Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Alphonse

Pages: [1]
1
Ambiance cheminée, charentaises et discussions autour du feu  :chienlunette: Ici, on référence des articles qui tentent de sortir la tête de la mêlée de l'actu pour prendre un peu de hauteur, et on les commente.

Aujourd'hui, un article très intéressant proposé par Don Pippo lu sur The Conversation

http://theconversation.com/malgre-plusieurs-vies-super-mario-peut-mourir-nintendo-aussi-66958

Il y est question des stratégies de pricing des consoles de jeu à l'aide de quelques théories utiles, avec comme accroche "Comment Nintendo, qui va mourir, va s'y prendre pour établir le prix de sa future console ?". Il revient notamment sur la tarification agressive des consoles à leur lancement pour créer le cercle vertueux base installée / nombre de développeurs et permet de comprendre les mécanismes qui conduisent à cette situation.

Quelques remarques en vrac, pour autant que je puisse en juger (lui c'est un chercheur, pas moi :o )

- L'article aurait gagné à être relu, parce que la faute à la première ligne, ça fait mauvais genre ("Mario, le petit plombier à moustacheS )
- Factuellement, il y a pas mal d'erreurs
            - "Sega a dominé le marché pendant deux générations avec des consoles très populaires. Mais l’entreprise japonaise a dû sortir du jeu faute de recettes suffisantes sur les ventes de logiciels." Ca ce n'est pas vrai. Entre autres.
            - "L’industrie du jeu vidéo connaît en effet des cycles rapides où un modèle technologique chasse l’autre, où se succèdent sortants et nouveaux entrants, et où le premier de la classe ne le reste pas très longtemps." . Les cycles sont très rapides, mais les technologies sur les consoles très homogènes si tu exclues Nintendo. Par ailleurs ça fait quinze ans que personne n'a quitté ni pénétré le marché de la console de salon.
- L'auteur voit trois facteurs pour le succès des hardware : performance, qualité et quantité de jeux, base installée. Le premier facteur n'est pas un invariant du succès, loin de là, sans quoi ni la Wii ni la Gameboy n'auraient fait un carton. Et puis il ne pondère pas ces facteurs non plus.
- Il oublie aussi un point décisif dans l'évolution du prix des consoles : la loi de Moore, qui a toujours fonctionné à peu de choses près et qui régule le prix de toute l'électronique de masse. Pour mémoire, en version simplifiée, les semiconducteurs voient leur complexité doubler à prix constant tous les douze mois. Dit autrement, à complexité constante, le coût des semiconducteurs sont divisés par deux chaque année. Et donc l'électronique devient de moins en moins cher, et donc il est tout à fait possible pour Sony / MS / Nintendo de baisser leur prix au bout de quelques années... sans pour autant sacrifier leurs marges
- Il invoque Coase, prix Nobel notamment pour ses travaux majeur-issimes sur les coûts de transaction et la raison d'être des firmes. Sauf qu'ici, il est question de ses travaux sur les monopoles dans les biens durables qui sont pas du tout convaincants à plusieurs titres (au hasard parce que l'utilité des consoles évolue considérablement à chaque génération, ou encore parce que l'épreuve des faits invalide très largement la tarification à coût marginal ou presque - sans quoi Apple ne ferait pas 20-25% de marge nette)
- Et puis encore d'autres choses qui font penser que l'auteur touche sa bille en économie industrielle, mais que sa connaissance du jeu vidéo comme marché est un peu superficielle et le conduit à des erreurs.

Pour le reste, sur le fond et à grands traits, c'est effectivement très difficile et crucial de bien pricer une nouvelle console :o


Bientôt, une revue des commentaires d'analystes sur les perspectives de Nintendo suite à la présentation de la Switch :sol:

2
La taverne des joueurs / Pokemon Go
« le: juillet 14, 2016, 12:29:14 pm »
Pokemon Go

- Bientôt dispo sur Android et iOS
- Pokémon + réalité augmentée + géolocalisation = win


Alors j'ai chopé un Nosferapti dans les chiottes du boulot, un Roucool à Carrefour et j'ai Bulbizarre en starter.

J'ai deux arènes tout près de chez moi : une église et l'entrée d'un parc :nerd:

Beaucoup de Pokémons dans les parcs et jardins d'ailleurs, ça tombe bien j'en ai pas mal dans mon secteur :cool:

3



Un excellent jeu de gestion basé sur l'univers pénitentiaire proposé par les britons de Introversion Software

Dispo sur PC, Mac, Linux, iOS, Android, toujours dans sa version early release alpha dispo depuis 2012 avec une version finale prévue pour fin 2015. Totalement jouable en l'état, rien à redire.

Au 21/06/2015, dispo sur Steam pour 4,19€.

Présentation de ma prison :vice:



La prison vue de loin :sol: N'ayez pas peur si vous connaissez pas le jeu, c'est incrémental, on commence tout petit puis on s'étend.



Le découpage des zones. Les petites frappes d'un côté, les psychos de l'autre, autant que possible (cellules, douches, jardin, cantines...)



L'entrée de la prison, où les camions chargent et déchargent le matos, les prisonniers, etc.



Le quartier de haute sécurité. Cellules minimales, gardes armés en permanence.



Le quartier des prisonniers qui font des efforts. TV, radio, livres...



Pas de soucis, vous pouvez choisir qui vous voulez accueillir. Plus les types sont dangereux, plus ils rapportent



La salle de sécurité, où on regarde les caméras, débloquent les portes à distance, écoute tout ce qui se dit :ninja:



On obtient des infos très précises du coup :ninja:



Le réseau de caméras de surveillance :sol:



Et celui d'écoutes des téléphones :sol:



Petite fouille surprise de temps en temps, pour dissuader et garder la prison bien tenue



1m² sans chiottes : bienvenue au mitard !  :fou:



Des journées bien remplies. J'essaye de m'arranger d'avoir des horaires décalés pour pas que les tueurs se retrouvent avec les voleurs à la tire



Les douches, étapes incontournables :cuir: Y'a les pudiques et les autres :vice:



La cantine, où on trouve couteaux, fourchettes et plein d'autres trucs dangereux



Muscu et cabines téléphoniques : c'est l'heure de prendre l'air



Ils sont pas tous foutus : certains ont le droit de se former pour peut-être trouver un métier en sortant :troussier:



D'autres cherchent la foi  :sweaf:



Certains reprennent l'école...



D'autres trient des livres, qu'on refourgue à la charité ensuite



Possibilité de voir les familles. Avec le courrier, le point d'entrée idéal pour la contrebande. A surveiller.



Toutes ces options sont pas dispo tout de suite. Il faut engager un superviseur, un avocat, etc. pour débloquer tout ça.



Malgré tout ça, ça fighte de temps en temps :kritchett:



Mon pauvre jardinier battu à mort :( Une seule solution : cocher l'option "tirer à vue" :cool: !



Murs d'enceinte, caméra, patrouilles, etc. permettent d'intercepter les plus audacieux



Mais parfois ça suffit pas, faut alors revoir les trajets des gardes, rajouter un mur, une caméra...



Mais d'abord : SHAKEDOWN :fou: Fouille générale de toute la prison. Met les prisonniers sur les nerfs, permet de trouver des clopes, du tabac, de la binouse, mais aussi des perceuses, pioches artisanales, etc.



L'occasion parfois de trouver des tunnels avant que les types ne se soient sauvés :nerd:

AND SO MUCH MORE.

Bref la gestion à son meilleur, consommez :jap:

4
La taverne des joueurs / Comment jouez-vous ?
« le: octobre 02, 2013, 10:59:22 am »
Je me faisais la remarque en compilant les jeux que j'ai faits cette année. Je devrais arriver à 15/20 titres... dont 90% sont sur portables, et 15-20% sont du retrogaming. Zéro jeu PC cette année (alors que j'étais un gros joueur avant), et quasi rien sur salon (j'ai la Xbox et la Wii U). Lentement, en l'espace de quelques années, j'ai complètement changé ma façon de jouer. Fini les runs solos la nuit, les week-ends dédiés à un jeu, etc. Je joue pratiquement tout le temps en faisant quelque chose d'autre en même temps. L'aspect "bonbons + coca + bon jeu" sagement devant la télé a pratiquement disparu.

Et vous avou!

- Support : pratiquement que de la portable
- Fréquence : tous les jours, 2h bonnes heures minimum
- Gamelist : zéro hasard. Les bons titres issus de franchises que j'aime, et quelques cartes blanches. Dans tous les cas, j'achète jamais un jeu vu de façon unanime comme "moyen". Si en revanche les avis sont très tranchés entre fans et contempteurs, ça peut piquer ma curiosité
- Suivi de l'actu du JV : quotidien pour les grandes lignes, mais je ne me renseigne JAMAIS de façon précise sur un titre que j'attends beaucoup (démo, trailers, avis hands-on, etc.)
- Mode de consommation : monomaniaque (un jeu à la fois) mais progressif (par tranche de 3h maxi)
- Mode d'achat : précobandes sur le net quand y'a un bonus ou si le jeu est un day one absolu, sinon boutique
- Expérience moyenne par jeu : soit de l'ordre de 20h (jeu court / moyen terminé à 80-90%), soit de l'ordre de 60h et plus (jeu long terminé normalement ou alors fini dans les moindres détails). Rien au milieu.
- Installation : dans le métro, au boulot, dans mon canap', dans mon lit. Pour les consoles de salon, grand écran et 5.1. Pour le PC, un Qosmio 19 pouces portable

Quand je fais la liste, je me dis, que de changements en si peu temps. C'est même pas les contraintes qui ont façonné ça, c'est vraiment le goût... :(

5
La taverne des joueurs / Les jeux que c'est mieux si vous en parlez pas
« le: septembre 19, 2013, 04:47:15 pm »
Parce que quand vous en parlez, on vous tombe sur la gueule :cool:

En gros, les genres et franchises à succès auxquels vous restez totalement imperméables. Et surtout : pourquoi?

Avou

6
Des idées de sujets pour le podcast ?

La mort du jeu vidéo solo.

La mort dans le jeu vidéo

Avou.

7
Commencé la saison 2 de Walking Dead, c'est toujours bien.

8
N'importe quoi général / LOSC Olympique Club Lille Métropole
« le: mai 11, 2012, 02:12:15 pm »
On tape Montpellier et on cartonne Caen. Paris fait nul contre Rennes ou Lorient. Auxerre obtient son maintien en violant Montpellier suite à un raid solitaire de Roy Contout.


ET ON EST CHAMPIONS.


Oui.

Pages: [1]