Sujet: Albator, Corsaire de l'Espace de Shinji Amamaki (2013)  (Lu 1242 fois)

Kaji

  • Fine lame de Dunwall
  • Messages: 2006
La sortie approchant à grand pas (25 Décembre), la création du topic est une nécessité, tant nous devrions être nombreux à y aller :mad:

http://www.youtube.com/watch?v=2eC6uUQRCiE

Synopsis : 2977. Albator, capitaine du vaisseau Arcadia, est un corsaire de l’espace. Il est condamné à mort, mais reste insaisissable.  Le jeune Yama, envoyé pour l’assassiner, s’infiltre dans l’Arcadia, alors qu’Albator décide d’entrer en guerre contre la Coalition Gaia afin de défendre sa planète d’origine, la Terre.

Il est en avant-première dans pas mal de Gaumont, demain, à 20h30. Place réservée, pour ma part.

(Et oui, la VF a l'air assez ignoble. Quitte à en faire une, autant rappeler Richard Darbois...)

Kaji

  • Fine lame de Dunwall
  • Messages: 2006
C'est nul.

Pontifiant, creux, sans scénar', et avec un abus du fan service écoeurant.

C'est :1:.

Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
Pourquoi pas l'avoir fait en 2D ???

Sinon ça se sont les mangas de la jeunesse de ma mère :D

pippoletsu

  • Héros d'Hyrule
  • Messages: 22086
C'est nul.

Pontifiant, creux, sans scénar', et avec un abus du fan service écoeurant.

C'est :1:.
Étonnant.

Hobes

  • Administrateur
  • Messages: 29812
Moi je m'attendais pas à un critique si vive. Normalement t'as au moins l'effet nostalgie qui fait que... ça marche un peu. Le charme d'antan, la musique peut-être, les idées. Visiblement y a rien de ça ou trop ? (le côté fan service que tu reprends Kaji)

pippoletsu

  • Héros d'Hyrule
  • Messages: 22086
Ya les ziks originales ?

Kaji

  • Fine lame de Dunwall
  • Messages: 2006
Rien qui m'ait marqué. Et pour le fan service, disons que quand tu découvres pour la première fois Harlock et que t'as un plan icônique sur sa cape lorsqu'il se retourne, ça marche. Au bout de 3, tu te dis qu'il serait temps qu'ils l'introduisent enfin et qu'ils arrêtent de nous le vendre. Au bout de 25, t'en peux plus.

Et je parle de la cape mais je pourrais tout aussi bien parler de ceux sur la tête de mort de l'avant du vaisseau. Je parlais de film pontifiant, mais c'est complètement ça : ça exacerbe tout, mais rien ne marche, parce qu'à aucun moment ça prend le temps de t'exposer les personnages, les enjeux dramatiques, et l'univers. A part lui (parce que justement, nostalgie, survente constante, etc), on ne s'attache à personne. Tout au plus content de revoir Kei, Mimei & co.

Alors ok on est en terrain connu, mais je pense par exemple à une race de bestioles extra-terrestres qu'ils découvrent sur une planète et dont Kei dit que personne n'arrive à les comprendre, que des savants sont devenus fous à essayer de comprendre comment ils pouvaient vivre. Ca reste en l'état d'idée pas exploitée, plus rien à l'horizon une fois la scène passée.

Edit:

Bon par contre, même si le charac' design est un viol de l'oeuvre de Matsumoto, je dois reconnaître au film qu'il est techniquement réussi, et que la 3D l'est tout autant.