Sujet: Dead State ou l'histoire d'un abri antizombifique (PC)  (Lu 2070 fois)

Yo Riso

  • Résistant de City-17
  • Messages: 118
Vous êtes donc parachuté à la tête d'un refuge qu'il va falloir diriger d'une main de fer dans un gant de velours. Les situations auquel vous serez confronté iront du conflit entre les différents membres de votre communauté jusqu'aux multiples sollicitations de leur part. Ce jeu est un rpg similaire à fallout pour ce qui est des combats et c'est un jeu de gestion pour la partie amélioration du refuge faisant penser à Xcom.
Il va s'en dire qu'après s'être occupé du bon fonctionnement de son refuge, l'exploration est l'autre activité importante du jeu, l'une ne va pas sans l'autre, il faut trouver des ressources, de nouveaux membres en sortant dans le field et il faut revenir en un seul morceau.
Ce refuge fonctionne comme un hub central et la carte s'articule autour d'une multitude de petites maps de plusieurs types représentant toutes les lieux que vous pourrez visiter, cela va des centres commerciaux plus ou moins vastes, aux cliniques, décharges automobiles, fermes horticoles, hameaux, maisons isolés, resorts et j'en passe et des meilleurs, la liste est vraiment très longue. Les différents lieux sont plus ou moins dangereux, certains seront totalement déserts mais c'est assez rare et d'autres seront de véritables coupe gorges ou nid à zombies. Le but de vos sorties sera de faire le plein de ressources en nourriture et en éléments de construction ainsi que d'items spécifiques comme par exemple un appareil pour faire des tatouages ou un microscope pour d'éventuel recherche sur le virus, et beaucoup d'autres objets de valeur. Tout ce qui peut améliorer la vie dans le refuge et qui fera monter le moral est bon à prendre, si votre communauté est heureuse ça vous fera un souci de moins pour la suite.
Surveillez donc vos réserves de nourriture qu'elle soit fraîche ou non périssable, au pire il vous restera toujours les rats et les insectes mais je vous conseille de ne pas en arriver là. Une autre donnée à surveiller est le fuel pour les générateurs électrique et au cas où vous auriez un véhicule pour vos sortie dans le monde extérieur, préférez les chevaux qui ne consomment pas tant de nourritures que ça, prévoyez aussi des antibiotiques qui seront très importants si vous avez des infectés pour ralentir ou stopper l'infection et en tout cas sans médicaments ce sera la mort assuré au bout de 3 jours pour ceux qui seront mordus. Alors entre renforcer les barrières de sécurité contre les assauts des zombies et des pillards, améliorer la vie au sein du refuge et sauver le plus de gens possible que vous rencontrerez en leur permettant de vous rejoindre, la gestion du refuge devrait vous occuper pendant un long moment avant de voir le bout de l'aventure.

Une fois dans le field, c'est à dire à l'extérieur du refuge, la chose la plus importante est de faire le moins de vacarme possible pour ne pas risquer vos vies de façon stupide.
Les ennemis sont de plusieurs types, tout d'abord les z, mais vous pouvez aussi tomber sur des meutes de chiens errant, quand ils aboient c'est à 200db dans le jeu et croyez moi ça rameute les zombies, certains chien docile pourront rejoindre votre refuge, j'en ai deux pour ma part, lightning et pepper et j'ai même trouvé un chat. Les autres survivants que vous croiserez s'ils ne vous rejoignent tenteront de vous abattre, ils sont de plusieurs types, les looters qui sont vos alter ego, les coyotes des bandits façon biker, les survivalists para militaire, des flics peu coopératifs et des militaires bien armés, mais apparemment il y a aussi des mercenaires suréquipés que je n'ai pas encore rencontré. Le jeu se déroule en temps réel jusqu'à ce qu'une menace vous identifie ou que vous passiez en mode combat vous même, pendant cette phase vous utiliserez vos points d'action pour toutes les actions possibles...un clic droit sur un allié ou un ennemi fait apparaitre les actions contextuel, comme soigner, échanger, permuter d'emplacement, viser l'ennemi et même un membre de sa propre équipe au cas où vous devriez élinminé un concurrent au poste de nouveau leader de la communauté, à utiliser avec parcimonie cela va s'en dire.
Selon l'arme vous aurez plus ou moins de portée pouvant ou non donner des coups en diagonale par exemple, il y a les coups de base et aussi des coups spéciaux plus gourmand en points d'action mais aussi plus dévastateur.
Pour faire moins de bruit privilégiez des armes blanche mais ce n'est pas aussi simple, certaines armes sont très bruyante, une fois le silencieux crafté cela amènera d'autres possibilité d'approche, forcer des portes est bruyant aussi donc préférez crocheter dans la mesure du possible si vous avez un bon serrurier dans l'équipe, hormis les armes vous pourrez aussi user de subterfuges avec des pétards, des bruiteurs sonores, des coktail molotov, fumée étourdissantes, etc...
Selon vos skills vous aurez la possibilité de donner des instructions comme ne pas paniquer ou courir plus vite etc.... Concernant la progression de l'expérience n'oubliez pas de vous assigner vos points de skills gagné en achevant les objectifs de la "to do list", en effet ce n'est pas en tuant les z ou les ennemis que l'on gagne de l'xp dans "dead state", les alliés du shelter augmentent quant à eux leur skill petit à petit de façon automatique en restant en vie de jour en jour et en fonction de ce qu'ils font.
C'est en appuyant sur la touche "C" que l'on voit les skills de son perso mais aussi de ses alliés mais à leur sujet cela ne marche que dans le field, je ne sais pas pourquoi ça n'affiche pas leur skills dans le refuge, du coup lorsque l'on veut les équiper il faut jongler entre le storage où l'on gère l'inventaire de tout les membres et le job board à la cafétéria où leur skills sont aussi affiché pour ainsi trouver la meilleur combinaison possible d'équipement, par la suite avec le poste radio portatif vous pourrez accéder au job board dans le field et donc aussi au storage du refuge et ce ne sera plus un souci.

Pour vos déplacements sur la carte du monde, vous avez trois choix de locomotion, tout d'abord à pied, c'est lent mais ça ne coûte rien, mais la priorité sera de trouver des chevaux, il faut les nourrir mais c'est préférable à l'utilisation d'un véhicule qui apporte plus de capacité de chargement et qui va plus vite encore mais il consomme du fuel et je préfère le conserver pour le générateur électrique, ce dernier est primordial pour le moral, il faut aussi que quelqu'un s'occupe de la maintenance pour éviter les pannes, d'ailleurs il y a plein d'activités subalterne et d'autres plus importante, donc plus vous aurez d'alliés dans le refuge plus il faudra les nourrir mais mieux ce sera pour son fonctionnement global.
les intéractions entre les alliés du shelter sont assez poussés et selon qui est présent il se passera inévitablement des conflits, entre le prêtre et la bikeuse, le flic et l'ex cambrioleuse, le flic sorti de l'école et le vétéran, etc...
Chaque fois que vous rentrez au refuge est comptabilisé les ressouces collecté, une fois que vous décidez d'allez vous couchez un menu apparaît avec les infos concernant le moral et l'état des stocks, ensuite au matin certains membres viendront vous solliciter personnellement et il se peut qu'il y ai des réunion de crise, à vous de faire les bons choix dans les dialogues, certains groupes extérieurs viendront aussi vous demandez des services ou pour vous menacer .
Hors du refuge il est possible de commercer avec d'autres groupes de survivalistes non hostiles mais c'est assez rare d'après moi.
Au sujet des blessures causé par des z, les griffures sont inoffensives mais les morsures peuvent vous contaminer sauf pour le perso principal.

Au sujet de l'aspect visuel, L'angle de la caméra est trop restreint en plus on ne peut pas trop zoomer mais c'est certainement pour ne pas voir la faiblesse de la modélisation, dommage de ne pas avoir plus de détail, c'est ce qui fait que le jeu n'atteint pas le haut du podium. Par contre au sujet de la diversité des environnements on n'est servi et ça va du cocasse au très sordide, chaque nouvelle map est prétexte à de nouvelles mises en scènes macabres, on peux s'imaginer le déroulé des événements ayant eu lieu lors du pic de l'épidémie, entre les embardés des véhicules encastrés dans les devantures, les suicidés et les marres de sang vous en aurez pour votre grade de survivant.
Pour ce qui est des animations, ça reste correcte, on comprend les variantes entre les coups et c'est l'essentiel.
Au sujet de l'ambiance sonore, c'est du caviar ,elle varie selon la situation, chaque type de map possède sa propre musique et mis à part celle du refuge qui devient lassante c'est vraiment un aspect très réussi du jeu.

Concernant la durée de vie, par rapport à la fin du jeu, disons qu'au bout de 45 heures de jeu j'ai découverts un seul élément probant me permettant d'en voir le bout, mais j'ai quelques autres pistes et je dirais que je suis à un peu plus de la moitié du temps de jeu si j'en crois les infos glané sur les forums. Pour la compréhension général et pour les anglophobes comme moi il serait d'ailleurs souhaitable d'avoir une traduction, le jeu étant très accès sur les interactions entre membre, il peut arrivé de répondre à côté lors de certaine conversation mais en règle général c'est de l'anglais basique et quand un membre donne une info lié à un lieu il apparaît sur la carte et donc on passe rarement à côté d'infos importantes.

Les choses qui m'ont un peu déplu pèle-mêle, des déplacements capricieux pour les membres de l'équipe dans des pièces exigus, le fait de ne pas pouvoir récupérer les carreaux d’arbalète alors qu'on trouve toujours des flèches sur les zombies.
On ne peux pas non plus cliquer sur un perso à l'écran , il faut le faire par les portraits sur la gauche ce qui peu ergonomique.
Le fait de ne pas pouvoir tourner les alliés à sa guise pour mieux gérer leur champ de vision est handicapant.
Lors des combats on ne peut pas se baisser pour être moins visible, donc pour la furtivité mieux vaut arriver tout simplement dos à l'ennemi.
Pour ce qui est de la visibilité dans les maps le fait de ne pas avoir de transparence sur les arbres semblent fait exprès cela évite de voir trop bien la menace tapie entre les feuillages par exemple, donc soyez vigilant.
Par moment l'inventaire du storage fait des sienne et on ne peut plus accéder aux différentes catégories que sont les armes, munitions, médicaments etc il faut alors cliquer sur l'onglet tout les items en même temps et c'est du coup le fouilli, pas de possibilité aussi pour tout ranger comme ou veux.
les alliés se trouvant au refuge ne vaquent pas à leurs occupation, il reste donc figé au même endroit et on ne les voit pas effectué les tâches qu'on leur attribue non plus ce qui nuit à l'immersion.
Finalement il manque une belle couche de polish pour en faire une release vraiment gold, on a déjà eu droit à quelques hotfix et patch et il est préférable de faire de fréquente sauvegardes tout de même.

Mention spéciale pour le centre commercial de type "Mall" on se croirait dans le film "Dawn of the dead".


There are no comments for this topic. Do you want to be the first?