d'un seul coup et c'est tant mieux. Ce jeux est un mixe entre le récit textuel et le genre Action RPG avec l'Active Time Battle couplé à des QTE. Le jeu tente donc de dépoussiérer le genre dans une aventure inédite du seigneur Kaï se situant entre le tome 3 "Les grottes de Kalte" et le Tome 4 " Le gouffre Maudit" , alors que le plaisir de lire et le combat tactique font bon ménage ? tentons d'y répondre dans cette review

Vous incarnez un Seigneur Kaï du nom de Loup Solitaire doublé du titre de Novicomte, cela implique que vous protégiez votre fief et ça va pas tarder. Vous êtes informé d'une attaque dans la ville minière de Rockstarn sous votre juridiction, il vous faudra venir en aide aux villageois et découvrir pourquoi une armée des seigneurs d'Helgedad l'a mise sans dessus dessous.
Les environs de la ville minière sont remplies de dangers et de mystères entre la forêt engloutie et les ruines du temple Majdar et qui sait il vous faudra très certainement vous rendre dans les terres des seigneurs d'Helgedad.
Vous serez assisté dans votre entreprise par une inventrice présomptueuse du nom de Leandra, vous rencontrerez même un sorcier étrangement familier pour qui connaît la saga.
le bestiaire est conforme aux attentes même si je le trouve un peu faiblard, gloks et drakkarims de plusieurs types ne suffisent pas à créer de la diversité, heureusement les Gourgaz apparaissent en fin de 2 eme chapitre et les Vordaks cassent la monotonie dans le 3ème, et finalement le 4ème épisode est le plus diversifié avec l'arrivée de nouveaux adversaires dont je vous laisserais le plaisir de la découverte.

Le gameplay du jeu se décompose en deux grandes phases, une constitué de pages à lire pour progresser dans l'aventure comme à l'époque des livres jeu avec son lot de choix disponible, les possibilités varient en fonction des pouvoirs que vous aurez choisi en début d'aventure, il y a aussi une grande variété de situations avec des obstacles  à surmonter  à l'aide des QTE,  quant à vos déplacements ils se feront via la carte, vous y trouverez les lieux où il est possible de marchander et de se reposer et bien sûr les endroits faisant progresser l'intrigue, vous serez susceptible de tomber dans des embuscades entre les différents lieux, et c'est pendant que vous êtes sur la carte qu'il vous sera proposer de méditer pour récupérer et faire remonter vos 3 jauges au maximum, ces trois jauges sont la vie, le pouvoir kaï et l'endurance, ce sera aussi une autre occasion d'être attaqué mais vous vous retrouverez dans un état second et vos pouvoirs kaï ne fonctionneront pas dans ce type de combat, si vous ne pouvez pas méditer ou vous reposer vous avez toujours la possibilité d'utiliser les potions de l'inventaire avant un combat, par contre il est regrettable de ne pas voir l'état des 3 jauges du héros avant d'utiliser une potion pendant qu'on est sur la carte, ce n'est qu'après ingestion que l'on voit ce qu'il reste à combler ou pas. Et n'oubliez pas dans placer dans votre ceinture pour pouvoir vous en servir pendant les combats.
En parlant de combat, l'autre phase concerne cette aspect du jeu, c'est ce qui remplace les traditionnels dés ou plutôt la table de hasard de la saga du loup solitaire.


Vous pourrez effectuer différentes actions une fois que votre jauge d'action sur la gauche de l'écran se sera rempli entièrement, entre temps vous êtes vulnérable, si l'ennemi à l'initiative vous pourrez parfois grâce à votre dextérité braker son attaque ou pas en réussissant un QTE et une fois que vous pouvez choisir parmi vos différents coups vous aurez un temps limité pour faire le maximum de chose.
Il faut savoir  que l'ennemi attaque simultanément en fonction de sa jauge qui n'est pas visible, mais du coup ça rend les affrontements dynamique, vos actions une fois lancé il faut souvent accomplir un QTE pour la réussir. A vous de bien gérer vos trois jauges de combat, prenez garde à votre vie pour ne pas perdre l'affrontement et utilisez vos potions de soins au bon moment, la jauge de pouvoir kaï se rerempli quand vous donnez un coup de grâce à un ennemi et elle sert pour les actions liés aux pouvoirs que vos compétences kaï vous accordent, cela va de l'aide d'un loup grâce à la communication animale en passant par l'éteinte lié à la télékinésie etc...au sujet de l'endurance il faut savoir que si vous effectuez des actions mais que cette jauge est vide pour perdrez alors de la vie. la jauge de pouvoir kaï et d'endurance remonte petit à petit pendant que votre jauge d'action se recharge . Pour ce qui est des types de dégats ça va de l'hémorragie en passant par les brulures, l'empoisonnement, l'étourdissement, etc.........
Pensez à lancer l'action défensive du bouclier quant votre jauge de temps est presque vide si elle est pleine cela aura pour effet de la vider et de redémarrer un cycle de remplissage mais des fois c'est préférable si vous sentez que les ennemis vont passer à l'action, de plus chaque coup enclenche un compte à rebour avant de pouvoir etre réutilisé, il faut éviter de se retrouver sans pouvoir rien faire alors qu'il vous reste du temps d'action. On peut considérer que les joutes sont suffisamment riche en terme de possibilité d'action pour ne pas souffrir de la comparaison avec les ARPG traditionnels à part sur un point ...et oui ...qui dit Lone Wolf dit seul donc le fait de ne pas avoir de coéquipier peut sembler handicapant et c'est le cas donc il est très important de savoir gêner le plus d'adversaires possible en les assomant ou en les entravant, et ne refrappez pas un ennemi assommé sous peine de le réveiller, ils peuvent être maximum trois contre vous mais cela n'interdit pas que d'autres arrivent à la chaine pendant l'affrontement parce que l'un des ennemis utilisent un core de rappel, donc choisissez bien vos cibles prioritaire. 
Le challenge est donc plutôt corsé. J'ai été obligé à certains moments de baisser la difficulté en normal pour passer des affrontements impossible autrement, peut être à cause de mes skills pas assez porté sur les points de vie qui sait, j'ai même du finir l'aventure en facile,jouer en deça de difficile a l'inconvénient de vous faire looter moins de choses, donc il est primordiale de remettre le plus possible en difficile pour avoir un équipement digne de ce nom sur le long terme. Et le choix est conséquent entre les armes de corps à corps et les armes de jet et surtout les différents types de projectiles disponibles ainsi que le sacro saint glaive de Sommer, vous pouvez aussi vous munir d'un bouclier sans oublier l'armure. La composante crafting est dispo et c'est par l'intermédiaire des marchands que vous pourrez améliorer tout votre équipement et refourguer ce dont vous n'avez pas besoin. Ah et pensez à réparer votre stuff puisqu'il s'use pendant les combat et devient par la même moins efficace si il est trop abîmé. Hormis grâces aux coffres et les loots sur les ennemis c'est aussi chez les marchands que vous pourrez faire le plein de potions et de nourritures.

L'aspect visuel du jeu est de très bonne facture en ce qui concerne les illustrations, on a plaisir à découvrir chaque nouvel ennemi ou certains décor important de l'aventure. L'interface en règle général est extrêment bien léché avec un style médiéval du plus bel effet, la navigation dans les différents menu est ergonomiquement parfaite. 
Pour la 3d, disons que ça manque un peu de polygones, ça reste plutôt beau mais l'adn du jeu d'origine se fait cruellement sentir, le ravalement de façade ne permet pas d'en faire un produit du niveau des jeux next gen, en gros ce n'est pas beaucoup plus beau que sur tablette mis à part les textures, et ce n'est pas flagrant pour les shaders comme les flammes ou la neige par exemple.
Les animations sont assez diversifiées entre les différents coups et les mises à morts selon les adversaires, cela amène de la variété dans les affrontements. Lone Wolf avec ses faux airs de Garret de Thief 4 n'est pas déplaisant mais dommage que ses expressions faciales soit digne d'un homme ayant croisé le regard de la méduse, on est clairement face à un portage tablette ni plus ni moins.
Les musiques sont très agréables mais il est dommage qu'elle soit si peu variés, j'aurais aussi grandement apprécié des sons d'ambiance tout au long de la lecture plutôt que cette sempiternelle ritournelle, idem pour la musique des combats qui est lassante au bout de la 10ème heure de jeu, donc c'est un peu agaçant à la longue et c'est clairement l'aspect du jeu le plus faible , attention les compo sont superbes mais il aurait été bien venu d'en mettre 3 fois plus, que cela varie selon les lieux, les adversaires, enfin bref c'est bête.
Pour ce qui est de la durée de vie ça reste très correcte, comptez environ 30h et si vous jouez la totalité en difficile vous allez vous arrachez les cheveux et perdre beaucoup plus de temps mais je pense que même en facile ça reste cool comme aventure avec le déroulé de l'histoire fort sympatique, les mini jeu de crochetages et le cube de Shanti, et d'ailleurs le pouvoir du sixième sens servira au plus récalcitrant d'entre vous pour le réussir sans vous vriller le cerveau.

A part la progression sur la map tout en lisant les différentes péripéties ainsi que l'aspect combat à la sauce ARPG, parlons tout de même un peu de la progression dans les skills qui se fait de façon un peu arbitraire, plus vous combattez et plus vous débloquerez des bonus pour vos coups existants et lorsque vous finissez un épisode vous augmentz les skills correspondant aux pouvoirs en rapport avec vos choix d'action, il peut sembler judicieux de varier les plaisirs et parfois d'utiliser la force plutôt que vos talents de maître kaï pour éviter un trop grand déséquilibre entre votre intelligence et votre force par exemple, votre jauge de skill de la sommersweird augmentera aussi et je dirais qu'il ne faut surtout pas négligez le crafting pour augmenter votre stuff qui est tout aussi important que le reste.
Pour ce qui est de la traduction, elle est constellée de faute de frappe mais cela n'enlève en rien à la qualité du texte.

Pour conclure disons que j'ai aimé cette nouvelle aventure du loup solitaire sachant en plus que c'est Joe Dever qui l'a écrit et d'ailleurs on reconnait sa pâte scénaristique, quiconque aime les livres jeux et les ARPG appréciera l'expérience, on peux pester sur un bestiaire qui tourne en rond et une difficulté parfois too much. On voit clairement les limites d'un support informatique comparé à des récits littéraires revenant beaucoup moins cher à produire, surtout quand on est un studio indépendant, mais ça reste acceptable en terme de contenu.
Ce jeu est à la base prévu pour le tactile mais son passage sur PC se fait sans douleur, de toute façon c'est un jeu de rôle à texte avec combat dynamique, on pourrait se demander quel est l'intérêt d'y jouer plutôt sur PC que sur tablette, mais le plaisir semble identique sur l'un ou l'autre support donc après ça reste une affaire de préférence personnel.
Venons en à la note et ce sera....71%, je pourrais facilement mettre 10% de plus en tant que fanboy mais tout le monde n'a pas connu les livres dont vous êtes le héros et la saga loup solitaire donc restons cohérent.

les points positifs :

Un livre dont vous êtes le héros revisité avec des mécaniques de ARPG
Une aventure inédite du "Loup Solitaire"
Un portage tablette de bonne facture graphiquement
Le combo "clavier/souris" remplace sans problème le tactile
grosse durée de vie et relative rejouabilité

les points négatifs :

musique trop peu variées
un bestiaire trop peu fourni
une difficulté mal dosée

Pages: [1]