Sujet: Topic du cinéma de demain, et d'après demain, et...  (Lu 447714 fois)

Coch

  • Adepte du Hadoken
  • Messages: 578

Les critiques élogieuses de Tree Of Life putain :leuv:

Citer
C'est dans ses mouvements ascendants ou erratiques, décrivant des ouvertures permanentes, à la fois joyeux et effrayants, que "The Tree of Life" trouve toute sa profonde légèreté : quand l'élégie des origines est aussi un art de la fugue.

Citer
Le récit ne s'offre pas de manière concrète et linéaire, mais sous la forme d'un long et magnifique poème empreint de mysticisme, traversé d'images sublimes, baignées de nature et à l'affût de la grâce.

Citer
Malick y parcourt la gamme cinéma avec une vélocité ahurissante, toute note est de la main d'un virtuose, qui créé une vérité de l'instant proprement sidérante, pour ainsi dire à chaque plan (...).

Citer
Il y a de l'émotion et du sentiment, des questions sans réponses et des portes qui s'ouvrent. De la maîtrise et de l'organique, comme un oxymore magnifique qui dit la force du cinéma lorsqu'il ressemble à ce point à une offrande faite à la nature et à l'humanité.

Citer
Non, c'est bien une fois encore la confiance totale, intransigeante et jupitérienne dans l'acte de filmer à perdre haleine, versant l'un dans l'autre tels deux philtres noirs les univers visibles et invisibles jusqu'au point d'éblouissement final.

Citer
Les signes de métamorphoses font avancer l'intrigue (...) plus que leur résolution proprement dite. Toujours à l'affût de l'instant magique, de l'image en apparence anodine mais chargée de sens, Malick capte l'insaisissable (...).

 :burp:

Tirry

  • Spécialiste des duels d'insultes
  • Messages: 779
Et bien dit tout simplement que tu n'aimes pas Malick ça serait plus simple que d'essayer de faire passer que ta vision découle de la raison pure. Perso, Malick n'est pas mon cinéaste préféré (même pas dans mon top 10), mais il est un cinéaste ça c'est certain.

Quant aux acteurs... On s'en branle. C'est pas de la faute de Malick si ils n'arrivent pas atteindre la porté intellectuelle de son oeuvre. Depuis quand les acteurs comprenent (ou doivent comprendre) le travail de découpage et sémantique d'un réalisateur (quand il en fait preuve, j'en conviens).

Enfin voilà quoi.


Vu toute ces jolies tirades de critique cinéma... il a au moins le mérite d'inspirer. non ? C'est sur qu'on ne peut pas écrire pareil quand on voit certains films...

Coch

  • Adepte du Hadoken
  • Messages: 578


Quant aux acteurs... On s'en branle. C'est pas de la faute de Malick si ils n'arrivent pas atteindre la porté intellectuelle de son oeuvre. Depuis quand les acteurs comprenent (ou doivent comprendre) le travail de découpage et sémantique d'un réalisateur (quand il en fait preuve, j'en conviens).

Enfin voilà quoi.



Oué, parlons en si tu veux bien, du genre Ben Affleck qui refuse de faire la future promo du film :mdr:

Citer
Ben Affleck perdu chez Terrence Malick : Il avoue ne pas comprendre le cinéaste

18 novembre 2012

La carrière de Ben Affleck a beau remonter la pente après une décennie misérable, sa présence dans À la merveille (To the Wonder) de Terrence Malick est un mystère du cinéma moderne. Une énigme que le comédien et réalisateur n'a pas encore résolu puisqu'il avoue lui-même ne pas comprendre l'expérience.

Il y a quelques mois, Ben Affleck confirmait que le nouveau film de Terrence Malick était particulièrement extrême en décrivant The Tree of Life comme le Transformers du cinéaste. Il s'ouvre désormais sur son expérience personnelle : "Mon personnage ne fait pas grand chose. C'était un peu une perte de temps pour moi pour ce qui est d'apprendre comme acteur, parce que Terry utilise les acteurs d'une manière différente ; il va avoir la caméra braquée sur moi puis dériver vers un arbre, alors on se demande, 'C'est qui le plus important, moi ou l'arbre ?'. Mais on ne lui pose pas la question, parce qu'on ne veut pas connaître la réponse."

Ces propos amusés rappellent ceux de Sean Penn , qui avouait ne pas avoir été entièrement convaincu par son rôle dans The Tree of Life. Peu importe, Terrence Malick continue d'attirer les acteurs hollywoodiens puisque Natalie Portman, Ryan Gosling, Rooney Mara, Michael Fassbender, Cate Blanchett, Christian Bale, Bérénice Marlohe, Holly Hunter et quelques autres sont attendus dans ses deux prochains films. À la merveille sortira le 6 mars 2013.


glen

  • Héros d'Hyrule
  • Messages: 14764
Disons que depuis Tree of life, je peux plus ouais, mais j'ai beaucoup aimé ses 3 premiers, un peu plus de mal avec le nouveau monde et là.. je peux plus.

Tirry

  • Spécialiste des duels d'insultes
  • Messages: 779
On s'en fou de l'ego de Ben Affleck. C'est bien l'acteur ça. Oui pour la logique de l'univers, il n'y aucune difference entre l'homme et un arbre et encore moins entre la star multi millionnaire Ben Affleck et un humain.

J'entend bien Glen.

Et enfin je termine définitivement avec l'idée du cinéma et le problème en France en laissant la parole à Alexandre Astier. (que je remercie au passage):

http://www.youtube.com/watch?v=b5ztWlJyM1E

Coch

  • Adepte du Hadoken
  • Messages: 578

http://www.youtube.com/watch?v=G07pSbHLXgg

"Et si on faisait un Drive version Motocross et tout ? :hmm:"




JiHaisse

  • Champion d'arène
  • Messages: 6888
Tirry, ta vidéo est sensée démontrer quoi exactement?

Cette fixette sur le cinema français. :lol:

JiHaisse

  • Champion d'arène
  • Messages: 6888
[MODE SEUL CONTRE TOUS: ON]
Quand un cinéaste français arrivera a avoir un centième de la force évocatrice d'un plan d'un Malick alors on parlera réellement de "cinéma" en France. [MODE SEUL CONTRE TOUS: OFF]  :ass:

C'est une plaisanterie? Non sans dec. Tu sais un peu de quoi tu parles ou tu troll juste tranquillement?

Coch

  • Adepte du Hadoken
  • Messages: 578

J'ai même pas voulu répondre, le coup de l'arbre aussi important que l'acteur c'en était trop.

Ou alors on tourne le plus grand film de l'histoire du cinéma AKA Apocalypse Now (Redux) avec des buissons et des haies à la place de Sheen, Brando et consorts pour voir, et on remplace la BO des Doors par le bruit du vent caressant les roseaux, émotionnellement ça peut le faire, pourquoi pas.


Tirry

  • Spécialiste des duels d'insultes
  • Messages: 779
Tirry, ta vidéo est sensée démontrer quoi exactement?

Cette fixette sur le cinema français. :lol:

C'est pourtant évident.


Tirry

  • Spécialiste des duels d'insultes
  • Messages: 779

J'ai même pas voulu répondre, le coup de l'arbre aussi important que l'acteur c'en était trop.

Ou alors on tourne le plus grand film de l'histoire du cinéma AKA Apocalypse Now (Redux) avec des buissons et des haies à la place de Sheen, Brando et consorts pour voir, et on remplace la BO des Doors par le bruit du vent caressant les roseaux, émotionnellement ça peut le faire, pourquoi pas.


Tu le fais exprès... où tu n'arrives pas à saisir les fondamentaux d'une image et sa lecture ? Tu arrives à la placer dans son contexte ? à saisir l'intention ? Et puis c'est quoi cette argumentation ? Serieux, tu le fais exprès de pas comprendre ?

JiHaisse

  • Champion d'arène
  • Messages: 6888
Tirry, ta vidéo est sensée démontrer quoi exactement?

Cette fixette sur le cinema français. :lol:

C'est pourtant évident.

Que OSEF de l'avis d'Astier?

Kaji

  • Fine lame de Dunwall
  • Messages: 2006
Astier a complètement raison, mais en effet, ça n'a rien à voir avec le débat.

Y'a quelque chose dans le cinéma actuel de Malick qui peut tout-à-fait déplaire, voir souler (moi je ne vois en Tree of Life qu'une inferior version de Koyaanisqatsi :o), j'étais aussi bien plus fan de ses premiers films.

Mais sérieusement ? Qu'un mec à la carrière  honteuse comme Ben Affleck tienne ces propos, ça ne choque personne ?

Le mec, en plus d'être mauvais acteur, a été la risée (à raison) du tout Hollywood pendant 10 ans. Il pond 3 bons films comme Réal et se sent pousser des ailes ? Faut rester sérieux deux minutes, là...

Tirry

  • Spécialiste des duels d'insultes
  • Messages: 779
Astier a complètement raison, mais en effet, ça n'a rien à voir avec le débat.

Y'a quelque chose dans le cinéma actuel de Malick qui peut tout-à-fait déplaire, voir souler (moi je ne vois en Tree of Life qu'une inferior version de Koyaanisqatsi :o), j'étais aussi bien plus fan de ses premiers films.

Mais sérieusement ? Qu'un mec à la carrière  honteuse comme Ben Affleck tienne ces propos, ça ne choque personne ?

Le mec, en plus d'être mauvais acteur, a été la risée (à raison) du tout Hollywood pendant 10 ans. Il pond 3 bons films comme Réal et se sent pousser des ailes ? Faut rester sérieux deux minutes, là...

J'ai pas poster les propos d'Astier par rapport au cinéma de Malick.

"Et enfin je termine définitivement avec l'idée du cinéma et le problème en France en laissant la parole à Alexandre Astier. (que je remercie au passage)"

J'ai trouvé ses propos fort juste.

Et qu'on le veuille ou non, le cinéma de Malick fait appel grandement à la technique, puisqu'il est un maître de la composition. Et comme le dit si bien Astier. La technique n'a jamais tué l'art...

Après d'un point de vu subjectif, vous avez le droit de ne pas aimer Malick. Mais si on veut rester objectif, on ne peut pas piocher dans des formules toutes faites en balançant que c'est de la pub...

Baron.de.Münchhausen

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5031
A propos de réalisateurs médiocres, il y'a Ed Wood (vostf) en ce moment sur Arte.