Sujet: Zettaï Hero Project : Unlosing Ranger VS Darkdeath Evilman (PSP)  (Lu 2215 fois)

Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
Zettaï Hero Project : Unlosing Ranger VS Darkdeath Evilman

Site Officiel http://nisamerica.com/games/zhp/



Développeur: Nippon Ichi Software
Editeur: Nippon Ichi Software America
Type: Rogue-like; T-RPG; D-RPG
Plateforme: PSP (JP; US) et PSN
Prix: 15€
Date de sortie:
- Japon: 11 Mars 2010
- USA: 26 Octobre 2010
- Europe: 3 Novembre 2010

Histoire:

Le Absolute Victory Unlosing Ranger se prépare pour l'ultime affrontement face au Boss Final Darkdeath Evilman.
En retard, il se fait malheureusement percuté par une voiture et décède sur le coup, transmettant ses pouvoir à un passant lambda.

Pas entraîner il s'en va vaincre le Boss Final mais décède après quelques coups.
Il se retrouve sur Blizarro Earth, une version alternative de la Terre qui sert de terre d'entraînement aux futurs héros. Cette Terre étant fortement lié à la notre, si on sauve quelqu'un dans Blizarro Earth, on le sauve sur Terre.
Il se retrouve donc avec le premier Unlosing Ranger, qui devient un son mentor, et avec Etranger son entraîneur.

Gameplay:
On se retrouve donc à explorer des donjons pour sauver des versions alternatives des gens de la Terre afin de s'entraîner.
A chaque fois que l'on meurt ou que l'on finit un donjon on retourne au Nv 1 mais les Niveaux obtenus se cumulent dans notre réserve de niveau et augmentent nos statistiques de base, et il y a 999 999 Niveaux à cumuler !!!
Sachant qu'il y a 9 999 Niveaux maximum en donjons.
Du reste si on décède en donjon on développe une phobie, et si on arrive à la dépasser on gagnera de l'XP supplémentaire.
Ex: on meurt à cause d'un Prinny, on a la PrinnyPhobia et la prochaine fois qu'on vainc un Prinny on en dépassera sa phobie puis on gagnera de l'expérience supplémentaire.
Après plusieurs donjons on débloque le Shadowgram.

Enfin à la fin de chaque chapitre on a une tentative face à Darkdeath Evilman dans un face à face type vieux RPG, on débute à un combat type Dragon Quest 1 en passant après par Final Fantasy.

Le Shadowgram:

Voici le cœur du gameplay et c'est le cas de le dire.
L'organisme de notre nouveau super héros peut être modifier de l'intérieur en lui mettant des puces.
Ces puces proviennent des objets récupérés en donjons (il faut donc finir le donjon pour les garder, sinon on les perds).
Ces objets en fonctions de leur type vont se transformer en puces augmentant l'Attaque, la Défense, l'Attaque Spéciale, la Défense Spéciale, la Vitesse et les HP. Une fois les puces mises, elles déterminent de combien vont augmenter ces statistiques à chaque Level Up.
Une fois placer sur le damier de notre corps, on peut le mettre par dessus des puces plus imposantes (au détriment des bonus des précédentes) qui offrent de meilleurs bonus: sauvegarder des objets, inventaire plus grand, Résurrection après 1 K.O., etc...
Enfin on peut voir des sources d'énergies ressemblant à des cœurs, en fait cela fait un conduit d'énergie et en contacte avec une des grosses puces (inventaire plus grand) cela double l'efficacité de leur effet.
Aussi à chaque Level Up vous obtenez des points pour débloquer plus de zones (mais pour ça il faut encore attendre des chapitres supplémentaires).

La Base:
Sur Blizarro Earth vous êtes dans une base de super héros que vous pouvez personnalisé MAIS seulement 6 éléments à la fois (donc vous ne pourrez pas bénéficier des effets des autres bases débloquées). On retrouve parmi ça votre Maison où vous pouvez vous marier à un Prinny pour débloques une livraison de repas en donjons et plus d'espaces de rangement, la Clinique pour utiliser le Shadowgram, l'Assurance pour pouvoir garder des objets si on meurt, la Caravane pour bénéficier de la Base en Donjons, etc...


Protagonistes

Le Héros: nous.

Chômeur vivant chez ses parents avec sa petite sœur. Sa famille ne l'aime pas et trouve que c'est un nul.
Il se trouve au mauvais endroit au mauvais moment et se retrouve héros malgré moi.

Absolute Victory Unlosing Ranger: de son vrai nom Pirohiko Ichimonji.

L'ancien Unlosing Ranger décédé dans un accident de la route. Il a un fort sens de la Justice et des Principes mais a des tendances de voyeurs avec les filles et de soudoyer pour maintenir sa réputations de héros. Son crédo: tout sacrifice de soi doit être remarqué sinon il sert à rien.
Mais il a aussi le Pouvoir de l'Amour qui étant sincère de sa part s'avère efficace.

Etranger: l'Entraîneuse du Héros.

Elle a des tendances sadiques, a du mal à assumer ses erreurs mais à l'air de connaître son job.

Darkdeath Evilman: le Boss de Fin.

Il cherche à kidnapper le Super Bébé de la prophétie il est LE Boss de Fin. Notre héros cherche tant bien que mal à le vaincre et étant peu populaire il n'a que les moyens au départ dans un face à face type Dragon Quest 1.

Le Super Bébé: le Sauveur de l'Humanité.

Elle a été désigné par une Prophétie comme étant celle qui va sauver l'Humanité. Elle est en combat face à Darkdeath Evilman et tente de le contenir le temps que l'on revienne avec un meilleur niveau.

Dangerama: le Rival du Unlosing Ranger.

Il utilise l'énergie du Désespoir et est prêt à tout pour vaincre ses ennemis sans prendre en considération les risques. Un risque à ne pas suivre pour les enfants.
Le fait de chercher à vaincre Darkdeath Evilman est plus du suicide venant de sa part.

Noa: l'ex Villaine et Entraîneuse de Héros.

Ancienne Villaine, vu qu'elle voulait pas être vaincue elle a préféré devenir Entraîneuse de Héros et a entraîner le Unlosing Ranger et Dangerama.

La famille du Héros: toujours là pour le dévaloriser

Ils n'aiment pas leur fils et adore le dire entre eux. "-Qu'est-ce qu'il est nul ton fils ! - Mais je te signale que c'est malheureusement aussi le tient."

Brick Oldllama: 45ème présidente des États-Unis

Présidente des Etats-Unis pour qui la fin justifie les moyens. Se prend pour la Présidente du Monde et la Femme la plus puissante.

Les chauffards: ceux par qui l'histoire à commencer.

Ils ont renversé le Unlosing Ranger mais ne s'en sentent pas très responsable.

Un D-RPG fort sympathique dans lequel fourmille gags et références le tout fournit avec une durée de vie conséquente.
On reprochera des graphismes un peu chiches mais les possibilités de gameplay le rendent diablement addictif.
Il y a une tonnes de fins supplémentaires ainsi que de nombreux donjons bonus qui débloquent des costumes hommages à l’univers de l'Anime.

Néanmoins au travers de son scénario débile et ses gags à répétition, le jeu aborde des thèmes tel que le harcèlement scolaire, la Justice, l'ennui de la vie, etc...



Pierri

  • Tentacule Pourpre
  • Messages: 623
Il m'a toujours intrigué ce jeu. Merci pour cette chouette présentation. Elle donne envie ! :)

Je crois qu'il n'est pas simple à trouver, non ? Et vendu assez cher en plus... :/

Hobes

  • Administrateur
  • Messages: 29812
Il est vendu 15€ sur le PSN si je me souviens bien. Faut chercher Z.H.P. par contre, avec Zettaï on ne trouve qu'un map pack.

Moi tu me l'as déjà vendu quand on en a parlé Démiurge, faudra que je trouve du temps pour le faire cette année.

Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
Merci d'avoir précisé le prix Hobes :)
Sinon je l'ai indiqué dans la partie détails techniques qu'il est disponible uniquement sur le PSN et donc sous le titre Z.H.P.

Content d'avoir prêché Hobes.
Bon après c'est un Rogue-like donc intrinsèquement répétitif, mais il est tellement bon dans son genre.
De plus le jeu est assez dur, si au début on vainc les premiers ennemis facilement du donjon, si on s'est juste engouffré le plus rapidement possible vers la sortie, on se retrouve vite One Shot par un ennemi d'un niveau trop haut.
Après j'ai souvent eu des Morts de Faims lorsqu'on est malchanceux que le donjon est avare en viande (ça arrive peu dans les Donjons histoire mais dans les donjons Bonus souvent).

Sans compter les Boss où si on a pas du tout compris comment ils fonctionnaient on meurt; car effectivement chaque Boss est assez unique dans son fonctionnement: renvoyer des missiles, faire parcourir une lumière de miroirs en miroirs, etc...
Du reste chaque donjon a un gameplay unique: des salles qui disparaissent, voyage en ballon en faisant attention à l'altitude, sauter d'îles en îles via canons, etc...

Il reprend aussi du gameplay à Disgaea par exemple avec la possibilité de porter des ennemis et objets, ce qui peut sauver de situations !

La durée de vie est dans les 40h facile rien que pour la Vraie Fin sauf si vous êtes très chanceux (ce qui n'est pas mon cas).

samizo kouhei

  • Fine lame de Dunwall
  • Messages: 2426
J'y ai assez peu joué (de mémoire je suis arrivé au chapitre 4), mais sinon c'est Guided Time Paradox sans les dialogues à rallonge.

Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
Oui, The Guided Fate Paradox reprend mot pour mot le gameplay en l'améliorant (enfin j'y ai pas encore joué, j'ai prévu de me le prendre ce week-end).
Après il est bavard quand même vu que tous les 2 étages on a une séquence de bavardage. Les donjons histoire ne font que 10 étages, mais ceux bonus plus de 50 voire même 150 pour l'ultime, avec un Super Boss Optionnel à 40 Millions de PV !

Et t'y a quand même bien joué pour être Chapitre 4.

Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
Ah j'ai une des images qui ne s'affiche plus, celle de la famille du héros.

Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
Alors, qqun c'est décidé à le prendre ???

samizo kouhei

  • Fine lame de Dunwall
  • Messages: 2426
Encore un jeu auquel je dois redonner sa chance.  :(

pippoletsu

  • Héros d'Hyrule
  • Messages: 22526