Sujet: Castlevania: Netflix no Dracula  (Lu 2386 fois)

Akṣobhya

  • Sauveurs des Electoons
  • Messages: 5760
Castlevania: Netflix no Dracula
juillet 09, 2017, 05:43:13 pm

Série produite par Netflix et réalisée par Adi Shankar.

Durée d'un épisode: 25 min

Saison 1: 4 épisodes; sortie le 7 Juillet 2017
Saison 2: 8 épisodes

On retrouve la célèbre saga de Konami adaptée en Anime.
La série se base sur Castlevania III: Dracula's Curse sorti en 1989 sur NES et y ajoute un soupçon de Symphony of the Night (sorti en 1997 sur PS1).

Nous assistons ainsi au cours des 4 épisodes qui servent surtout de Prologue à la présentation de Dracula et à la raison de son enfermement dans sa haine terrible des Humains.
Ensuite nous découvrons comment l'héritier de la famille Belmont décide de partir en quête pour libéré la Valachie de l'emprise de Dracula.
En cours de route il rencontrera des compagnons qui l'aideront dans sa quête.

La série pend le parti pris de développer sa propre mythologie mais le fait sans chier sur la mythologie de base de la saga, ce qui est extrêmement appréciable (et malheureusement trop peu souvent le cas). Elle essaye du reste de développer des thèmes importants (pogrom, inquisition, etc...), on verra si elle arrivera à qqchose avec ça ou bien si elle prétend plus qu'elle ne peut être...

Au niveau de la direction artistique on retrouve le gore des Castlevania, les combats sont plutôt cool et pas mal d'armes secondaires iconiques sont représentées malheureusement l'animation ne suit pas toujours, c'est assez rigide.

Au niveau des personnages on a un Dracula dont le 1er épisode lui est entièrement dédié afin de lui apporter motivations et prestance.
Trevor sert lui d'anti-héros un peu vulgaire, ensuite on retrouvera Sypha qui a du caractère et est fort sympathique.
Le doublage est bon même si leur tonalité on dirait du chuchotement (je pense au prêtre où la musique recouvrait sa voix).
En parlant de musique c'est la grande frustration de la série, non pas que les thèmes en soit sont mauvais, mais c'est terriblement frustrant de n'avoir aucun thème culte présent ! (Vampire Killer, Bloody Tears, etc...)

Finalement le rythme de la série est assez bizarre: l'épisode 1 a un rythme rapide, les 2 et 3 font trop dans l'exposition et le 4 a un bon rythme.
Du reste le combat finale de l'épisode 4 est sympas, même si les fans se seront doutés du trucs dès l'épisode 2 et auront été un peu trop dans l'attente.

Bref, une série fort appréciable mais qui ne raconte pas encore grand chose (c'est vraiment un prologue) qui conviendra autant au fans qu'aux néophytes qui ne se retrouveront pas perdus !

glen

  • Héros d'Hyrule
  • Messages: 14772
Re : Castlevania: Netflix no Dracula
juillet 29, 2017, 08:16:20 am
J'ai commencé, putain ça fait bien pitié par moments  :sweaf:

Steph

Re : Castlevania: Netflix no Dracula
juillet 29, 2017, 09:12:27 am
J'ai regardé les 4 épisodes, franchement, je trouve ça pas très beau et c'est du déjà vu 1000 fois, par contre niveau ambiance ça marche bien, ça m'a fait penser à Berserk (l'intro dans le bar notamment).
Après en soit, ça va tellement vite que c'est aussi rapidement oublié, ça pose les bases mais pas plus, pour autant j'ai pas trouvé ça nul et si saison 2 il y a, je regarderai peut être, parce que l'univers me plait.

glen

  • Héros d'Hyrule
  • Messages: 14772
Re : Castlevania: Netflix no Dracula
juillet 29, 2017, 09:57:17 am
Je connais pas plus que ça le lore mais Belmont est censé être badass comme ça ? Il parle comme Bruce Willis dans Die Hard :oo

Futch

  • Héros d'Hyrule
  • Messages: 10777
Re : Castlevania: Netflix no Dracula
juillet 29, 2017, 11:39:40 pm
Le mec fait référence à ses couilles putain...Pire moment de la série...