Sujet: Tomber le masque : retour sur 20 ans de Persona  (Lu 6400 fois)

Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
Dans Persona 1 l'aspect psychanalyse est pas des mieux digérer, mais ce qui fait que Persona 2 est si bon c'est qu'ils ont mieux digérer les concepts, font psychanalyse+psychologie et lors des passages qui se veulent référencer, ils t'expliquent la référence (sans être trop lourd dessus).
Dans Persona 2 c'est Katsuya par exemple qui fait les remarques sur thèmes sous-jacents.

Perso, oui la "waifu" war qu'est devenu P3 et P4 m'a soulé sur certains points (on se retrouve même avec ça dans SMT4). Le truc c'est qu'au Japon les J-RPG mettent de plus en plus de trucs d'otaku dans leurs jeux/anime/manga vu que le public mainstream s'est détourné vers le jeu mobile surtout.
Or l'otaku consomme beaucoup !
Y avait un article que j'avais trouvé sur le sujet mais je ne le retrouve pas.

Mais Saint-Just résume plutôt bien la pensé qu'il peut y avoir parmi certains fans SMT.

Ce qui est rigolo c'est qu'avec Persona 3 la série emprunte plutôt à Freud avec le Eros et Thanatos.

Si Persona 5 est si bon, c'est parce qu'il reprend plein d'éléments de Persona 2:
terrorisme
Conspiration
Anna Yoshizaka -> Ryuji Sakamoto
Lisa Silverman -> Ann Takamaki

Non pas que se soit pour me déplaire, bien au contraire ! :p

Saint-Just

  • Survivant de Raccoon City
  • Messages: 53
Dans Persona 1 l'aspect psychanalyse est pas des mieux digérer

Ah Démiurge je peux pas te laisser dire ça. ^^

Persona 1 est beaucoup trop important pour le balayer d'un revers de main comme ça. Tu dis que la psychanalyse n'y est pas bien digéré mais au contraire c'est l'épisode qui est peut être le plus subtile et efficace dans cette thématique. Et aussi celui qui l'exploite le mieux au travers de son héroïne/antagoniste que le scénario s'amuse à creuser et tirailler dans tous les sens.

Spoiler for Hiden:
le coup des six visages de mary c'était juste géniale comme idée, surtout en 95

Je t'accorde le fait que le jeu était clairement naïf et un peu primitif dans son écriture mais à côté de ca il développe une histoire tellement viscérale autour de ce personnage que tu en oublie ses errances (surtout imputable à l'époque à laquelle il sort).

On sent une telle sincérité et une spontanéité dans cette volonté d'aborder la jeunesse nippone et l’ingénierie éducative/familiale/sociale qui en découlent par le prisme du masque qu'on en vient à être touché d'une manière ou d'une autre par toute la mélancolie qui se dégage tu titre.

Ce qui en fait un vrai megaten pur et dur. Autrement dit un jeu qui va droit au but et aborde son sujet sans faire de concession. Un megaten qui par son originalité va permettre la folie d'un Persona 2 Innocent Sin, un jeu qui va ouvrir la voie à la critique introspective d'Eternal Punishement et par extension à tous les persona qui viendront après lui Et surtout il contient déjà en germe tout le propos du génial Digital Devil Saga (le meilleur megaten jamais sorti à ce jour) quand on s’aperçoit du parallèle Mary/Sera, l'hôpital/l'EGG qui se superposent.

C'est juste l'un des meilleur jeu sur l'adolescence et sur la difficulté d'être un ados.  ;)

 


Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
Primitif c'est le mot, mais j'assume préférer les aspects plus taillés des autres opus.
En plus son système de jeu est assez harassant, là ou Persona 2 a juste vieillit par exemple.
Quand je dit mal digérer c'est qu'il te les ressorts alors qu'un Persona 2 va les avoir mieux digérer et moins être dans la démonstration.

Après je veux bien qu'on ouvre un topic spécial à l'amour et à la gloire de Digital Devil Saga ! ;)

Morolian

  • Cobaye d'Aperture Science
  • Messages: 6
Je rajoute ma petite note pour Blufunk :).

C'est pas évident de te conseiller sans te connaître, je ne sais pas quel âge tu as :D, mais si tu as déjà tâté du J-RPG de l'époque Playstation, les vieux Persona sont abordables je dirais. En plus, les versions PSP sont un peu plus fluides (surtout pour le premier, y'a des cinématiques et tout !) et si jamais il y a un mode facile (j'ai soudain un doute en écrivant, mais j'en suis quasiment sûre !). Après c'est certain que ça a vieilli mais bon... On sait un peu où on met les pieds quand même ! Tu peux essayer de regarder quelque vidéos de gameplay vite fait pour voir si déjà la tronche des jeux te rebute ou pas :crazy:.

Par contre, ça reste assez différent des Persona modernes. Bien évidemment, il y a plein de choses communes, mais si tu n'es pas trop "rétrogaming", faut voir. Je ne suis pas une très grande fan du premier Persona (avis 100% perso, ne me tape pas Saint-Just :D), même s'il garde de toute façon une importance historique dans la saga et qu'il y a des bonnes choses dans l'ambiance.

Bref : si tu essayes, il faudra revenir nous dire ce que tu en penses !

Blufunk

  • Résistant de City-17
  • Messages: 111
J'ai la trentaine et il m'arrive encore de jouer sans trop de problème à la NES donc ça va de ce côté là :D
Non ce qui m’inquiétait c'est plus une certaine difficulté couplée un à système de jeu abscon, bref la réputation des jeux SMT.
Je ne manquerais pas d'en faire un retour si j'y touche, mais d'abord je dois retourner Persona 5  :cool:

Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
Ah la la, cette réputation de jeux durs j'essaye de la défaire sur pas mal de forums.
Non les SMT ne sont pas durs, je dirais plutôt exigeant en effet parce que contrairement à certains RPG tu ne peux pas bourriner du moment que tu as grinder.
A partir du moment où tu as compris que les Buffs/Debuffs c'est la vie, tout se passe sans problèmes.

Saint-Just

  • Survivant de Raccoon City
  • Messages: 53
Impossible de te taper après un si bel article sur la série (on en redemande encore plus   ;)).

Mais surtout je trouve ca génial qu'on ne soit pas tous d'accord sur l'intérets que suscitent les différents jeux qui composent les megaten. Ca srait beaucuop trop triste et dommage si cette géniale saga qui comporte près de 80 jeux en tout ne se résumerait qu'aux Persona 3, 4 et 5 ,qui sont gloablement le même jeu - et c'est là leurs plus gros défaut - qu'on refait à chaque fois mais avec un skin de couleur qui change sur chaque nouvelle itération  :D

samizo kouhei

  • Fine lame de Dunwall
  • Messages: 2375
Tu es aussi intransigeant que le Saint-Just historique !  :D Espérons que tu finisses moins mal.

Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
D'après son image Avatar c'est mal partit...

Superchno

  • Prince des Ténèbres
  • Messages: 235
Ah la la, cette réputation de jeux durs j'essaye de la défaire sur pas mal de forums.
Non les SMT ne sont pas durs, je dirais plutôt exigeant en effet parce que contrairement à certains RPG tu ne peux pas bourriner du moment que tu as grinder.
A partir du moment où tu as compris que les Buffs/Debuffs c'est la vie, tout se passe sans problèmes.

J'entends ca de plus en plus en podcast. Faudra un de ces 4 que quelqu'un explique la difference parce que je pense que si c'est exigeant, ca veut se plier au systeme et c'est la que la difficulté est créée. C'est quoi un jeu difficile pour toi?

Saint-Just

  • Survivant de Raccoon City
  • Messages: 53
Je l'aime bien moi mon avatar  :D

J'entends ca de plus en plus en podcast.

Quels podcasts ? (ca m’intéresse ^^)

En gros dans les megaten (y compris persona) l'atout majeur dans les combats n'est pas l'exp et les attaques physiques puissantes comme dans un FF (je prends pour exemple FF non pas pour le caricaturer péjorativement mais parce que c'est le j-rpg interférentiel en général en France), mais plutôt les magies de buff/debuff et les démons que tu vas recruter.

Ce qui veut dire que si tu te retrouves devant une situation compliquée (une zone avec des montres très forts ou un boss difficile a vaincre) bien souvent la solution ne sera pas de faire de l'exp dans un coin pour monter en niveau et frapper plus fort (comme on le ferait sur un autre j-rpg lambda) mais plutôt de trouver le skill qu'il te manque pour percer la défense de l'ennemie, et ce peu importe ton niveau d'exp. Même si il ne faut pas négliger cette donnée vu qu'elle est nécessaire à l'obtention de certain démons.

C'est en cela que les megaten ont une mécanique de progression différente celle des autres rpg classique du même genre. Tu dois comprendre les skill de tes ennemis, les tiens, ceux qu'ils te manquent, jouer sur la possibilité de gagner des tours en plus pour combler ta faiblesse (le niveau d'exp relativement faible) et une fois que tu as compris ce système (qui nécessite moins de passivité durant les combats et oblige a être attentif ajoutant un peu plus de stimulants aux joutes) le jeu devient moins contraignant en terme de difficulté.

Avec ça tu seras déjà capable de faire la "fin A" de chaque megaten que tu toucheras, même Nocturne (considéré à juste titre comme le plus difficile). Après pour les "trues endings" et autres boss optionnels c'est une autre histoire effectivement...  :D

Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
Je voit pas trop ce que tu veux dire par True Ending :hmm:

Sinon effectivement comme dit Saint-Just, l'expérience et les niveaux servent pas à grand chose: ils servent juste à élargir ta sélection de démons fusionnables.
Le truc c'est de fusionner en PERMANENCE !
Et de récupérer Buffs/Debuffs (ce que j’avais écrit en détail sur le Topic de Persona 5 mais ça leur à fait peur :tanpi:)

MegaTen dur, c'est généralement le premier que t'as fait.
Je trouve pas Lucifer's Call dur (je l'ai fait après), surtout que le Protagoniste peut récupérer Focus +  Pierce + Freikugel et que les démons de fin de jeu ont déjà des movesets pété !
Strange Journey a un Boss Final avec des coups spéciaux bien tordus...

PS: pour SMT1 y a pas mal de moyen de pété le jeu, par exemple les sorts de foudre ont 95% de chances de paralysé l'ennemi, et Estoma à la fin du jeu te fait éviter tous les combats.

Saint-Just

  • Survivant de Raccoon City
  • Messages: 53
Je parlais des fins optionnelles comme par exemple la true demon ending de Nocturne (qui est comme son nom l'indique la vraie fin du jeu).


Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
Heu c'est pas plus une vraie fin que les autres, ça veut juste dire que c'est celle où tu deviens un vrai démon.

Saint-Just

  • Survivant de Raccoon City
  • Messages: 53
Disons que c'est celle qui va le plus loin dans la thématique du jeu. Mais effectivement cette fin vient souligner le fait que le MC passe définitivement de l'autre côté.