Sujet: #128 - Thème - Enrichissement personnel au travers du jeu vidéo  (Lu 11274 fois)

Hobes

  • Administrateur
  • Messages: 29926


(Crédit pour l'image : Assassin's Creed Unity (Ubisoft))

Disponible sur le site : http://www.hautbasgauchedroite.fr/podcast.php#P128
Disponible sur iTunes : http://itunes.apple.com/fr/



Avec Shin, Alphonse, Pippo, Hobes et notre invitée Edwige Lelièvre

Le programme :

00:00:00 Introduction : présentation du sujet et de notre invitée Edwige Lelièvre

♬ Crédits sonores : Age of Empires - Conquest (par David & Stephen Rippy / Microsoft)

00:05:34 Le jeu vidéo : une recherche permanente de l’enrichissement personnel

- L'apprentissage technique de l'outil informatique est passé longuement par le jeu, le défi et la science
- Le mime de la réalité et la simulation
- L’objectif éducatif, informatif et les serious game
- Eveil d’un intérêt qu'il soit historique, anthropologique, ethnologique, géographique ou spirituel

♬ Crédits sonores : Sid Meier's Civilization - Baba Yetu (par Christopher Tin / 2K Games)

01:00:34 Pourquoi la société actuelle ne le voit pas

- Schéma des autres sous cultures émergentes
- Le jeu considéré comme un simple “jouet”
- Economie forte considérée comme un divertissement de masse
- Manque d’information et de communication
- Le grand public/les médias commencent -t- ils à prendre conscience de cela ?

♬ Crédits sonores : Portal Stories : Mel - Troubled Water (par Harry Callaghan)

01:46:11 Les autres vertus (indirectes) du jeu vidéo

- Le jeu vidéo nous apprend à apprendre
- Amélioration de l’apprentissage d’une langue et des langues
- Le jeu vidéo comme expérience sociale

02:22:17 Conclusion



Quelques références :

- Playing action video games can boost learning
http://www.rochester.edu/newscenter/playing-action-video-games-can-boost-learning-78452/
- Action video game play facilitates the development of better perceptual templates
http://www.pnas.org/content/111/47/16961.abstract
- Daphne Bavelier, Your brain on video games

https://www.youtube.com/watch?v=FktsFcooIG8

Tulkas

  • Véritable Insurgé
  • Messages: 3467
ça m'énerve, le podcast ma fait me souvenir de l'un de mes tout premiers jeu sur CPC Amstrad .
C'était un RPG a la Wizard, sauf que pour battre les monstre et autre sorcier il fallait résoudre des exercice de Math.
J'en garde un excellent souvenir, mais je n’arrive pas a retrouvé le nom du jeu.

Autre petit point, qui se rapporte l'époque ou j'avais que mon  Amstrad. C'est qu'à l'époque on pouvait programmé soit même ses jeu.
On allait à la fin de la notice du PC et on trouvait des pages et des pages de code à taper pour faire un jeu (mon tout premiers jeu je l'ai eut comme ça, j’étaie motivé), il y avait même des magazines qui proposé des Listes de se type. 

C'est pas comme maintenant ou les jeux son livré tout fait, à la jeunesse qu'elle bande d'assisté.

Et a mon avis, il m'est resté une expérience assez significative en programmation qui me sert actuellement dans mon travaille.

Bakappoi

  • Dovahkiin
  • Messages: 9968
Les bouquins gros comme des annuaires avec du code juste pour des démos techniques :leuv:

chou

  • Pourfendeur de Locustes
  • Messages: 1373
Sujet inédit et tellement évident/tabou , le jeu video c'est encore tellement connoter loisirs pour gamins a droite a gauche que moi meme, j'avais oublier l'evidence : que bien sur c'est un super moyen ultra varier d’enrichissement de toute sorte  :fou:

C'etait tres enrichissent et fournis,  saupoudrer de plein petits trucs ,anecdoctes avec un invitay deeee qualitaaaaay ! meme si j'ai pas saisi toute les ptits références de part et autres durant le podcast.

Pour Edwige ,le moment vous parlez de film en rapport  avec les jeux , pour moi le dernier blockbuster grand public qui parle le mieux  jeu video et sans le dire une seul fois, c'est Egde of Tomorow , si vous avez deja joué a un jeu de votre vie c'est obligé d'en faire allusion forte en le regardant.

En ce moment, moi qui ne lit plus depuis longtemps  ,j'ai repris la motivation a cause de The Witcher du coup je me suis pris une liseuse specialement dédier aux livres numeriques , ca m'a fait (ré)ouvrir la fenetre au gout de la lecture.

glen

  • Héros d'Hyrule
  • Messages: 14795
pour moi le dernier blockbuster grand public qui parle le mieux  jeu video et sans le dire une seul fois, c'est Egde of Tomorow , si vous avez deja joué a un jeu de votre vie c'est obligé d'en faire allusion forte en le regardant.

Clairement, c'est du fan-service (design des bestioles de crysis dans les décors d'HL²) et le principe même du film évoque le jeu vidéo : perfect run, die&retry...

Edwige

  • Cobaye d'Aperture Science
  • Messages: 3
Pour compléter ce que j'ai raconté, voilà quelques refs et deux corrections

Erratum 1 : Papers, please est de Lucas Pope, pas de Gonzalo Frasca, qui en parle beaucoup et qui lui a fait notamment September 12 (http://www.newsgaming.com/games/index12.htm) très intéressant aussi et un peu sur le même concept :)

Erratum 2 :Je me suis trompée dans le nom du dispositif de financement des jeux vidéo. Ce n'est pas le Crédit d'impot jeu vidéo mais le fond d'aide au jeu vidéo du CNC
http://www.cnc.fr/web/fr/fonds-d-aide-au-jeu-video-fajv
Les critères sont d'ailleurs beaucoup plus ouverts que la dernière fois que j'avais regardé, bonne nouvelle !

NB : ce n'est pas la seule forme de financement possible, il y a bien le Crédit d’impôt jeu vidéo, le crédit d’impôt recherche et aussi media (tout nouveau : http://www.afjv.com/news/4744_lancement-du-soutien-media-au-developpement-de-jeux-video.htm)

Jane McGonigal, que j'ai cité à propos du fait que les jeux actuels développaient des compétences d'hommes des cavernes a écrit un livre vraiment parfaitement adapté au sujet (pas traduit mais très facile d'accès) :
McGonigal, Jane. Reality Is Broken: Why Games Make Us Better and How They Can Change the World. Jonathan Cape Ltd, 2011.
Sa conférence TED qui avait bien circulé sur le web à l'époque est aussi très intéressante : https://www.youtube.com/watch?v=dE1DuBesGYM

Le projet Miroir de Karleen Groupierre, Sophie Daste et Adrien Mazaud, que j'ai cité à propos des différences de comportements corporels en fonction des cultures et du fait que ce n'est pas possible de faire une interface pour absolument tout le monde :

Le jeu de Sébastien Genvo que j'ai cité est dispo ici gratuitement : http://www.expressivegame.com/
(c'est un jeu indé au contenu assez difficile émotionnellement, car les sujets ne sont pas particulièrement faciles, vous êtes prévenus ;) )


Egde of Tomorow
Merci chou, c'était exactement à ça que je pensais !

Tmdjc

  • Survivant de Raccoon City
  • Messages: 64
Merci beaucoup pour le partage :-D

samizo kouhei

  • Fine lame de Dunwall
  • Messages: 2429
Pas encore écouté le podcast, mais Bioshock m'a donné envie de lire Atlas Shrugged, par exemple.

Hobes

  • Administrateur
  • Messages: 29926
Erratum 2 :Je me suis trompée dans le nom du dispositif de financement des jeux vidéo. Ce n'est pas le Crédit d'impot jeu vidéo mais le fond d'aide au jeu vidéo du CNC
http://www.cnc.fr/web/fr/fonds-d-aide-au-jeu-video-fajv
Les critères sont d'ailleurs beaucoup plus ouverts que la dernière fois que j'avais regardé, bonne nouvelle !

NB : ce n'est pas la seule forme de financement possible, il y a bien le Crédit d’impôt jeu vidéo, le crédit d’impôt recherche et aussi media (tout nouveau : http://www.afjv.com/news/4744_lancement-du-soutien-media-au-developpement-de-jeux-video.htm)

D'ailleurs toujours à ce sujet, William Audureau avait fait un papier sur Gamekult :
http://www.gamekult.com/actu/fajv-a-qui-vont-les-aides-au-jeu-video-A128864.html

Ça tourne beaucoup autour du copinage (donc plus trop dans le thème) et la façon dont les aides sont accordées mais c'est intéressant et de nombreux cas de jeux y sont répertoriés.

Tmdjc

  • Survivant de Raccoon City
  • Messages: 64
Ça tourne beaucoup autour du copinage (donc plus trop dans le thème) et la façon dont les aides sont accordées mais c'est intéressant et de nombreux cas de jeux y sont répertoriés.

+1

upsilandre

  • Pourfendeur de Locustes
  • Messages: 1450
Bon sujet et bon invité, duo gagnant.

Dans mon cas je pense que mon gout pour l'ingénierie vient principalement du jeu video. J'ai un parcours scolaire tres bref et superficiel, aucun diplome ni meme souvenir marqué de cette époque lointaine et mon boulot n'a rien a voir de loin ou de pret avec cette gymnastique cognitive de l'ingénierie non plus mais le jeu video que j'ai pratiqué dès ses debut et qui a cette époque etait un jouet un peu magique m'a tres tot intrigué et éveillé a cela.
Au contact du jeu video on comprend vite que c'est un objet aux mecanismes internes tres complexes et a la fois tres cachés et ca m'a toujours donné envie de comprendre ces mécanismes. Du point de vue de l'ingénierie le jeu video c'est un beau gateau a 3 couches toutes aussi delicieuses l'une que l'autre et donc un ensemble tres attrayant.
Y a la couche hardware (la console, le PC, les ecrans) dont le jeu video a toujours ete tres dépendant et qui est plein de choses passionnantes en évolution fulgurante donc tres dynamique, toujours a la pointe et tres lié a quasiment tous les domaines technologiques.
Y a la couche programmation/algorithme, le "code" qui est le vrai support du jeu et qui est un tout autre monde plus abstrait et mystérieux, c'est presque une langue secrete encrypté, mais aussi passionnant avec des milliers d'astuces et d'algorithmes ingénieux dans des domaines tres varier de l'IA, de la simulation physique ou de la simulation visuel.
Et puis y a la 3eme couche, celle du gamedesign qui est une autre forme d'ingénierie encore tres differente, plus atypique et propre au jeu video mais plus intuitive et accessible aussi. Chacune des couches pouvant servir de levier ou de porte d'entrée a l'autre.
Le jeu video est vraiment un objet d'ingénierie complet et parfait et y a forcement des gens comme moi que ca n'a pas laissé indifférent a divers degrés (jusqu'a en faire son metier pour certain).

Yao

Merde, Alphonse + thématique… Va falloir que j'aille m'acheter un cerveau ! :ninja:

Blague à part, c'était très intéressant !! Et surtout ce que je retiens de ce podcast c'est Edwige et son “je ne suis pas d'accord” ! :lol:
Limite c'était un running gag !

Et pour la vo, moi aussi : "je ne suis pas d'accord” :lol: pour les jeux en vo en 2015 ! Je suis désolé je fais partie de ceux qui gueulent pour la non présence de VF dans les sous-titres !

Edwige

  • Cobaye d'Aperture Science
  • Messages: 3
Je tiens à noter que j'avais prévenu l'équipe que je risquais de ne pas être d'accord sur un certains nombre de points avant le début de l'enregistrement :D

Sonari

  • Cobaye d'Aperture Science
  • Messages: 6
Hello, super podcast, comme d'habitude.

Je ne crois pas l'avoir entendu mais la dimension sous jacente de l'apprentissage de la persévérance me semble être relativement importante quand on parle de jeux vidéos qui nous confrontent à des 'problèmes' que le joueur a une motivation et une récompense à résoudre (plus qu'un problème de math par exemple). Cela rejoint votre discussion sur les langues ou sur l'apprentissage d'une attitude  mais me semble plus général. J'ai l'impression que les joueurs de jeux vidéos abandonnent moins facilement que les autres face à un vrai problème type monter un meuble ikea

Yetcha

  • Survivant de Raccoon City
  • Messages: 73
Et hop, encore un podcast passionnant. J'adore ces podcasts thématiques... J'ai tout le temps envie de parler, sauf que c'est à moi que je parle. heureusement qu'il y a les forums pour s'exprimer un peu :o)
En tous cas, trèèèèèèèès bonne remarque pour l'éducation par le jeu... Ouh là là c'est bon ce genre de remarque! Dès qu'on rajoute "vidéo" tout tombe en cacahuète chez les "bien pensants"
Pour ma part, dès le milieu des années 80, école primaire avec réseau un MO5 et aussi plein de touches molles, j'aimais beaucoup à l'époque.
La remarque sur l'apparition des premiers étudiants qui ne connaissent pas l'outil informatique parce qu'ils ont des tablettes, ça m'a scotché!?! Je n'y avais pas pensé. Moi qui suis resté longtemps dans mes études supérieures, 12 ans quand même... Je suis passé des rapports manuscrits, à ceux où l'on choisissait (manuscrits ou dactylographiés), puis à l'obligation du dactylographié et plus tard encore avec forte recommandation de joindre une copie en dématérialisée par email, dropbox et autres cloud de stockage.
Concernant la propagande et la vision du monde américanisées, c'est clair, on a la même chose au cinéma. Manichéisme renforcé, embrigadement religieux parfois à peine  déguisé, c'est fou. Il faudrait parfois leur mettre un jeu en français dans les dialogues avec des sous-titres pour qu'on voir ce qu'ils en pensent et à quel point c'est pénible de lire quand on doit conduire des véhicules.... Ça serait marrant!!! Je me dis toujours aussi que les anglophones ne voyagent pas comme nous à l'étranger puisque la moindre plaquette, le moindre écriteau, la moindre légende, la visite guidée proposés dans une autre langue que la langue autochtone sera l'anglais. Du coup, ils ne parviennent pas à comprendre combien les différences culturelles peuvent être grandes et passionnantes. Enfin ça c'est un autre débat...
Pour AC Unity, je suis quand même déçu du fait qu'ils parlent de livres au lieu de francs et que mettre le symbole des francs "F" soit barré une deuxième fois pour que les gens (et surtout les anglo-saxons), reconnaissent qu'il s'agit d'une monnaie comme pour la livre, le dollar, le yen, le won, le bit coin... En plus on retrouve un peu, dans ce caractère, la proposition de Balladur en 88!
Sinon, il est vrai que je vais souvent chercher plus loin quand ça parle d'histoire sur certains événements. Le dernier dont je me souviens c'est la scène dans Bioshock infinite avec la révolte des boxers que je ne connaissais pas du tout. J'ai lu des Wikipédia dessus et j'y ai passé plus d'une heure en cliquant à droite et à gauche. J'ai enchaîné aussi sur un film qui en parlait, Les 55 jours de Pékin de 1963 ainsi que La colère des boxers de 1979, sans oublier le manga de Tezuka Ikki mandara. Je ne connaissais rien de tout ça, et c'est Bioshock Infinite qui m'y a conduit, clairement.
Côté enrichissement personnel, j'ai énormément enrichi mon vocabulaire anglais lors des années 80, avant même le collège et ensuite durant les années ou je le pratiquais en classe, les jeux étant en anglais, le notices que j'adorais lire (si, si!!!) en anglais etc.. Encore aujourd'hui, lorsque que j'utilise certains mots, ça me saute à la mémoire en me disant : "Tiens, j'ai appris ce mot là sur tel jeu ou tel jeu...".
Allez je file et vais bouger mes fesses parce que le gamer est aussi un sportif et pas seulement sur le canapé!
Ciao