Sujet: Dragon Ball Xenoverse (Multi)  (Lu 2415 fois)

Yo Riso

  • Résistant de City-17
  • Messages: 118
Dragon Ball Xenoverse (Multi)
mars 07, 2015, 05:26:22 pm
Salut, allez je vous donne le format texte de ma futur review , ce n'est que mon humble avis sur ce jeu qui est très clivant, prenez votre radar de dragon ball et faites le plein de senzus, nous partons dans les contrées d'Akira Toriyama.
Dragon Ball Xenoverse va t il redorer le blason de kamesennin ?
Depuis que la série existe j'ai appris à me méfier concernant les jeux de cette licence chère à mon coeur. Je vais essayer d'être le plus objectif possible.
De prime abord le jeu semble être comme d'habitude un jeu de combat mais il n'en est rien c'est un MMO RPG tendance Beat'm'All.
Il est jouable en solo et en online et dans une moindre mesure en local, allez, rentrons dans le vif du sujet, Xenoverse s'inspire clairement de Feu Dragon Ball Online, deux des principaux antagonistes de l'épisode en sont issu. La particularité majeure du titre et le premier élément de fan service significatif est de vous proposer de créer un héros parmi 5 races de combattants disponibles, Sayens, Terriens, Majins, Nameks et race de Freezer. Chacune d'elle représente une classe complémentaire et dispose d'avantages et d'inconvénients qui favorisent le teamplay lors des affrontements multi en PVP ou PVE.
Les protagonistes crées sont vraiment fidèles à l'esprit de Dragon Ball même si on regrettera de ne pas avoir plus de coupes de cheveux ou de ne pas avoir les trois yeux façon Ten Shin Han. L'histoire ne dit pas si en tant que Namek vous êtes l'enfant du doyen Saichoro ou de Muri, et pouvoir incarner un démon de la famille du froid du côté des guerriers Z est déroutant au début. Vous pourrez aussi avoir autant d'avatars supplémentaires qu'il n'y a de boules de cristal si vous les trouvez.
Une fois ceci fait vous intégrez la police du temps dirigé par la Kaiohin du temps et épaulé par Trunks du futur. Vous allez y avoir pour mission de remettre de l'ordre dans les parchemins du temps pour corriger les aberrations apparues de façon mystérieuse. Vous allez revivre la saga sous un nouvel angle, ce n'est pas l'idée scénaristique du siècle mais certains passages seront cocasses.
Concrètement au démarrage du jeu vous avez le choix entre jouer en solo ou en online, dans tout les cas il faut se connecter au serveur, premier grief à ce sujet, très souvent vous ne pourrez accéder au jeu qu'en solo à cause de serveurs presque toujours en rade du moins sur PC en tout cas. Mais n'ayez crainte le online fonctionne mais c'est seulement que vous ne pourrez pas vous retrouvez au milieu des 200 autres joueurs de votre instance dans la ville/hub Toki toki. Le jeu ne possédant pas de menu c'est en vous déplaçant dans la cité que vous accéderez aux différentes activités et services du titre, c'est un peu rébarbatif puisque tout ne se trouve pas au même endroit.
Nous avons donc le mode story accessible à la bibliothèque du temps qui vous permettra de débloquer les personnages vaincus et d'ainsi étoffer votre roster qui malheureusement est un peu léger, je soupçonne les dlc de combler cette lacune par la suite mais une cinquantaine de persos dans la version de base du jeu c'est pas terrible.
Dans un coin de la carte, un bureau des tournois vous permet d'accéder aux partie 1v1 en local et juste à côté un championnat du monde devrait être disponible ultérieurement, c'est un aspect Tournoi qui devrait augmenter la durée de vie du titre par la suite. De plus si ces combats sont accessibles à plusieurs spectateurs ils pourraient éviter le syndrome antijeu de certains joueurs peu inspirés pendant les sessions de PVP.
Ailleurs sont accessibles pour le PVP ou PVE, les parties de 1vs1 à 3vs3 en ligne ou hors ligne, et à proximité les quêtes parallèles pour le PVE jusqu'à 3 joueurs contre 3 ordis pour grinder en solo ou avec ses amis. C'est dans ce mode que vous obtiendrez du skill et surtout des récompenses comme des nouvelles tenues ou techniques. Par contre le loot étant soumis à une RNG plutôt calamiteux, attendez vous à devoir souvent refaire la même mission pour espérer obtenir l'objet tant convoité.
Et n'oublions surtout pas le marché ou on peut acheter et vendre des accessoires, des objets d'assistance, des techniques et surtout de nouvelles tenues mais aussi faire un peu de craft avec les matériaux ramassés pendant les missions. Le défaut des costumes est que ces derniers apportent des bonus et malus de skills qui peuvent être désavantageux par rapport a notre style de jeu.
C'est en vous déplaçant que vous rencontrerez parfois des mentors allant de krilin à Cell en passant par Ginue et qui vous apprendront leur techniques spécifiques, vous pourrez aussi faire certaines quêtes parallèles seulement accessible à travers certains personnages et que seul votre avatar pourra réaliser, parce qu'en règle générale à part aussi pour le mode story tout les autres modes sont jouables avec les persos de votre roster. Il y a donc moyen d'équilibrer les forces en présence selon la situation.
Venons en au gameplay de ce Dragon Ball Xenoverse. Disons le franchement, Dimps voulait certainement que son jeu soit accessible au plus grand nombre parmi les fans, il peut sembler casu au premier abord et ce n'est pas complètement faux. De toute façon ce n'est pas un versus fighting et donc exit la technicité d'un Budokaï 3, on se rapproche plus d'un Battle of Z amélioré.
La prise en main est presqu'immédiate et le fun arrive très vite mais l'ennui aussi peut rapidement poindre le bout de son nez. La faute à dimps qui n'a pas cru bon de faire un tutorial digne de ce nom pour permettre d'entrevoir toutes les subtilités du titre.
Mais le jeu souffre aussi de quelques défauts d'équilibrage, par exemple dans les combats pvp, l'utilisation des objets de soins n'ont aucun intérêt si ce n'est de tuer le combat lui même, à moins que le gagnant ne soit plus celui qui a le plus de vie à la fin mais celui qui a causé le plus de dégâts lors de l'affrontement, mais ce n'est pas le cas.
Libre à vous de faire des expérimentations pour mieux cerner une partie du gameplay.
Nous avons donc 3 jauges, la santé, le ki et l'endurance, le fait de devoir gérer le ki pour les attaques spéciales et ultimes et l'endurance pour se mouvoir rapidement et parer apporte une gestion tactique pas négligeable dans les affrontements.
Le jeu peut tout de même sembler binaire à cause du couple coup faible/coup puissant qui sert à réaliser des combos de façon plutôt simpliste, quelques quarts de cercle auraient contenter certains mais est-ce si important quand le coeur du gameplay est ailleurs. Une touche vous permet de faire des minis téléportations usant votre endurance, c'est très utile pour éviter certains assauts et cette animation est vraiment dans l'esprit de l'anime.
Nous avons aussi la parade qui peut être brisé en maintenant enfoncer le coup puissant et pour finir avec les coup de base le lancé de kikohas qui ne consomme pas d'énergie et permet de spammer un peu, l'opposant n'aura aucun mal à les dévier de façon automatique en se déplaçant lentement.
Vous pouvez vous mouvoir plus ou moins rapidement et vous locker à vos ennemis pour les cibler, il faudra que vous maîtrisiez votre approche en jouant sur l'altitude, ce n'est pas complètement automatique.
Reste les 4 coups spéciaux et les 4 coups ultime complètement configurables à votre guise en fonction des techniques dont vous disposez, elles usent plus ou moins votre ki.
La notion de timing est super importante, vous êtes vulnérable le temps de la préparation de ces attaques, une fois lancé on ne peut pas les arrêter mais on peut toujours les esquiver. C'est ainsi que chaque personnage est unique et on entrevoit finalement la richesse du titre. Vous pourrez donc crée le guerrier Z qui vous ressemble et ça c'est classe.
N'oublions pas de parler de l'aspect MMO RPG. Comme la gestion des serveurs est problématique en ce moment, on ne peut pas vraiment remarquer si le jeu s'apparente à un monde persistant mais apparemment pour les fois où ça marchait vos amis et les amis de vos amis crée une sorte d'écosystème façon MMO.
Evidemment c'est un MMO au rabais puisque le jeu est plus un lobby qu'autre chose, en plus il n'y a pas de channel texte mais juste des mots prédéfinis, par contre une fois dans les écrans de précombat et pendant les combats on peut accéder à un chat vocal plutôt fonctionnel. L'aspect RPG même s'il reste basique est présent avec la progression des skills, au nombre de 6, Santé, Ki, Endurance, Attaques de base, Super Frappes, Super Kikohas, le choix dans les techniques, les différents objets et les possibilités de crafting.
En jeu les graphismes ne sont pas exceptionnel mais ils collent vraiment à l'esprit de la série, on est plus proche d'un tenkaichi que des derniers raging blast et c'est tant mieux. C'est un jeu cross-gen donc ne vous attendez pas a de grandes différences entre les consoles et la version PC, le test est basé sur la version PC détail a fond et ça tourne nickel, c'est tout de même encore plus speed sans mon logiciel de capture, par contre même avec une 780 j'ai tout de même des chutes de framerate de temps en temps sans raison particulière, disons que les shaders pour les kikohas  semblent faire pédaler le moteur havok parfois.
Je trouve les personnages vraiment réussi et la variété de costumes fait plaisir à voir, ça va de la tenue de bulma des debuts en passant par celle de C16, du fan service ultime. Concernant les animations des divers coups et mouvements, ils tapent dans le mille, on se croirait dans le dessin anime c'est indéniable, le cell shading est maîtrisé après si on pouvait donner l'illusion d'être devant des celluloids se seraient génial mais faut pas rêver. Pour les décors, je ne comprends pas, plutôt que de rester sur de l’aplat de couleur façon cell shading comme pour les personnages, l'équipe de dimps a opté pour de la diffuse franchement crade, on est très loin de l'esprit de l'anime et pourtant des endroits sont réussis comme la salle du temps, tout n'est pas à jeter mais la direction artistique a connu d'après moi quelques errements.
Le rendu des kikohas est je trouve plutôt intéressant, et vu la quantité d'attaque c'est un aspect qui a été particulièrement soigné, par contre les dégâts au sol et autres cratères sont sympa mais ils disparaissent presqu'intantanément c'est vraiment naze, par contre certains bâtiment sont destructibles mais pas la totalité du décor, c'est un aspect qui est vraiment loupé sur ce jeu.
 Dommage que l'on ne puisse pas rentrer dans le palais de Kamisama, l'intérieur du vaisseau de Freezer même s'il est difficilement exploitable est amusant à arpenter.
Le mode histoire amène son lot de cinématique avec votre propre personnage et ça c'est classe mais dommage que la voix que l'on choisi au début pour vos cris en combat ne s'entende pas pendant ces petites cutscenes. Les passages en format anime sans être du niveau d'un film ou de la série sont tout de même un autre élément de fan service qui donne l'illusion d'être dans une histoire à part entière et ça aussi c'est vraiment cool. Pour les doublages on a le droit aux voix anglaises et surtout japonaises et ça c'est primordial évidemment, couplé avec le sous titrage fr et c'est parfait façon vostfr.
Dommage que le lypsinc soit inexistant dans les cinematiques. Les sons des impacts et des attaques sont ceux de l'anime et ça renforce l'immersion pendant les combats, pour les soundtracks, les musiques dans l'ensemble n'ont rien d'exceptionnel, on a droit a une version remasterisée de Chala head Chala, pas de prise de risque de ce coté là, je regrette l'époque des Butoden sur Super Nintendo.
J'ai mis 30 h pour finir le jeu et atteindre le lvl 62, et c'est finalement dans les quêtes parallèles pour l'instant que j'ai passé le plus clair de mon temps, à cause d'une mécanique que j'ai malgré les apparences mis du temps à vraiment maîtrisé. La faute à Dimps qui n'a pas su expliquer vraiment la philosophie du jeu et toutes les subtilités. Du coup j'ai lors des premières difficultés opté pour l'option grind. De plus je n'en ai finalement pas parler mais l'IA est quelque peu foireuse et avec un soupçon d'antijeu vous pourrez venir à bout de n'importe quelle difficulté, le jeu n'est clairement pas difficile.

Une fois le mode story fini vous permettant d'avoir presque tout le roster, je vous conseille vraiment de jouer entre amis et surtout en 3 vs 3 parce que le jeu est vraiment prévu  pour se jouer comme ça.
Ce n'est pas un versus fighting tenez vous le pour dit, le teamplay est vraiment l'aspect le plus intéressant du titre, mais par contre les serveurs sont pitoyables a l'heure actuel, donc entre l’impossibilité d’être en online au moins la moitie du temps et des combats qui lag de temps en temps c'est très préjudiciable je trouve .
Pour finir le jeu possède un système de classement que je n'ai pas vraiment saisi mais ça ne m'intéresse pas non plus donc finalement même si le jeu plaira au plus grand nombre, certains seront déçus, ceux qui attendaient un challenge à la Budokai avec des combinaisons de combos doivent fuir ce titre mais ils se rabattront désormais sur le très attendu Extreme Butoden prévu sur 3ds. Par contre ceux qui comme moi sont satisfait de cet aspect MMO RPG tendance PVPVE alors venez savourer ce dragon ball même s'il est plein de defaut et mon verdict sera donc une note de.....73% encore faut il que vous soyez un fan, si le prochain devenait un véritable MMORPG dans un monde persistant avec une seule grande et unique map sans instance alors ce serait fabuleux et sur ces bonnes paroles pour ceux que ça intéresse j'ai commencé un doujinshi en format anime se déroulant juste après le 22ème Tenka Ichi Budokai.

petit recap :
Les points positifs :

- La personnalisation de votre guerrier Z
- Le teamplay qui est la grande force du jeu
- La prise en main presqu'immediate
- Le charactere design fidèle à l'anime
- La durée de vie conséquente


Les points négatifs :

- Serveurs en mousse sur PC
- Le Random Number Generating des loots et des apparitions de boss discutable
- Grinder n'est pas jouer
- Textures des decors salasses et destruction trop partielle
- Pas de channel pour communiquer comme dans un vrai MMO RPG
- L'utilisation des objets de soins en PVP




Hobes

  • Administrateur
  • Messages: 29860
Re : Dragon Ball Xenoverse (Multi)
mars 09, 2015, 12:44:49 pm
Ce n'était pas Ashura qui voulait le prendre ?

Moi j'ai hésité mais tout le monde souligne que le gameplay est imparfait et vu que je n'apprécie pas la série des Tenkaichi, je ne me vois pas me forcer à faire de la baston 3D. Si seulement on pouvait avoir un retour à de la baston sur un plan 2D ça serait mieux (pour moi).

Mais j'avoue que tout l'aspect personnalisation et le online fait envie. Peut-être que sur PC à petit prix.

Pierri

  • Tentacule Pourpre
  • Messages: 623
Re : Re : Dragon Ball Xenoverse (Multi)
mars 09, 2015, 03:32:14 pm
Peut-être que sur PC à petit prix.

Ouaip, je pense attendre qu'il soit soldé sur Steam aussi. :jap:
En tout cas, il me fait plutôt envie pour les mêmes raisons que Hobes (personnalisation et online). :bave2:

Pierri

  • Tentacule Pourpre
  • Messages: 623
Re : Dragon Ball Xenoverse (Multi)
mars 27, 2016, 03:08:31 pm
Je l'ai chopé sur PS4. Le jeu est super sympa, mais il y a un gros problème d'image sur la version console next gen. Il y a comme un voile gris sur l'image. On dirait un mauvais réglage du contraste (gamma). C'est vraiment super déplaisant...

Ça se voit bien sur cette comparaison PS4/PC :

https://www.youtube.com/watch?v=nsi2XHwcvf8